"Coalition for App Fairness" s'insurge contre la nouvelle taxe App Store en Europe

app store logo orange iconApple a révélé hier l'ouverture prochaine du sideloading dans l'Union européenne, ce qui donnera la possibilité aux utilisateurs de télécharger des applications en dehors de l'App Store. Cette nouvelle annonce est accompagnée d'une nouvelle "commission" de 0,50€ qui sera prélevée à chaque téléchargement d'une application payante dès son millionième téléchargement. Cette approche est très critiquée par la Coalition for App Fairness (Coalition pour l'équité des applications).

Nouveau scandale en vue

Après des années de travail, la Commission européenne a finalement forcé Apple à ouvrir iOS aux boutiques d'applications tierces (entre autres changements) dans l'UE grâce à la législation DMA qui entrera en vigueur début mars sur le vieux continent. Cependant, comme attendu, les changements ne sont pas tous du goût des développeurs et des acteurs impliqués dans la distribution d'applications. Apple n'a pas "lâché" grand chose finalement, et la société a même créé une nouvelle taxe, qui touchera à la fois les développeurs de l'App Store et les développeurs utilisant des magasins alternatifs. Il s'agit d'une "redevance" par installation, avec un "crédit" d'un million d'unités par an. Cette taxe de 0,5€ effraie les développeurs d'applications gratuites.

Pour la CAF, Apple n'a tout simplement "aucune intention de se conformer au DMA".

europe dma

Selon les dires du directeur exécutif de la CAF, Rick VanMeter, le nouveau modèle économique d'Apple "viole la loi" et "n'atteint pas l'objectif de la DMA d'accroître la concurrence et l'équité sur le marché numérique - il n'est ni juste, ni raisonnable, ni non-discriminatoire".

Il ajoute que les développeurs d'Apple doivent choisir entre le "terrible statu quo" et "un nouvel ensemble de conditions alambiquées qui sont mauvaises pour les développeurs et les consommateurs".

Rick VanMeter, directeur exécutif de la Coalition for App Fairness, a déclaré :



Apple n'a manifestement pas l'intention de se conformer à la DMA. Apple introduit de nouveaux frais sur les téléchargements directs et les paiements qu'il ne fait rien pour traiter, ce qui est contraire à la loi. Ce plan n'atteint pas l'objectif de la DMA d'accroître la concurrence et l'équité sur le marché numérique - il n'est ni juste, ni raisonnable, ni non discriminatoire.

La proposition d'Apple oblige les développeurs à choisir entre deux options anticoncurrentielles et illégales. Soit ils s'en tiennent au terrible statu quo, soit ils optent pour un nouvel ensemble de conditions alambiquées qui sont néfastes pour les développeurs comme pour les consommateurs. Il s'agit là d'une nouvelle tentative de contourner la réglementation, comme nous l'avons vu aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Corée du Sud. Le "plan" d'Apple est une insulte éhontée à la Commission européenne et aux millions de consommateurs européens qu'ils représentent - il ne doit pas être accepté et doit être rejeté par la Commission.

En fait, la Coalition for App Fairness (CAF) estime que le plan du fabricant de l'iPhone est une "insulte éhontée à la Commission européenne et aux millions de consommateurs européens qu'elle représente...".

Difficile d'être en désaccord, qu'en pensez-vous ?

Vous aimerez peut-être

Nos derniers articles

Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis

 





Les réactions

7 tintin17 - iPhone

27/01/2024 à 18h48 :

@eltoxien - iPhone
Non, les applications d’associations à but non lucratif et celles des etats ne sont pas concernées 😂

6 eltoxien - iPhone

27/01/2024 à 15h00 :

Alors j’ai une question :
Genre les applications comme la caf, pôle emploi ou impôts.gouv sont concernées ? 😂

5 Kaboola - iPhone premium

26/01/2024 à 20h47 :

Avec une telle politique, ça ne donne plus envie de developper des apps pour iOs. Même Google n'a pas osé faire ça.

4 tintin17 - iPhone

26/01/2024 à 19h17 :

Et voilà ce qu’on paie tous, des députés super intelligents…

3 tintin17 - iPhone

26/01/2024 à 19h15 :

Et à côté de ça, faire venir de la viande d’Ukraine ou Pologne, coûte moins cher que l’acheter en France, à cause de l’uniformisation des transports interne à l’Europe, mais pas les mêmes contrôles et méthodes de production autorisées au seins de l’UE, mais ça pose pas de problème à l’UE, puisque si l’UE règles les problèmes des agriculteurs, ils ne gagneront rien de plus, contrairement a l’ajout de taxe de la part d’Apple…

2 tintin17 - iPhone

26/01/2024 à 19h05 :

Apple a bien n*quer l’Europe, et c’est exactement ce que j’avais dit dans les commentaires d’un article : qu’Apple devrait augmenter les prix des apps qui sont dans le sytème Apple, pour équilibrer les pertes.
Et comme ça, ça leur donne une excuse pour faire plus de profit via l’app store, et donne la liberté que l’Europe voulait au développeur révolutionnaire. Mais qui va en payer le prix ? Le consommateur (que l’Europe voulait protéger avec cette loi) malheureusement, ou les p’tits devs, et à cause de qui ? Cette ptn d’Europe !
C’est rare que j’utilise des insultes mais à un moment, faut arrêter le n’importe quoi. C’est simple, tu va chez androïd, tu a le sideloading et le contrôle total de ton smartphone, au détriment de la sécurité. Tu va chez Apple, ton smartphone est sécurisé, mais ta pas le contrôle. C’est comme si l’Europe obligeait spotify à mettre le HiFi pour etre comme les autres. Dans ce cas, autant demandé à Google de sécuriser leur OS, pour qu’il ai les mêmes avantages que la concurrence. Et dans ce cas, ce n’est plus de la libre concurrence, puisque c’est l’Europe qui choisi tous, et pas les marques.

1 Bebelsk - iPhone

26/01/2024 à 18h50 :

Ben en faite ils n’ont cas rester sur android et d’autre plateforme, on paye un éco système optimal et sécuriser. Il y en a marre ceux qu’ils veulent d’autre boutique d’app et autre changez de tel et salut