L’Electronic Frontier Foundation demande une réelle sécurité sur iCloud

iCloudApple vient de se faire taper sur les doigts par l'EFF, l’Electronic Frontier Foundation, une organisation non gouvernementale internationale de protection des libertés sur Internet.

Cette dernière a mis en place une nouvelle campagne portant le nom de "Fix It Already", une initiative poussant des compagnies tech à changer certains aspects. 

Car oui, la Pomme n'est pas la seule à être dans les mauvais papiers, puisqu'on retrouve également des sociétés comme Google, Facebook, Slack ou encore Twitter...

eff

Apple doit sécuriser "réellement" son iCloud

Le service d'Apple visé par l'EFF n'est autre que l'iCloud, et plus particulièrement ses clés de sauvegardes à cause de la possibilité pour la Pomme d'accéder aux données des clients. 

Ces clés, Apple les possède et peut donc les déchiffrer pour fournir les informations qu'elles contiennent, en cas de mandat notamment. Les données présentes sur un appareil iOS et non sujettes à l'iCloud, elles, ne sont pas concernées. 

À l'époque, Tim Cook avait communiqué sur ses fameuses clés de sauvegardes en évoquant une impossibilité à restaurer une sauvegarde iCloud sans ces dernières. Cependant, il avait également laissé entendre que le groupe travaillait sur une nouvelle alternative pour s'en débarrasser. 

Le petit coup de pression de l'EFF fera peut-être accélérer les choses... 

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus