Biden est heureux qu'Apple s'adapte à sa loi sur le droit à la réparation

Actu AppleLe président des États-Unis semble satisfait de son décret visant à forcer les entreprises comme Apple à simplifier le processus de réparation de ses produits. L'objectif ultime, qu'il soit possible pour un particulier de "tout réparer" lui-même, s'il s'y connaît un minimum bien évidemment.

Biden s'auto-félicite de son décret sur "le droit à la réparation"

Quelle est loin l'époque où l'on pouvait changer la batterie de son smartphone en moins de deux minutes. Une époque dans laquelle il suffisait de déclipser la coque arrière, d'enlever la batterie et de placer la nouvelle en deux en trois mouvements.

Dorénavant, tout est bien plus complexe et à moins de s'y connaître un minimum, le moyen le plus simple qui est d'ailleurs celui choisi par la majorité des clients, c'est de se rendre en boutique pour expliquer son problème et recevoir une réparation.

reparation iphone

Un système critiqué depuis plusieurs années et dont certains pays tentent d'y remédier. C'est notamment le cas de la France qui a lancé un indice de réparabilité obligatoire sur certains produits dont les smartphones. Le principe est simple, chaque produit possède une notre sur dix qui donne un aperçu de la facilité ou non en ce qui concerne la réparation de celui-ci. Un vaste programme bien plus complet que le simple fait de pouvoir réparer son smartphone soi-même.

Lorsque vous possédez un produit, vous devriez pouvoir le réparer vous-même. C'est pourquoi j'ai inclus la prise en charge du "droit à la réparation" dans mon décret.

Désormais, des entreprises comme Apple et Microsoft modifient leurs politiques afin que les utilisateurs puissent réparer eux-mêmes leurs appareils.

Pour ce qui est des États-Unis, le président Joe Biden a fait voter un décret exécutif sur "le droit à la réparation". Son objectif, forcer les entreprises concernées à faciliter la réparation par le client lui-même sans lui mettre des bâtons dans les roues.

Un projet qui semble porter ses fruits comme l'a constaté le président américain en personne sur Twitter. Via un tweet publié le 24 janvier en fin de matinée, Biden se félicite de son idée et admet que des entreprises comme Apple et Microsoft ont modifié leurs politiques sur ce sujet.

Pour rappel, en novembre 2021, Apple avait annoncé la mise en place d'un programme de réparation en libre-service pour l'iPhone 12 et l'iPhone 13. Il devrait bientôt en être de même pour les MacBook M1. Un système encore loin d'être parfait mais qui va dans le sens du décret de Biden.

Un décret qui semble plaire aux intervenants spécialisés dans le domaine comme iFixit. Le géant américain de la réparation avoue être satisfait des progrès faits par une entreprise comme Apple même s'il reste encore du chemin à parcourir.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.