Linux 5.16 fonctionne très bien sur Mac M1, même sans accélération GPU

linux exam lx0 103 lx0 104 icone app ipa iphone ipadAprès près d'un an de projet de portage de Linux sur les Mac sous Apple Silicon, la bonne nouvelle était arrivé en juin dernier avec un noyau Linux disponible pour les Mac M1. Maintenant, les créateurs du projet disent que Linux est "utilisable comme bureau de base" avec la nouvelle version 5.16.

Linux serait facilement portable sur les prochaines puces Apple M2, M3, M4, etc

Selon les dernières publications de l'équipe du projet Asahi Linux, le système d'exploitation open-source fonctionne mieux que jamais sur les ordinateurs Apple, bien qu'il manque toujours d'accélération GPU sur les Mac M1 dans la version 5.16 du logiciel.

L'équipe a pu fusionner certains pilotes tels que les liaisons PCIe, le lecteur PCIe et le lecteur PD USB-C. Le lecteur Princtrl, le pilote I2C, le pilote de boîte aux lettres ASC, les correctifs IOMMU 4K et la gestion de l'alimentation du périphérique sont toujours en cours d'examen.

macbook m1 linux
 

Voici ce que dit l'équipe AsahiLinux :

Sur les SoC typiques, les pilotes ont une connaissance intime du matériel sous-jacent et codent en dur sa mise en page précise : combien de registres, combien de broches, comment les choses se rapportent les unes aux autres, etc. C'est en fait une exigence pour la plupart des SoC, car le matériel a tendance à varier considérablement d'une génération à l'autre, de sorte que les pilotes nécessitent toujours des modifications pour prendre en charge le matériel plus récent.

Cependant, Apple est unique en mettant l'accent sur le maintien des interfaces matérielles compatibles entre les générations SoC - le matériel UART du M1 remonte à l'iPhone d'origine ! Cela signifie que nous sommes dans une position unique pour pouvoir essayer d'écrire des pilotes qui fonctionneront non seulement pour la M1, mais qui pourraient également fonctionner - inchangés - sur de futures puces. C'est une opportunité très excitante dans le monde ARM64.

Selon le blog, l'équipe devra toujours attendre le lancement des puces M1X/M2 pour s'assurer qu'elle réussit à rendre suffisamment de pilotes compatibles pour démarrer Linux sur des puces plus récentes.

Pour l'instant, Linux sur les Mac M1 continue d'être prometteur car le système d'exploitation est plus rapide sur ces machines, grâce aux nouveaux pilotes :

Avec ces pilotes, les Mac M1 sont en fait utilisables comme machines Linux de bureau ! Bien qu'il n'y ait pas encore d'accélération du GPU, les processeurs du M1 sont si puissants qu'un bureau rendu par logiciel est en fait plus rapide que sur, par exemple, Machines Rockchip ARM64 avec accélération matérielle.

Bien qu'il y ait certainement beaucoup de zones d'accroches et de pilotes manquants, arriver à ce stade permet au développement d'être auto-hébergé et aux développeurs de manger leur propre nourriture pour chiens. C'est exactement ce qu'Alyssa a fait, en utilisant son Mac M1 exécutant ses propres fusions de noyau en tant que pilote quotidien.

Si vous voulez lire le rapport complet sur la progression de Linux sur M1 Mac, foncez sur le blog AsahiLinux.org.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.