Tesla va proposer des virages plus en douceur avec la version 10.9 du FSD

tesla iconeTesla a une avance époustouflante en ce qui concerne la conduite autonome, l'entreprise souhaite à tout prix garder cet avantage face à la concurrence qui s'investit de plus en plus sur ce terrain. Dans une démarche d'amélioration permanente, Tesla vient de révéler aujourd'hui les nouveautés qui seront incluses dans la version 10.9 du FSD (Full Self-Driving Beta).

Tesla veut améliorer les virages

Tous les propriétaires de Tesla aux États-Unis attendent impatiemment la version 11 du FSD, si celle-ci n'est pas prête à voir le jour ce mois-ci, l'entreprise d'Elon Musk propose pour patienter la version 10.9 bêta de sa conduite entièrement autonome.
À travers cette nouvelle mise à jour, on retrouve essentiellement des améliorations mineures comme une meilleure modélisation de la décélération ou encore une meilleure sélection des écarts lors du passage de plusieurs voitures en sens inverse sur les routes étroites.

Si Tesla souhaite apporter une expérience optimale du Full Self Driving à ses clients, l'entreprise veut aussi justifier l'augmentation tarifaire de cette option qui est proposée lors de l'achat du véhicule. À compter du 17 janvier 2022, le FSD est facturé 12 000 dollars, alors qu'il était vendu à 10 000 dollars (et 8 000 dollars à ses débuts !).
Néanmoins, la chose positive, c'est que la firme d'Elon Musk propose à sa clientèle de profiter des joies du FSD sous forme d'abonnement à seulement 199 dollars par mois, ce qui pourrait convenir aux budgets les plus serrés qui ne peuvent pas acheter l'option après avoir dépensé plus de 40 000 dollars dans une Tesla.

tesla fsd

Quelles sont les nouveautés de la version 10.9 du FSD ?

La version 11 devrait débarquer en février 2022, en attendant, Tesla offre l'entrée avant le plat principal. Voici les améliorations que retrouveront les clients américains qui ont accès au Full Self Driving :

  • Amélioration de l'étendue des intersections et de l'affectation des droits de passage en actualisant la modélisation des zones d'intersection, qui passe de rasters denses ("sac de points") à des instances éparses.
  • Augmentation de 4,2% de l'IOU des régions d'intersection. Le réseau d'intersection clairsemé est le premier modèle déployé avec une architecture auto-régressive qui fonctionne en mode natif avec une faible latence sur la puce accélératrice TRIP AI, grâce à des innovations dans la pile du compilateur AI.
  • Mise à niveau du réseau d'objets statiques généralisés afin d'utiliser des flux de comptage de photons de 10 bits plutôt que des images de 8 bits à tonalité ISP en ajoutant un support d'inférence de 10 bits dans la pile du compilateur d'IA. Amélioration du rappel global de 3,9 % et de la précision de 1,7 %.
  • Rendre plus naturels les virages à gauche non protégés en traversant les voies en sens inverse en avançant tout droit dans l'intersection tout en cédant le passage, avant d'amorcer le virage.
  • Amélioration de la préférence des voies et de l'estimation de la topologie de 1,2 % grâce à la mise à jour du réseau et à un nouveau format pour les indices de navigation.
  • Amélioration des changements de voie à court terme avec une meilleure modélisation de la décélération nécessaire pour les manœuvres au-delà du changement de voie.
  • Amélioration des trajectoires futures des objets qui ne sont pas limités à la géométrie de la voie grâce à une meilleure modélisation de leur cinématique.
    Les lancements à partir d'un arrêt sont plus calmes lorsqu'il y a un ralentissement imminent à proximité.
  • Amélioration de la sélection de l'écart lors du passage d'un flux de voitures en sens inverse sur des routes étroites.

Pour le moment le FSD n'est pas disponible en France. Tesla n'a pas encore communiqué de date quant à la disponibilité dans un pays européen, cependant on constate une certaine volonté de la part de Tesla pour exporter sa conduite entièrement autonome en dehors des États-Unis. Le FSD va bientôt débarquer au Canada sous forme de bêta, comme la version proposée actuellement aux Américains.
L’arrivée du Full Self Driving au Canada aura lieu à partir du premier trimestre de 2022, Elon Musk n'a pas donné de date précise pour le moment.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.