#AppleToo : la dirigeante du mouvement a été licenciée

Actu AppleIl y a quelques mois, un mouvement interne a explosé chez Apple au siège puis s'est progressivement répandu dans les autres bureaux et boutiques aux États-Unis. #AppleToo a pour but de dénoncer le manque de considération qu'a parfois la direction d'Apple avec des groupes d'employés ayant des origines étrangères. Le mouvement appelle à mettre fin à la "culture du secret" qui serait une véritable forteresse étouffant une multitude d'affaires peu valorisantes pour Apple.

La dirigeante d'AppleToo a été licenciée

D'après les récentes informations obtenues par The Verge, Apple a procédé à la rupture du contrat de travail de la responsable du programme Apple Plans, Janneke Parrish.
Si cela semble être un licenciement comme tant d'autres dans une grande entreprise, cette exclusion de l'effectif laisse un goût amer en interne.
Janneke Parrish était la dirigeante du mouvement #AppleToo, c'est elle qui a lancé la contestation, qui a participé au développement du site internet appletoo.us et qui a poussé les médias américains a parlé de l'affaire pour la médiatiser et faire le buzz sur les réseaux sociaux.

L'objectif prioritaire d'AppleToo est de réveiller l'esprit des employés d'Apple, de recueillir les témoignages de personnes ayant été victimes de racisme, de sexisme, de discrimination, d'intimidation, de répression, d'iniquité, d'abus, de coercition, de privilège incontrôlé ou encore de punition injuste.
Sans surprise, cela a inquiété l'Apple Park qui a vu dans ce mouvement une véritable révolte qui pourrait par la suite dégrader l'image de l'entreprise, voire causer des problèmes devant la justice.

apple park hd panneau solaire

Pourquoi Janneke Parrish a été licencié par Apple ?

Quand un tel licenciement arrive sur une personne leader d'un mouvement de contestation, on ne peut s'empêcher de penser que les dirigeants de l'entreprise font évacuer cette personne pour aider à éteindre l'incendie.

La cause du licenciement de Janneke Parrish ferait suite à une faute grave. Concernée par une enquête, la responsable a supprimé plusieurs fichiers de son iPhone professionnel, des documents qui étaient essentiels pour l'enquête.
Quand les dirigeants d'Apple ont appris cela, ils ont attendu quelques jours puis ont pris la décision de passer par la case licenciement pour que Janneke Parrish quitte l'entreprise le plus rapidement possible.

Vincent P. White l'avocat de Parrish a déclaré à The Verge :

Nous pouvons confirmer qu'elle n'est plus avec Apple, mais qu'elle ne peut pas parler davantage pour remédier à la situation en ce moment.

Les employés inquiets de cette volonté de censure

Si l'information a pris un peu de temps à fuiter sur internet, ce licenciement a créé une certaine inquiétude chez Apple. Pour beaucoup d'employés, cette exclusion de l'effectif n'est pas une coïncidence, la firme de Cupertino aurait cherché la petite bête pour licencier Janneke Parrish et stopper son comportement dévastateur pour l'image de l'entreprise. Pour les personnes qui étaient proches de Parrish et engagées dans le mouvement #AppleToo, il ne fait aucun doute que leur collègue a subi des représailles.

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

4 rburns - iPhone

17/10/2021 à 12h00 :

Elle était sur la sellette, le procès va lui permettre de toucher plus d’indemnités…

3 Charly159 - iPad premium

16/10/2021 à 12h29 :

Elle ne peut pas parler. Euh ils l’ont tués ? Mdr

2 Packiie33 - iPhone premium

15/10/2021 à 19h48 :

@morzyloeuil - iPhone
Je crois qu’il s’appelle Tim Cook, mais ça reste à vérifier 😊

1 morzyloeuil - iPhone

15/10/2021 à 18h43 :

C’est qui le patron ❗️

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.