Sous pression américaine, Apple n'achètera pas la mémoire NAND de YMTC

ymtc yoyo icone app ipa iphoneApple a certainement pesé le pour et le contre avant de prendre une décision radiale. La société américaine a gelé ses projets d'utilisation de puces provenant de l'un des principaux fabricants chinois de puces mémoire après que des contrôles plus stricts des exportations américaines aient été imposés au secteur technologique chinois.

YMTC ne travaillera pas avec Apple

Selon le rapport du Nikkei Asia, Apple avait l'intention d'acheter des puces de mémoire flash 3D NAND à 128 couches auprès de Yangtze Memory Technologies (YMTC) pour les iPhones vendus sur le marché chinois dès cette année pour les iPhone 14, avec la possibilité d'acheter à terme jusqu'à 40 % des puces nécessaires pour tous les iPhones qu'elle commercialise, y compris les futurs iPhone 15.

yangtze memory ymtc logo

Apple avait déjà achevé le processus de certification de la mémoire, qui a duré plusieurs mois, avant que Washington n'ajoute, au début du mois, YMTC et 30 autres entités chinoises à une liste "non vérifiée" d'entreprises que les autorités américaines n'ont pas pu inspecter. Il est interdit aux entreprises américaines de partager des conceptions, des technologies, des documents ou des spécifications avec des entreprises figurant sur cette "blacklist".

Le renforcement des contrôles a accru les tensions avec Pékin, car les entreprises qui ne peuvent fournir les informations nécessaires dans un délai de 60 jours pourraient être ajoutées à la liste noire officielle des États-Unis en matière de contrôle des exportations. YMTC fait également l'objet d'une enquête du département américain du commerce visant à déterminer si elle a violé les contrôles à l'exportation de Washington en vendant des puces à Huawei, qui figure déjà sur la liste noire depuis le décret de Trump en 2019.

Les contrôles à l'exportation imposés à la Chine par l'administration Biden visent à ralentir les avancées technologiques et militaires du pays en coupant l'approvisionnement de Pékin en certaines puces à semi-conducteurs fabriquées partout dans le monde avec du matériel américain.

Rappelons enfin que les partenaires d'Apple comme Foxconn et TSMC ont lancé des projets de construction d'usines aux États-Unis, avec comme objectif de produire localement d'ici à 2024 ou 2025.

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.