Des pirates ukrainiens reproduisent de fausses pages du site d'Apple et se font arrêter

Actu AppleIl est fréquent de recevoir des mails vous invitant à cliquer sur un lien pour régulariser un impayé ou encore débloquer un compte qui aurait soi-disant rencontré un problème de sécurité. Une fois cliqué, vous arrivez sur un site qui imite (très souvent) à la perfection le site officiel, tout est fait pour vous donner confiance et vous inciter à poursuivre jusqu'au bout. Cette technique qui fonctionne malheureusement trop fréquemment vient de porter préjudice à cinq hackers russes qui ont été un peu trop gourmands...

Les services de sécurité ukrainiens viennent d'arrêter une équipe soupçonnée de piratage

Des experts dans le développement de fausses pages imitant des sites internet connus comme celui d'Apple viennent d'être arrêtés à Kiev et Kharkiv en Ukraine.
Baptisée le groupe "Phoenix", cette petite équipe de plusieurs hackers était impliquée dans plusieurs attaques d'hameçonnages qui reproduisaient à la perfection les pages assistance du site d'Apple.

Lors de l'arrestation, le service de sécurité ukrainien s'est rendu compte après analyse des profils que les cinq hommes étaient tous diplômés d'un établissement d'enseignement technique supérieur, ils avaient fait de longues études et se connaissaient depuis plusieurs années. Les enquêteurs ont rapidement compris qu'ils étaient face à des personnes ayant de l'expérience et une grande connaissance dans ce domaine.
Sans surprise, tout l'équipement informatique, les smartphones et les logiciels utilisés ont été saisis pour l'enquête.

hameconnage

D'après le rapport de BleepingComputer, les cinq hackers ont réussi à mener leur activité à l'abri des regards pendant près de deux ans, ils se retrouvaient dans un endroit dédié pour travailler ensemble, comme un métier normal.
Les dégâts seraient assez importants puisqu'ils auraient réussi à accéder aux comptes de plusieurs centaines de personnes, une fois dessus, ils détournaient les paiements électroniques, les comptes bancaires et quand ce n'était pas possible... Ils volaient les informations personnelles pour les revendre à des groupes qui rachetaient en masse ce type de données.

Le groupe Phoenix avait aussi un autre business en parallèle, ils trouvaient des solutions pour déverrouiller les appareils Apple qui étaient volés ou perdus. Une fois la manipulation réussite, il revendait l'appareil à des personnes trouvées sur internet qui n'avaient parfois aucune connaissance que le numéro IMEI de l'appareil faisait l'objet d'une plainte.

Les cinq hackers sont maintenant entre les mains de la justice et risquent de lourdes conséquences, ils sont visés par l'article 361 du Code pénal ukrainien, cet article mentionne l'ingérence illégale dans les ordinateurs, systèmes et réseaux informatiques.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

1 Zorro - iPad premium

25/11/2021 à 18h37 :

« Des pirates Ukrainiens… »
« … porter préjudice à cinq hackers russes … »
Ils russes ou ukrainiens finalement ? Ce n’est pas la même chose.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.