Instagram accusé d'espionner ses utilisateurs par l'appareil photo et le micro de l'iPhone

instagram icone app ipa iphoneOn accuse souvent les applications chinoises d'espionner les utilisateurs, mais toujours sans preuve concrète. Cependant, des preuves avec certaines apps américaines, ce n'est pas ce qui manque ! Prenons le cas de Facebook via l'application Instagram... Le géant du réseau social est visé par un nouveau procès suite à une plainte qui l'accuse d'espionner ses utilisateurs via la caméra et le micro de leur iPhone.

Instagram au coeur d'une polémique

Instagram possède dans le monde plusieurs centaines de millions d'utilisateurs, soit une gigantesque responsabilité et un devoir moral d'honnêteté et de transparence. Malheureusement, même si on a toujours fait confiance au réseau social spécialisé dans le partage de photos et de vidéos, un procès actuellement en cours dégrade l'image d'Instagram.
En effet, suite à l'arrivée d'iOS 14, plusieurs utilisateurs en bêta avaient remarqué que quand ils faisaient défilé leur flux, l'iPhone leur indiquait que la caméra était active, alors qu'ils ne l'avaient jamais activé via l'application. En haut de l'écran se trouve un point indicateur qui vous informe quand une application utilise votre caméra et/ou votre micro.
Pris en flagrant délit, Facebook avait répondu que le comportement de l'application n'était pas voulu et que c'était une anomalie technique qui déclenchait la caméra et le micro pendant l'utilisation d'Instagram.

Pour la plaignante à l'origine de la plainte Brittany Conditi, Facebook avait bien conscience de l'espionnage de ses utilisateurs et dire que cela était involontaire est complètement faux. Selon elle, l'objectif est de se dédouaner de la responsabilité de plusieurs années d'espionnage des utilisateurs iPhone. De plus, Facebook n'avait pas anticipé la nouveauté d'iOS 14 qui dénoncerait ce procédé malhonnête, ce qui explique que la surveillance n'a pas été supprimée avant les premières installations d'utilisateurs en bêta.

facebook  instagram et whatsapp

Dans le procès, la plaignante explique :

Instagram accède constamment à la fonction de caméra du smartphone des utilisateurs pendant que l'application est ouverte et surveille les utilisateurs sans autorisation, c'est-à-dire lorsque les utilisateurs n'interagissent pas avec la fonction de caméra d'Instagram

Mais pourquoi Facebook surveille ses utilisateurs Instagram via leur caméra et leur micro ?
Il y a une raison à cela... Toujours selon Mme Conditi, l'objectif principal serait la collecte des données afin de les revendre à des entreprises tierces. Un exemple ? Facebook entend que vous projetez d'acheter une nouvelle voiture et d'aller faire une demande de crédit à votre conseiller bancaire la semaine prochaine, cette information à forte valeur financière sera vendue à des annonceurs.
La plaignante affirme que cette surveillance a permis à Facebook d'intercepter également des moments parfois très intimes .

Les défendeurs ont abusé de leur capacité à accéder aux caméras des smartphones des utilisateurs et ont commis des violations flagrantes de la vie privée, pour une raison spécifique: augmenter leurs revenus publicitaires. En obtenant des données personnelles extrêmement privées et intimes sur leurs utilisateurs, y compris dans la confidentialité de leur propre domicile, Les défendeurs sont plus que jamais capables de cibler les utilisateurs 

Facebook a déjà répondu à cette polémique

Au mois de juillet, quand la bêta d'iOS 14 a révélé le petit manège d'Instagram envers ses utilisateurs, le réseau social avait directement réagi pour éviter qu'une nouvelle affaire fasse trop de bruit dans les médias :

Nous n'accédons à votre caméra que lorsque vous nous le demandez, par exemple, lorsque vous passez du flux à la caméra. Nous avons trouvé et corrigeons un bogue dans iOS 14 bêta qui indique par erreur que certaines personnes utilisent la caméra alors qu'elles ne le sont pas. Nous n'accédons pas à votre caméra dans ces cas, et aucun contenu n'est enregistré.

Avec son avocat, Brittany Conditi a mis en avant une infraction sur les lois sur l'écoute électronique puisque tout a été fait sans le consentement de l'utilisateur.
On ne compte plus le nombre d'affaires autour de Facebook qui ne cesse de faire la Une des médias pour des problèmes liés à la récupération de données personnelles de façon illégale.
Pour l'instant, le procès n'en est qu'à son début, mais les sanctions pourraient être très sévères si Facebook venait à être condamné.

Via
 

Télécharger l'app gratuite Instagram



instagram capture app ipa iphone

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

18. ToiLeMiston

19/09/2020 à 09h09 :

@Oklesmistons :
Mais quel redacteur ? Celui de tes media complotiste pro chinois ? C'est sur que pour faire plaisir au parti, vont dire que y a pas de preuves ha ha ! Il y a des preuves, elles existent ! Et c'est pas Trump qui le dit ! Des nombreux ressortissants chinois peuvent en temoigner ! J'arreterais de t'insulter quand tu arretera de dire des fake news complotiste xenophobe anti occident ! La chine est aussi pire que Les Usa et l'inde, reconnait-le !

17. Le Xam - iPhone premium

19/09/2020 à 00h36 :

@Oklesmistons
Allez je vais être sympa avec toi (parceque t’as pas l’air très malin).
Loi de 2017 : Elle impose de stocker les données de leurs utilisateurs sur le territoire chinois. Les entreprises concernées sont celles que le texte désigne comme des « infrastructures critiques d’information », qui concernent par exemple « les services de communication, l’énergie, le transport, l’eau, la finance, le service public, l’e-gouvernement et autres ». Une définition qui pourrait potentiellement concerner toutes les entreprises, selon les intérêts des autorités chinoises.

A cela j’ajoute que tout info stockée sur le territoire doit être accessible au gouvernement.

Allez bisous 👋

16. Oklesmistons

19/09/2020 à 00h11 :

@MistonToiMeme :
C'est même le rédacteur qui note *sans preuves* pour les services chinois, alors arrêtez de dire l'inverse et de m'insulter.

15. Morzy Loeuil - iPhone

18/09/2020 à 22h43 :

@Oklesmistons
Quand c’est de l’espionnage américain , pas de souci quand ils se font chopés , ´ on s’excuse , c’est un bug , on recommencera plus’ , par contre quand c’est les chinois ils sont à 2 doigts d’appuyer sur le bouton rouge.

14. romain1234 - iPhone

18/09/2020 à 22h30 :

@GussAlaprod - iPhone
Il m’arrive la même chose

13. jbond - iPhone premium

18/09/2020 à 21h50 :

pourquoi je ne suis même pas surpris d’apprendre ça !!!!!!

12. MistonToiMeme

18/09/2020 à 21h32 :

@Oklesmistons :
Tu dis que de la 💩💩 !
Bien sur que les preuves existent contre la Chine !

11. Jimflech - iPhone premium

18/09/2020 à 21h21 :

J’ai remarqué que la caméra s’allumait brièvement sur l’appli pendant la bêta alors que le micro et la caméra ne sont pas accessibles par l’application. Et ils (Facebook and Co) vont se plaindre après qu’Apple durcisse les règles!!!

10. Oklesmistons

18/09/2020 à 20h53 :

Bien dit dans l'article. Pas de preuves des vols chinois, mais beaucoup de preuves sur les applications américaines. Voilà pourquoi le Ban de certaines apps chinoises qui ont fait détourné bien des jeunes de Facebook et autres...faut avoir le monopole pour épier le plus de monde possible.

9. Dewey - iPhone premium

18/09/2020 à 19h12 :

Venant de Facebook, ça ne m'étonne absolument pas !

8. fkr - iPhone

18/09/2020 à 18h55 :

@GussAlaprod - iPhone
Une fois j'ai parlé de lidl et en me rendant sur twitter le top tweet c'était lidl le temps que la page se rafraîchisse ...et bim elle était plus en top tweet je tape lidl voir si ils ont été top tweet dans la journée et là rien ...

7. Arcadian - iPhone

18/09/2020 à 18h54 :

Cet article est totalement vrai, il m’est arrivé à plusieurs reprises de parler avec des amis de marque ou de n’importe quoi et ensuite d’avoir la pub d’une marque représentant le sujet de conversation que l’on avait et ça sans avoir fait des recherches que internet etc
Donc on en avait conclu que forcément l’iPhone nous écoutait et donc ici c’est Facebook et Instagram

6. tom17 - iPhone

18/09/2020 à 18h29 :

Le moyen le plus simple aussi s’est de pas avoir du tout de réseaux social.

5. Bozil - iPhone

18/09/2020 à 18h19 :

Quel scandale ces réseaux sociaux !
Merci à Apple de nous permettre d’avoir la maitrise sur notre vie privée.

4. GussAlaprod - iPhone

18/09/2020 à 18h16 :

Je confirme même si je n’ai pas de preuve.
Il y’a 3 jours je parlais avec un ami d’un truc sur le marketing digital, mon téléphone posé sur la table.
Je vais voir mon compte Instagram, une vague de publicité en relation avec le marketing digital, je reviens sur Facebook, pareil.
Pourtant je n’ai pas fait de recherche sur mon tel concernant le sujet.
Et la je viens de tout comprendre

3. Arcadian - iPhone

18/09/2020 à 18h00 :

Il y a un bug, je n’arrive pas à partager l’article sur messenger ça ne veut pas s’envoyer

2. Monarch - iPhone

18/09/2020 à 17h55 :

Honnêtement je ne sais plus quoi en penser.

Il y a tellement de dramas ces derniers temps que l’on pourrait penser que c’est encore une personne qui essaie d’extorquer de l’argent à de grosses entreprises en prônant un non respect de la vie privée.

A voir la suite de l’affaire..

1. Logan - iPhone

18/09/2020 à 17h54 :

Oh bah ça alors ! Facebook qui fait de l’intrusion de vie privée et du vol de données dédiées à la revente ?! Impensable ! 😏

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus