Le Royaume-Uni veut vérifier si les artistes sont payés équitablement sur Apple Music et Spotify

Actu Apple MusicDepuis maintenant presque 10 ans, nous avons changé notre façon d'écouter de la musique. Si le piratage était avant nettement sollicité pour se créer des playlists à écouter hors ligne, aujourd'hui vous êtes de plus en plus nombreux à payer un abonnement mensuel à une plateforme de streaming qui vous propose une application, un catalogue complet et diverses fonctionnalités. Mais ces plateformes de streaming répartissent-elles les gains honnêtement avec les artistes ?

Le Royaume-Uni va mener l'enquête

Vous payez votre abonnement 9,99€/mois et vous écoutez tous les mois des centaines de musiques. Vous l'aurez deviné, le concept du service de streaming n'est pas très rentable, mais il a permis de vaincre l'univers du téléchargement illégal. Si les géants comme Apple ou Spotify essaient de garder le maximum d'argent de cet abonnement à renouvellement mensuel, rémunèrent-ils honnêtement les artistes qui font le succès de leur service ?
D'après BBC News, le ministère britannique de la Culture, des Médias et des Sports s'inquiète de la rémunération des artistes présents sur ces plateformes de streaming. Une enquête a été lancée pour savoir si Apple comme Spotify ou encore YouTube répartissent les gains récoltés de façon équitable.

spotify vs apple music

Si l'enquête a été lancée au Royaume-Uni ce n'est pas par hasard, puisque cela fait suite à plusieurs artistes qui se sont plaints des trois services de streaming. D'après leurs déclarations, les revenus qu'ils perçoivent d'Apple, Spotify et YouTube seraient abusifs et les entreprises se garderaient la plus grosse part des bénéfices, laissant la plus petite part aux artistes qui sont pourtant les principaux acteurs des nombreux recrutements d'abonnés !
Julian Knight le président du Comité de la culture, des médias et des sports a déclaré :

La croissance du marché du streaming ne peut pas se faire au détriment des artistes talentueux et moins connus

Les montants attribués aux artistes pour chaque lecture de l'un de leurs morceaux ne sont pas secrets, au contraire les plateformes de streaming n'hésitent pas à les dévoiler.
Chez Apple, quand vous lancez une lecture sur Apple Music, l'auteur reçoit immédiatement 0,0059£ (soit 0,0065€) et chez Spotify on parle d'un montant entre 0,002£ et 0,0038£. Pour YouTube Music, le montant est encore plus faible avec 0,00052£ par lecture.
Des chiffres qui sont clairement ridicules et qui agacent les artistes qui ne sont pas aussi connus que The Weeknd, Travis Scott ou encore Taylor Swift. Si les stars à grande renommée arrivent à générer des revenus très intéressants, les plus petits artistes ne peuvent pas vivre avec les montants qu'ils perçoivent des plateformes de streaming.

Au Royaume-Uni, une récente histoire relayée par les médias a choqué, celle du violoniste Tamsin Little qui a reçu 12,34£ pour des millions de streams sur une période de 6 mois. Sur Spotify, l'artiste électronique Jon Hopkins n'a gagné que avec environ 90 000 lectures sur Spotify ! De bien tristes revenus quand on sait que parfois il faut plusieurs semaines et mois afin de créer une musique.

Les algorithmes posent problème

Aujourd'hui, vous avez des algorithmes partout. Ils n'ont qu'un but, vous mettre en avant les contenus que vous allez aimer. Ils repèrent vos goûts, vos comportements et ce que vous n'allez pas aimer à coup sûr.
On en retrouve sur les réseaux sociaux comme sur TikTok ou Instagram avec la section "Explorer", mais ils sont aussi omniprésents sur les plateformes de streaming musicales pour vous faire découvrir de nouvelles musiques !

Le problème des algorithmes c'est qu'ils peuvent vous mettre en avant des artistes populaires au détriment des artistes moins connus. C'est précisément ce qui est reproché aux géants du streaming dans cette enquête, des artistes comme Ariana Grande, Drake ou encore Ed Sheeran vont être mis en avant pendant plusieurs mois, alors qu'ils n'ont aucun besoin de "publicité" pour obtenir des lectures. Au contraire, les petits artistes en ont eux besoin, puisqu'ils ne sont pas forcément mis en avant dans les radios, les médias ou même à la TV.

L'enquête du ministère britannique de la Culture, des Médias et des Sports ne fait que commencer et devrait prochainement déterminer si les services de streaming abusent de leur position pour sous-payer les artistes.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1. Phil Andreux

16/10/2020 à 20h40 :

Avant de s'attaquer a la remuneration des plateforme de stream, commencons par changer leurs algorithmes qui mettent toujours en avant les fonds de benne de la dechetterie musicale au lieu des vrais talents qui reste dans l'ombre. N'allez pas me dire que les Drake les Jul et les Nakamura c'est de la musique. L'abrutissement de la masse ne se fait pas qu'a la tele et la radio.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus