Presque 50% des virus sur Mac proviennent d’une seule source

macos ventura iconElastic Security Labs vient de publier son rapport inaugural sur les menaces logicielles en 2022. Parmi les résultats intéressants, citons la répartition de la quantité totale de virus découverts par système d'exploitation, le type de logiciels malveillants le plus populaire, et plus particulièrement les malwares les plus courants sur Mac.

MacKeeper en cause dans la moitié des cas

Elastic Security Labs a partagé son rapport de sécurité de 40 pages, dont une grande partie est consacrée aux logiciels malveillants Windows et Linux. C'est logique, étant donné que la grande majorité des logiciels malveillants découverts sont destinés à ces systèmes d'exploitation.

En effet, le pourcentage de logiciels malveillants par système d'exploitation est sans appel :

  • 54,4 % sur Windows
  • 39,4 % sur Linux
  • 6,2 % sur macOS

En ce qui concerne l'approche de l'entreprise pour identifier les logiciels malveillants, elle indique que "la télémétrie de la solution Elastic Security est générée par une population diverse de capteurs et de sources de données qui sont trop nombreuses pour être décrites de manière concise, y compris des capteurs non développés par Elastic.

Pour les logiciels malveillants trouvés sur Mac, Elastic a constaté que près de 50% d'entre eux provenaient d'une seule source, MacKeeper.

elastic macos malware virus 2022

En ce qui concerne les signatures de fichiers MacOS, MacKeeper se classe au premier rang avec 48 % de toutes les détections, avec XCSSet en deuxième position avec pas loin de 17%, suivi par AdLoad avec 12%.

MacKeeper est une suite logicielle utilitaire pour les terminaux macOS, conçue pour aider à optimiser les ressources et à surveiller les ressources internes. Si son objectif initial est d'aider les utilisateurs de MacOS, il peut souvent être utilisé de manière abusive par des hackers, car il dispose déjà de permissions étendues et d'un accès aux processus et aux fichiers.

Enfin, si l'on considère l'ensemble des logiciels malveillants trouvés dans tous les systèmes d'exploitation, les chevaux de Troie sont les plus utilisés (80,5 %), suivis des logiciels de minage pour les cryptomonnaies (11,3 %). Le reste est bien moindre.

Conclusion

Sur Mac, les utilisateurs sont toujours majoritairement épargnés par les virus, mais le nombre d’ordinateurs Apple a incité les pirates à se concentrer dessus depuis quelques années. C’est pourquoi un antivirus n’est pas forcément superflu, notre préférence allant à la suite Intego qui a été développé depuis longtemps exclusivement pour MacOS.

Vous aimerez peut-être



Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Alban (rédacteur)

16/11/2022 à 11h49 :

@bod - iPhone premium :
C'est fait !

1 bod - iPhone premium

16/11/2022 à 10h47 :

Quand je lis l'article, je comprends : cryptomonnaies = logiciels malveillants, ce qui n'a aucun sens bien sur.
Il faudrait clarifier.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.