"En Chine, les féministes évitent la censure en utilisant des émojis"

wechat ipa ipad iphoneLe magazine américain Wired vient de publier une enquête passionnante qui nous plonge dans l'enfer de la censure des réseaux sociaux en Chine, à travers le destin des féministes.

Ces activistes sont souvent attaquées par des individus complexés en Occident, mais en Chine, c'est carrément la censure d'état qui frappent les féministes comme d'autres opposants et elles s'en remettent parfois aux émojis pour éviter la censure.

 

sur wechat, des émojis pour éviter la censure


Sur WeChat ou Weibo, les équivalents de Facebook ou Twitter en Chine, le discours n'est pas libre et l'état autoritaire surveille tous les messages. 

Récemment, l'état a justement demandé la fermeture de certains des comptes les plus importants dans la mouvance féministe chinoise avec par exemple Feminist Voices et ses 180 000 abonnés.

Pour éviter d'être repérés par la censure automatique ou humaine, certains mots ont été remplacé par des émojis chez les opposants au régime.

Le hashtag #MeToo a par exemple été banni automatiquement, mais en postant les émojis d'un bol de riz et d'un lapin, cela voulait dire la même chose phonétiquement pour les chinois, soit "mi tou". De nombreux autres émojis permettent aussi d'évoquer certains sujets en évitant les mots qui fâchent.

mi tu chine feministe reseau sociaux

Si vous maîtrisez l'anglais, ou que vous voulez progressez, n'hésitez pas à allez les détails dans l'article original.

Source

 

Télécharger gratuitement WeChat



wechat ipa ipad iphone

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus