Les recommandations pour une bonne interface sur iPad

Les recommandations pour une bonne interface sur iPadApple vient de mettre en ligne ses "guidelines" pour la création d'applications sur iPad.

A l'instar de celui pour iPhone, ce guide donne les recommandations d'Apple pour créer des interfaces utilisateur optimisées pour l'iPad.

Voici les points essentiels :

  • prendre en compte toute les orientations de l'iPad
  • améliorer l'interactivité : exploiter l'espace de l'écran sans céder à la tentation de le remplir de fonctions. L'application doit se focaliser sur les tâches principales. Les développeurs ne doivent pas rajouter toutes les fonctionnalités qui n'ont pas pu être intégrées dans une version iPhone.
  • centraliser l'information : l'utilisateur ne doit pas avoir le sentiment que l'application s'éparpille sur différents écrans. Les éléments principaux doivent avoir la vedettes, les fonctions auxiliaires seront intégrées dans des fenêtres et menus locaux, ou "popovers".
  • lever le pied sur les transitions plein écran. Ne mettre à jour que les parties nécessaires, moins de transitions équivaut à plus de stabilité visuelle.
  • permettre la collaboration : l'utilisateur est susceptible d'utiliser les logiciels avec d'autres personnes. Les applications doivent prendre en compte le partage physique de l'appareil, et le partage virtuel des données.
  • assoir l'interface dans la réalité : Apple recommande de donner une dimension physique et réaliste aux applications. Plus les logiciels semblent issus de la réalité, plus leur utilisation est évidente et agréable.
  • Apple insiste également sur la qualité graphique des applications qui doit être hors pair
  • réduire le nombre d'éléments interactifs de l'interface au minimum, et les intégrer harmonieusement au style graphique de l'application de manière à ce qu'ils n'attirent pas trop l'attention : le contenu doit être mis en avant.
  • éviter les fenêtres modales : l'interface multitouch se prête mal aux éléments d'interface qui exigent une réponse avant de redonner la main à l'utilisateur.
  • repenser les listes : contrairement à l'iPhone, il est plus indiqué de leur donner un aspect réaliste sur l'iPad.
  • utiliser les gestes utilisant plusieurs doigts : la taille de l'écran de l'iPad favorise ce type d'interaction, y compris pour plusieurs utilisateurs simultanés.
  • utiliser les "popovers" pour les tâches qui peuvent être confinées à une fenêtre.
  • simplifier au maximum les tâches modales : celles-ci permettent d'isoler une fonction et de la sortir d'un contexte général, mais si elle s'avère trop complexe les utilisateurs peuvent perdre le fil de ce qu'ils étaient en train de faire.
  • effacer la notion de fichiers : bien que l'iPad permette la gestion de fichiers, il est recommandé de la fondre au maximum dans le décor. Les utilisateurs ne doivent pas même la ressentir.
  • mettre l'accent sur la sauvegarde automatique : les utilisateurs doivent se sentir en confiance et ne pas craindre de perdre leur travail. Au lieu de demander à confirmer la sauvegarde, demander plutôt la confirmation d'une annulation ou d'un effacement.
  • les applications doivent se lancer le plus vite possible et permettre à l'utilisateur de les utiliser immédiatement
  • les développeurs doivent également garder à l'esprit que leur application est susceptible d'être fermée à tout instant lorsque les utilisateur pressent le bouton "home".

Sources : iPad Human Interface Guidelines

ipad-guidelines

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

10. malcolm

05/02/2010 à 17h17 :

Nan ce blog n'est pas de moi! ta vraiment rien compris du debut a la fin toi!

9. malcolm

05/02/2010 à 17h14 :

les 10 euros ne sont pas de moi les ip le prouve! tu crois vraiment étre anonyme? :-D
Vu le peut d'importance que tu as pour moi sa sera mon dernier com qui tes destiner
Le seul ou j'utilise ton pseudo, j'ai posté juste apres (formol)
Remarque sa pourrait étre du csa tout craché je serais pas étonné!

8. malcolm

05/02/2010 à 16h41 :

Ma main dans ta gueule branlotin!

7. malcolm

05/02/2010 à 16h34 :

Sisi je t'assure je doit pas étre le seul a le penser, tu sert a rien et tu tant rend pas compte!

6. iphone-tuto

05/02/2010 à 16h32 :

Etant donné que je ne suis pas malcolm ce n'est pas moi le con !

5. malcolm

05/02/2010 à 16h30 :

Sa va peut étre mieux marcher si l'idée que tu soit con viens de toi!

4. iphone-tuto

05/02/2010 à 16h26 :


Jailbreak possible pour iPhone 3GS 3.1.3 enfin sayer !!!!!!!!

Direction iphone-tuto.sitew.com

Le tutoriel se trouve sur la page "tutoriel 3.1.3" qui est protéger pas allopass pour avoir un code gratuit cliquer sur les 3 pub en image qui se trouve sur la page " Accueille" et retourner rapidement dans "tutoriel 3.1.3" et alors la comme par magie lol un code y serra attribué ^^. Il ne vous reste plus qu'a suivre le tuto qui dure seulement 6 min .

3. Bob

05/02/2010 à 16h22 :

Incroyable la pression que met apple aux développeurs d'applis. La c'est plus que de la recommandation, ca sent plus les conditions imposées pour ne pas se faire refouler de l'app store.
Dire que pour l'Iphone (et probablement pour l'Ipad), Apple doit tout aux développeurs d'applis, ce sont eux la véritable valeur ajoutée de ces produits Apple.
Steve Jobs est pas idiot, il sait bien que sans applis de qualité ses machines auraient bcp moins de succes.
A quand un regroupement des developpeurs d'Applis pour mettre le meme genre de pression sur le hardware Apple et présenter ses désidératas et recommandations au gourou S.Jobs?

2. Youssef

05/02/2010 à 15h20 :

MDR Tonio !!!!

1. Tonio du 57

05/02/2010 à 15h02 :

et moi je peux leur donner mes "guideline" pour faire un bon appareil .....
1 ) innovez !
2 ) prendre en compte toute les demandes des utilisateur
3 ) centraliser les fonctions auxiliaires (cf Cydia) doivent être intégrées dans leur machine
4 ) lever le pied sur les mises à jour qui servent à rien ! Ne mettre à jour que les parties nécessaires, moins de transitions équivaut à plus de concret.
5 ) permettre la collaboration : l'utilisateur est susceptible d'utiliser les logiciels avec d'autres personnes. Les applications doivent prendre en compte le partage physique de l'appareil, et le partage virtuel des données. <- euh c'est du foutage de geule, le bluetooth ne marche qu'entre iphone
6 ) Apple insiste également sur la qualité graphique des applications qui doit être hors pair. Ca c'est vrai ... par contre graphiquement l'iPad casse pas trois pattes à une canard !

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus