Streaming : Apple Music et Amazon Music ne luttent pas vraiment contre les fausses écoutes

Actu Apple MusicLes services de streaming audio sont confrontés à la même tendance que sur les réseaux sociaux : le faux engagement. Du côté de Twitter, on constate depuis toujours de faux followers, faux retweets... Pour les services de streaming comme Apple Music, ce sont de faux streams qui permettent de créer une popularité fictive et de faire monter les morceaux de musiques et albums dans les classements des titres les plus écoutés. Cette pratique est bien sanctionnée sur des services comme Spotify ou YouTube Music, ça l'est moins chez Apple Music et Amazon Music qui semblent avoir baissé les bras dans cette lutte !

Les faux streams sur Apple Music sont bien plus nombreux qu'on le pense

Selon un récent reportage diffusé au journal télévisé de France 2, les faux streams sur les plateformes de streaming audio serait un véritable fardeau pour les géants du secteur. De plus en plus d'artistes souffrent de la gigantesque concurrence dans les onglets Explorer, les playlists ou encore les classements par géolocalisation ou genres musicaux. Si beaucoup se battent à la loyale pour augmenter la visibilité de leurs titres, d'autres n'hésitent pas à tricher en faisant appel à des sociétés qui réalisent de faux streams afin de créer une prétendue popularité et interpeller les algorithmes des services de streaming.

Comme l'explique le reportage de France Télévision, il est très facile pour un artiste peu connu d'acheter des streams sur internet. Via une simple recherche sur un moteur de recherche, on trouve des sites qui proposent des prix dérisoires comme 1 000 écoutes pour 7€ et cela peut aller jusqu'à 3 000€ pour 1 million de faux streams.

photo de daniel canibano sur unsplash

Photo de Daniel Cañibano sur Unplash

Après une enquête approfondie, il s'est avéré que certains services de streaming audio font plus d'effort que d'autres dans la lutte contre les faux streams. Deux services auraient des résultats décevants dans ce domaine, il s'agit d'Apple Music et d'Amazon Music, les plateformes pourtant populaires sur le marché mondial ne semblent pas prendre au sérieux cette tendance qui génère beaucoup d'argent aux vendeurs de faux streams.

Dans la globalité, le marché du streaming enregistrerait chaque année jusqu'à 10% de faux streams visant à booster la visibilité de certains artistes et simuler un soi-disant succès sur les différents services de streaming. Dans le reportage, on s'aperçoit que les labels sont au courant et n'hésitent pas à convoquer les artistes qui possèdent des statistiques anormalement élevées sur certaines plateformes.

Apple est au courant qu'il y a un problème

Apple Music est aujourd'hui le deuxième service le plus populaire dans le monde, autrement dit, Apple a une grande responsabilité. En laissant les faux streams se répandre sur son service, le géant californien augmente les statistiques de cette tendance néfaste. Le Centre national de la musique (CNM) en France travaille en ce moment sur un rapport visant à révéler au grand jour l'influence des faux streams. Sans surprise, Apple a refusé de participer à ce rapport, ce qui sous-entend que le service de streaming a peut-être des choses à se reprocher.

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.