StopCovid : Un probable lancement pour le 2 juin

stopcovid france icone app ipa iphoneDoucement, mais surement. Le projet du gouvernement français avance progressivement pour le lancement de l'application StopCovid, qui permettra d'effectuer un traçage Bluetooth et d'alerter les personnes qui ont été en contact avec une autre qui s'est déclarée infectée ou avoir des symptômes. Le lancement estimé serait prévu pour le 2 juin.

Encore un peu de patience pour StopCovid

C'est un parcours du combattant que doit réaliser le gouvernement avec son application StopCovid. En effet, avant de mettre en ligne une nouvelle application qui sera téléchargée par des millions de Français, il faut que celle-ci soit irréprochable en ce qui concerne la stabilité, mais aussi qu'elle soit validée par les parlementaires.
Cédric O le secrétaire d'État au numérique s'est entretenu tôt ce matin avec BFM Business pour apporter plus de précisions sur le calendrier prévu pour l'application.
Comme on vous l'avait indiqué précédemment dans un article, Cédric O avait communiqué à Reuters dimanche soir que l'application serait testée au cours de la semaine du déconfinement.
Aujourd'hui, il a communiqué une date estimée de la mise en ligne.

cedric o

D'après ses récentes déclarations, le développement de l'application avancerait bien. Il explique à BFM : "Nous entrerons dès la semaine prochaine en phase de test, c'est-à-dire que nous reproduirons des situations réelles pour vérifier que l'application fonctionne bien. Ce qui nous permettrait, je pense, si le Premier ministre et la conférence des présidents des assemblées en décident, de faire en sorte que nous puissions revenir devant les parlementaires(...) dans la semaine du 25 mai pour envisager un déploiement lors de la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin"
La date du 2 juin serait donc la plus probable pour la disponibilité de l'application sur l'App Store et le Play Store. Même si ça fait un peu tard, puisque le déconfinement est prévu dans moins d'une semaine.

L'application StopCovid sera bien lancée, mais sans l'API d'Apple et de Google. La France n'en veut pas et Cédric O l'a encore fait savoir lors de l'interview.
Il explique : "Il y a effectivement la solution proposée par Apple et Google qui posent selon nous un certain nombre de problèmes en termes de protection de la vie privée et en termes d'interconnexion avec le système de santé".
Une réponse assez surprenante puisque quand les deux représentants d'Apple et de Google ont répondu aux questions ils avaient bien informé que la protection de la vie privée était l'une des priorités de ce projet. Par exemple, les données restent stockées dans le téléphone (seules les autorités de santé publique pourront voir la totalité des données de balises Bluetooth) et les alertes sont anonymes quand vous avez été en contact avec une personne infectée.
Un argument un peu surprenant !
Cédric O a terminé l'interview en déclarant : "C'est pour ces problèmes, pas parce que Apple et Google sont des grands méchants loups, que nous avons refusé de passer par leurs solutions. Nous aurons une solution qui fonctionnera de manière très satisfaisante sur l'ensemble des téléphones et nous considérons que la maîtrise du système de santé, la lutte contre le coronavirus, c'est l'affaire des États (...) pas forcément celle des grandes entreprises américaines".

Mise à jour du 2/06 : l'app StopCovid France est disponible.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

11. bilallekurd - iPhone

06/05/2020 à 15h37 :

@iPhoneur - iPad
C’est exactement ça, je ne les comprends vraiment pas..

10. iPhoneur - iPad

06/05/2020 à 06h58 :

@trolly
L’état policier ? En quoi ?


@Lo1c74 - iPhone
En fait, c’est le « détournement négatif » que j’ai du mal à me concrétiser...
Quelles sont les données autres que celles qui seront déjà collectées et centralisées par ton médecin traitant / urgence et aussi par les brigades de l’assurance maladie (qui appelleront ton répertoire) qui peuvent être collectée par l’application StopCovid ? Et surtout, à quelle fin ? (Autre que médical)

9. trolly

06/05/2020 à 00h28 :

ça va changer quoi, l'application ne sera pas installer d'office dans un smartphone et puis depuis quand l'état a besoin de nous pour nous tracer à chaque minute de nos vies.
Les bornes relais des opérateurs, les carte bancaire, les gps le font très bien sans rien nous demander.
Aucune confiance dans cette république démocratique qui au fur et à mesure devient un état policier.

8. Lo1c74 - iPhone

05/05/2020 à 22h20 :

@iPhoneur - iPad
Dans notre situation, entre un sytème décentralisé, qui récupère dès informations anonymisés, gérée par des GAFA et un système centralisé, qui peut facilement être détourné de son utilisation initiale, gérée par l’Etat, désolé mais je ne sais pas quoi choisir et j’aurais plus tendance à faire confiance non pas au GAFA mais aux protocoles utilisés (notamment PACT et DP3T) sur lesquels sont basés les outils d’Apple et Google.

7. iPhoneur - iPad

05/05/2020 à 21h41 :

@Mourad - iPhone
Y’a moyen de partager l’article qui a analysé cette appli stp ?
Pour avoir un peu plus de détails et surtout, pour savoir si ce sont les mêmes données que celles stockées sur la Carte Vitale ou autre chose encore ?

6. Mourad - iPhone

05/05/2020 à 20h14 :

Pour avoir lu une analyse de l’application, je déconseille toute installation. Elle stocke sur un serveur un moyen d’identifier le téléphone (IMEI)... juste ça c’est incroyable en terme de violation de vie privée pour du traçage.

On verra si le code source change d’ici là mais le niveau des développements est ridicule, elle tiendra jamais la route.

Je déconseille son installation.

5. iPhoneur - iPad

05/05/2020 à 18h21 :

D’un côté, on a un État dont le but est de collecter des impôts et des taxes afin de redistribuer pour les aides sociales, les retraites, les routes, les pompiers, la polices, les hôpitaux... Et si bénéfices (rare), ça sert au pire à rembourser les crédits (nos enfants risques de devoirs payer le Covid par exemple).

D’un autre côté, des entreprises cotées en bourse dont l’objectif est de faire du profit afin de satisfaire des actionnaires.

Et là, je lis que certains préfèrent faire confiance en une société étrangère qu’envers le Gouvernement pour lequel leurs voisins ont voté de façon majoritaire ? 🤔

Dommage, mais entre nous, si les donnés devaient être collectées et utilisées : Apple ou Google ou les US (ou les 3) auraient plus d’idées pour pervertir l’exploitation que la France...

4. niccco - iPhone

05/05/2020 à 12h34 :

Etat d’urgence permanent, application de traçage, « union sacrée », …
Il est vraiment temps de relire 1984 de Orwell !

3. hellllowwww - iPhone premium

05/05/2020 à 11h26 :

Tout ça pour payer une entreprise française et un lobby??

2. azerty1 - iPhone

05/05/2020 à 10h51 :

@hukigo - iPhone premium
Exactement

1. hukigo - iPhone premium

05/05/2020 à 10h40 :

J’ai presque envie de dire j’ai plus confiance en Apple qu’en notre gouvernement pour la protection de données privées.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus