App Store : Facebook et Instagram font face à la commission de 30% sur les publications boostées

facebook icone app ipa iphone ipadLe lancement d'iOS 16.1 et d'iPadOS 16.1 a été accompagné de nouvelles règles sur l'App Store. Apple a dévoilé une nouvelle politique plus protectrice envers les utilisateurs, mais aussi plus agressives envers développeurs qui proposent des "boosts" de publication. En effet, Instagram et Facebook (donc le groupe Meta) sont directement concernés.

Meta est révolté contre Apple !

Le groupe de Mark Zuckerberg s'est exprimé à plusieurs reprises contre la commission de 30% de l'App Store qui est systématiquement prélevée sur les contenus numériques au sein des applications. Sans surprise, Meta n'est pas du côté d'Apple et affirme même que la firme de Cupertino abuse de sa position privilégiée dans le secteur de la distribution des applications sur smartphone et tablette.

Depuis le début de la semaine, les applications comme Facebook et Instagram qui proposent des "boosts" pour les publications doivent donner 30% du montant de la transaction à Apple. À travers cette nouvelle stratégie, on comprend que le géant californien essaie d'augmenter les revenus de l'App Store et donc d'afficher une croissance encore plus impressionnante du segment des services dans ses résultats financiers.

Qu'est-ce que les boosts ?

Quand vous publiez sur une page Facebook ou un compte Instagram, le groupe Meta vous propose de payer pour augmenter la portée du contenu que vous venez de mettre en ligne. Un utilisateur peut très bien accroître la visibilité de plusieurs dizaines de milliers de personnes, voire de millions de personnes pour ceux qui sont prêts à dépenser de grosses sommes d'argent.

Jusqu'ici, cette activité très lucrative de Facebook, Instagram, Twitter... n'était pas taxé de la fameuse commission de 30%. Les réseaux sociaux ont profité pendant plus de 15 ans avec cet "oubli" de la part d'Apple. Malheureusement pour eux, c'est désormais terminé.

facebook et apple

Voici la nouvelle règle d'Apple qui est désormais communiquée à toutes les applications qui proposent une transaction financière en échange d'une visibilité supplémentaire sur un contenu publié par un utilisateur :

Les achats numériques pour le contenu qui est expérimenté ou consommé dans une application, y compris l'achat de publicités à afficher dans la même application (comme les ventes de "boosts" pour les publications dans une application de médias sociaux) doivent utiliser l'achat intégré à l'application.

Bien évidemment, le groupe Meta est furieux contre la nouvelle politique d'Apple qui va (sans surprise) énormément impacter les revenus financiers. Tom Channick, un porte-parole de Meta a déclaré :

Apple continue à faire évoluer ses politiques pour développer son propre business tout en sous-cotant les autres dans l'économie numérique. Apple a précédemment déclaré qu'elle ne prenait pas de part des revenus publicitaires des développeurs, et a maintenant apparemment changé d'avis. Nous restons déterminés à offrir aux petites entreprises des moyens simples de diffuser des publicités et de développer leurs activités sur nos applications.

Apple a immédiatement répondu au groupe de Mark Zuckerberg en déclarant que la vision de l'App Store n'a pas du tout changé :

Depuis de nombreuses années, les directives de l'App Store sont claires : la vente de biens et de services numériques au sein d'une application doit utiliser l'achat In-App. Le Boosting, qui permet à un individu ou à une organisation de payer pour augmenter la portée d'un post ou d'un profil, est un service numérique - donc bien sûr l'achat In-App est requis. Cela a toujours été le cas et il existe de nombreux exemples d'applications qui le font avec succès.

Il est impossible de savoir ce que représentent les revenus issus des publications boostées sur Facebook et Instagram, mais il y a fort à parier que cela rapporte plusieurs centaines de millions d'euros par trimestre à Meta !
On peut donc s'attendre à voir les revenus de l'App Store exploser dans les prochains mois.

Télécharger l'app gratuite Facebook



facebook capture app ipa iphone ipad

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Ecureuil Amical - iPhone premium

26/10/2022 à 18h24 :

@Ecureuil Amical - iPhone premium
Pardonnez les fautes d’orthographe, je n’ai pas relu mon post et je crois que certains mots se sont corrigés automatiquement sans mon consentement !

1 Ecureuil Amical - iPhone premium

26/10/2022 à 18h23 :

C’est à la fois une bonne nouvelle pour plus de simplicité en tant qu’utilisateurs, mais j’ai peur que cela s’en ressente sur le prix des boosts. Étant petit créateur de contenu, je dépense déjà 40 à 70€/mois donc j’imagine qu’on va dépassé la barre des 100€ dans mon cas.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.