Pourquoi Apple est le seul GAFAM à ne pas massivement licencier

apple finance iconSi Apple semble le moins touché par la crise économique parmi les géants américains de la technologie, c'est en partie grâce à son approche plus mesurée sur le plan des embauches.

Apple fait profil bas

Comme expliqué dans un précédent article, Apple est le seul GAFAM à ne pas avoir annoncé un plan de licenciement massif. En additionnant ceux d'Amazon, de Meta, de Google et de Microsoft, on compte plus de 50 000 postes qui vont être supprimés en moins de trois mois.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première, c'est le taux d'embauche qui est bien plus lent que celui des concurrents. Entre septembre 2019 et septembre 2022, Apple a augmenté ses effectifs de 20 % pour atteindre 164 000 employés à travers le monde. Un taux largement inférieur à celui de Microsoft 53 % ou encore celui d'Alphabet (Google) 57 %. Ne parlons même pas de Meta et ses 94 % sur la même période.

Selon le Wall Street Journal, cette embauche massive n'a pas été suivie à la même échelle par Apple :

Le fabricant de l'iPhone a été mieux positionné que de nombreux rivaux jusqu'à présent, en partie parce qu'il a ajouté des employés à un rythme beaucoup plus lent que ces entreprises pendant la pandémie [...].

De la fin de son exercice fiscal en septembre 2019 à septembre 2022, la main-d'œuvre d'Apple a augmenté d'environ 20 % pour atteindre environ 164 000 employés à temps plein.

Pendant ce temps, sur à peu près la même période, le nombre d'employés d'Amazon a doublé, celui de Microsoft a augmenté de 53%, celui d'Alphabet Inc, la société mère de Google, a augmenté de 57% et celui de Meta, le propriétaire de Facebook, a gonflé de 94%.

apple logo resultats financiers dark

De plus, le PDG Tim Cook a affirmé en 2022 que la création d'emplois chez Apple allait continuer à ralentir dans les mois à venir. Une approche prudente qui semble pour le moment porter ses fruits, ou du moins limiter les dégâts.

N'oublions pas également l'augmentation (hors US) du prix de tous les produits de la marque et même des abonnements qui rapportent quelques centaines de millions supplémentaires. Pour rappel, le dernier licenciement massif d'Apple remonte à 1997.

Via

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 ljuba - iPhone

23/01/2023 à 18h43 :

@Gemini - iPhone premium
Et tant mieux pour ceux qui ne sont pas sur le carreau

1 Gemini - iPhone premium

23/01/2023 à 12h59 :

Dommage pour ceux qui ont quitté la pomme pour les copains et qui se retrouvent sur le carreau…

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.