Exposure Notification : des exemples et des principes signés Apple et Google

ios 13 iconDepuis une semaine avec notamment iOS 13.5 beta, les développeurs sur iPhone et Android peuvent manipuler une nouvelle API permettant de tracer les utilisateurs volontaires afin de suivre une pandémie et d’alerter les personnes qui ont pu être en contact avec le virus.

Si une API ne parle pas à grand monde, Apple et Google viennent de publier quelques captures d’application type mettant en pratique les nouvelles possibilités. On rappelle qu’il s’agit surtout d’utiliser le Bluetooth pour communiquer entre tous les smartphones.

Des exemples de mise en place de l’api de traçage d’Apple et Google

Apple et Google ont donc publié plusieurs pistes de design et surtout d’ergonomie pour donner des idées aux développeurs.

On apprend que les paramètres seront dans Réglages > Santé > COVID-19 et l’utilisateur pourra savoir quelle application utilise l’API de traçage contre le Coronavirus et le nombre de requêtes sur les 14 derniers jours.

Voici un exemple de personne ayant reçue une alerte d'un cas autour de lui :

exposure notification api tracage app exemple 1

Voici un exemple de personne ayant été testée positive et qui partage l'information :

exposure notification api tracage app exemple
 

En parallèle, les deux géants ont également établi une liste de principes à respecter :

  • l'app devra être développée et utilisée exclusivement pour ou par une autorité publique, uniquement pour le Covid-19
  • l’app devra être la seule de son pays ou État à utiliser l’API.
  • l'utilisateur devra faire une demande d'autorisation spécifique pour son application avant que celle-ci puisse exploiter l'API
  • l'utilisateur devra accepter les conditions avant tout envoi d'un résultat positif au Covid-19
  • les données collectées devront être restreintes au minimal requis pour notifier les personnes proches et uniquement dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Aucune publicité ou récupération de données ne sera tolérée.
  • l'app ne devra pas utiliser les services de géolocalisation.

Voilà vous savez tout pour les apps utilisant l’API des deux géants du mobile. Si la Suisse a déjà prévu de l’utiliser par exemple, en France, le gouvernement a choisi une solution maison pour StopCovid. Et malgré le blocage du Bluetooth en arrière-plan d’Apple, les responsables français discutent toujours afin d'obtenir d'Apple un accès spécifique au Bluetooth.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

9. Le Xam - iPhone premium

05/05/2020 à 23h23 :

@Lo1c74 - iPhone
Dude, si c’est trop contraignant de porter un masque et de se laver les mains... t’auras beau avoir une appli du futur qui ferra scintiller les positifs sa servira à rien. Surtout que comme je le répète, sur se type de virus la propagation majeur est indirect.


Indirect ça veut dire que tu n’es pas obligé de croiser quelqu’un de malade pour le devenir. Il te suffit par exemple de toucher la même poignée de porte 5h après. Et ça aucune app ne peut te prévenir, des gants et un masque par contre...

8. Lo1c74 - iPhone

05/05/2020 à 21h47 :

@Le Xam - iPhone premium
Le problème c’est que les alternatives qui sont clairement meilleure ne sont pas prête ou pas possible du tout: le confinement, c’est pas pratique pour l’économie et la sacro sainte croissance (et pour le mental des humain en général), le port du masque, c’est compliqué à utiliser et ça nécessite des précautions contraignantes que malheureusement les français ne prendrons pas au sérieux, les test massifs, c’est pas pour demain. Admettons 1 million de test par semaine (ce qui est au dessus des prévisions actuelles), on est pas prêt de tester une ou voir plusieurs fois la population entière. Même avec des test groupés c’est un objectif difficilement atteignable. Alors oui le contact tracing numérique ne fait pas tout, n’est qu’une pièce d’un puzzle compliqué à mettre en place, mais il est simple à utiliser, nous qui nous sommes habitués au chose simple et intuitive et je pense qu’il est nécessaire si l’on ne veut pas voir le taux de reproduction effectif repassé au dessus de 1. Comme je le disais, mettons nos rancoeur de côté, les systèmes d’Apple et Google sont basé sur des algorithmes ayant un très bon compromis entre sécurité et protection de la vie privé. Je préfère largement ça à une liste centralisé ou on ne sera pas juste des numéros anonymisé...

7. anthdev - iPhone

05/05/2020 à 17h42 :

@Le Xam - iPhone premium
Je suis d’accord avec toi en quoi l’application te permettra de protéger ? Celle-ci ne fera qu’informer et ça fait toute la différence. Je ne pense pas que ce soit une bonne initiative...

6. anthdev - iPhone

05/05/2020 à 17h40 :

Prétexte avant de commencer une surveillance de masse...

5. Le Xam - iPhone premium

05/05/2020 à 12h40 :

@oliver60 - iPhone
Au delà du débat France Usa Gaffa... c’est l’usage même d’une application que je remet en cause. Et donc la collect de données inutiles.

L’application ne te protègera et ne t’avertira pas d’avoir des contacts indirects avec le virus. Et au contraire elle renforcera l’idée que tu n’es pas malade, car elle ne t’a pas signalé que tu avais été en contact.

4. oliver60 - iPhone

05/05/2020 à 10h43 :

@Le Xam - iPhone premium
C’est tout l’inverse de ce que tu racontes, la France ne voulait pas de l’API car justement elle empêche la collecte de données 😉

3. Daisho - iPhone

05/05/2020 à 10h25 :

Chacun son point de vue... j’ai la chance de ne pas avoir été infecté malgré faire partie de ceux qui travail depuis le début du confinement « peut-être »que je suis porteur sain et si effectivement je suis un jour malade j’ai envie que ceux qui
Sont autour de moi ou que les personnes que j’ai croisés soit au courant qu’ils ont étés en contacts avec moi et qu’ils puissent prendre les précautions nécessaires à se protéger et à protéger ceux qui m’entourent ou vice-versa me protéger et protéger ceux qui m’entourent.

Alors oui moi perso je suis pour et je m’en fou d’être surveillé dans le cadre du COVID bien sûr. Quand on saura que le COVID aura été vaincu je désactiverai l’option.

Mais ça ne reste que mon avis... je laisse les fous, les complotistes et tous ceux qui ont peur qu’on utilises leurs informations personnelles à leurs propre jugement 😉

2. Le Xam - iPhone premium

05/05/2020 à 09h21 :

@Lo1c74 - iPhone
Le problème n’est absolument pas une question de retard sur les GAFA ou autres... mais une telle collecte de données est inacceptable !

Une app ne te protège en rien, elle te dira juste si tu as eu un contact direct.
Si t’as eu un contact indirect, que tu es malade, l’appli ne sert à rien, et toi tu te crois sain et tu repend le virus...
Alors utile ?

1. Lo1c74 - iPhone

05/05/2020 à 08h55 :

Bien dommage que cette api ne soit pas utilisée... Dans cette situation, ça ne sert à rien de vouloir jouer les plus forts, surtout quand on en a pas les moyens... La France est en retard par rapport au GAFA et alors, arrêtons les querelles sur ce sujet, on parle d´une pandémie qui fait des centaines de mort par jour. Surtout quand on décide au final d’abandonner et de se rabattre sur une solution beaucoup plus liberticide pour notre vie privée. Bien joué la France...

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus