Le site du Parlement européen a été victime d'une cyberattaque russe

ep visit strb icone app ipa iphone ipadMercredi 23 novembre, le Parlement européen a qualifié la Russie d'« État promoteur du terrorisme », une première dans la relation entre l'Europe et la Russie. Sans surprise, cela fait suite à la guerre déclenchée en Ukraine par Vladimir Poutine. Cette nouvelle s'est rapidement répandue dans les médias russes et l'information est arrivée jusqu'aux oreilles de groupes de hackers qui ont décidé d'agir dans les heures qui ont suivi le vote des eurodéputés.

Le site du Parlement européen a été attaqué

James Duch, directeur général de la communication et porte-parole du Parlement européen, a déclaré sur son compte Twitter il y a quelques heures que le site du Parlement européen avait été victime d'une attaque DDoS.
Duch a exprimé dans son message des niveaux élevés de trafic qui ont instantanément été identifiés comme une attaque venant d'un tiers :

La disponibilité du site Web du Parlement européen est actuellement affectée de l'extérieur en raison des niveaux élevés de trafic sur le réseau externe. Ce trafic est lié à un événement d'attaque DDOS (Distributed Denial of Service). Les équipes du PE s'efforcent de résoudre ce problème le plus rapidement possible.

Toutes les équipes informatiques ont été mobilisées afin de faire revenir le site internet le plus vite possible, il aura quand même fallu attendre plus de 4 heures avant que le site soit de nouveau accessible.

parlement europeen

Après une enquête sur la provenance de cette attaque DDoS, il en a été conclu que l'attaque venait de Russie. En effet, dès que la situation a été rétablie, un groupe pro-Kremlin a revendiqué la responsabilité, comme l'a expliqué Roberta Metsola, présidente du Parlement européen. Les hackers ont probablement voulu exprimer leur mécontentement de voir l'UE considérer la Russie comme un « État promoteur du terrorisme ».

Le texte a été adopté avec une large majorité au Parlement européen, il y a eu 494 voix pour, 58 contre et 44 abstentions. Du côté des députés européens français, 18 élus ont voté contre et 7 autres élus ont préféré s'abstenir au moment du vote.

Sur Twitter, Volodymyr Zelensky a salué la décision du Parlement européen de reconnaître la Russie comme étant un "État parrain du terrorisme et en tant qu'État qui utilise des moyens de terrorisme".

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 julienas - iPhone

24/11/2022 à 21h46 :

@ljuba - iPhone
Parce qu’à ton avis c’est pas le cas? 😂😂

1 ljuba - iPhone

24/11/2022 à 10h06 :

Titre trompeur qui fait penser que c’est le gouvernement russe qui est à l’origine de l’attaque ddos. Putaclick

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.