Un homme est resté 9 semaines en détention pour avoir suivi son ex-compagne avec un AirTag

airtags iconLa majorité des affaires de suivi qui impliquent des AirTags sont à chaque fois dues à un homme qui a eu la mauvaise idée de glisser un AirTag dans le sac à main ou dans la voiture de son ex-compagne. L'histoire se répète tellement à travers le monde, que ce type de comportement est malheureusement devenu banal dans les enquêtes policières. Si la grande partie des jugements aboutissent sur une amende ou un rappel à la loi, c'est la première fois qu'un homme est condamné à de la détention !

9 semaines de prison pour avoir suivi son ex-compagne avec un AirTag

L'histoire nous vient tout droit du Royaume-Uni, Christopher Paul Trotman, un homme âgé de 41 ans, a décidé de suivre son ex-petite amie après s'être séparé avec elle, il y a 2 ans. Lors du dépôt de la plainte, la femme a expliqué à la police qu'elle entretenait avec Trotman une relation nocive qui était basée en permanence sur le contrôle et la surveillance, elle devait justifier à chaque fois où elle était et ce qu'elle comptait faire dès qu'elle passait la porte de leur domicile.
Atteint d'une jalousie devenue maladive, Christopher Paul Trotman a fait vivre l'enfer pendant plus de 10 ans à son ex-compagne.

Depuis la séparation, la victime du tracking a eu le temps de tourner la page, de faire d'autres rencontres et de ne plus penser à Trotman. Cependant, ça n'a pas été le cas pour l'homme de 41 ans qui n'a pas cessé de se demander "mais qu'est-ce qu'elle fait en ce moment ?". Pour répondre à cette question omniprésente dans ses pensées, Christopher Paul Trotman a eu la mauvaise idée d'acheter un AirTag, de l'associer avec son compte iCloud et de placer le traqueur d'objet dans... le pare-chocs arrière de la voiture de son ex-petite amie !

airtag

Trotman avait presque tout anticipé, il savait que l'AirTag allait se mettre à émettre une sonnerie, mais comme il n'était pas caché à l'intérieur du véhicule, il était impossible que la conductrice l'entende sonner.
Cependant, ce qu'a oublié l'homme, c'est que la procédure anti-harcèlement d'Apple consiste aussi à envoyer une notification sur l'iPhone de l’individu suivi, chose qui a évidemment marché avec succès.

Dès la notification reçue, l'ex-compagne de Trotman a immédiatement cherché l'AirTag et a été déposée plainte, même si elle avait une petite idée de la personne qui avait pu dissimuler l'AirTag, ses doutes ont été confirmés dès que la police s'est rapprochée d'Apple pour connaître l'identité de la personne qui avait activé l'AirTag.

L'homme a été convoqué au poste de police pour apporter des explications, il a commencé à nier l'évidence, puis à dire que c'était "une blague" et a fini par un air triste en déclarant : "je l'ai suivie, car je l'aime toujours".

Après son interrogatoire, Trotman a été libéré sous caution, mais il a été à nouveau reconvoqué par la suite en raison d'une suspicion d'intimidation de témoin. Bien que l'accusation d'intimidation ait finalement été retirée, il a été placé en détention provisoire le 8 juin 2022 et vient de sortir récemment.

Bien sûr, l'AirTag n'est pas la seule raison de cette détention, Trotman est loin d'être un ange, il a été condamné pour 17 infractions ces dernières années, notamment pour des "violences aggravées" à plusieurs reprises.

Source

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6 gangsta - iPhone

13/08/2022 à 18h14 :

@Bruno Ljuba - iPhone
C’est ce que tu es doubler d’un rageux. 9 ans ce n’est pas cher payé. Tu pourras y aller à sa place si ce n’est déjà fait.

5 Bruno Ljuba - iPhone

11/08/2022 à 22h43 :

@gangsta - iPhone
Change ton pseudo faut etre une grosse 💩 pour esperer 9 ans pour ca. Challah tu te manges une sale peine pour aucune raison ca te fera du bien 😋

4 Bruno Ljuba - iPhone

11/08/2022 à 22h41 :

Et les dealer pointeur etc sortent bien avant. C’est beau.

3 wanarmand - iPhone premium

11/08/2022 à 21h10 :

@gangsta - iPhone
Bien lire l’article…c’est 9 semaines…

2 ngorsi - iPhone

11/08/2022 à 20h42 :

Attention, je n’ai lu que le premier paragraphe, bourré de fautes….

1 gangsta - iPhone

11/08/2022 à 20h30 :

Ben 9 mois c’est rien et ce ne va dissuader!! 9 ans ce serait un bon début avec obligation de se faire soigner. 9 mois de prison sur son cv attiré à peine l’attention des meufs. Elle veulent de vrais durs av c une carrière derrière les barreaux! Avis aux amateurs…😇

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.