AirFloat et Airfoil supprimées de l'App Store par Apple

Les applications AirFloat et Airfoil supprimées de l'App StoreApple a retiré deux applications de l'App Store cette semaine à la surprise générale. AirFloat et Airfoil permettaient notamment d'envoyer des fichiers audios, depuis son ordinateur vers son iPhone.

Certains ont d'abord pensé que ces suppressions avaient un lien avec l'arrivée prochaine d'iOS 6 et de nouvelles fonctionnalités, mais Apple a démenti.


Ces apps ont été retirées car elles comprenaient une API privée, ce qui est contraire aux règles d'Apple. Pourtant, le PDG de Rogue Amoeba, Paul Kafasis ne comprend toujours pas pourquoi Airfoil a été retiré :

"Ils sont incapables de nous dire quelle API spécifique pose problème (...) Nous leur avons demandé, mais nous n'avons toujours pas eu de réponse."

L'affaire continue donc, mais il semble évident qu'Apple cherche à défendre ses profits, dont ceux de ses produits AirPlay, en serrant la vis auprès d'autres sociétés proposant ce service.

airplay-ihome

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

3. Lyzed - iPhone

27/05/2012 à 09h30 :

Dark V, tu as résume mon message grace au tien merci

2. DarkV - mobile

27/05/2012 à 07h09 :

La dictature continue, et commence à saouler vraiment tout le monde. Oh, oh, que vois je? Un nouveau produit nommé Galaxy S3! Voyons ce que ça vaut...

1. iToucher - iPod touch

26/05/2012 à 15h57 :

C'est quand même un peu vache de la part d'Apple je trouve.. Si ça ne pose pas de problèmes de droits bien sur !

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus