Même Steve Jobs ne pensait pas que l'App Store rapporterait autant

app store logo icon ios 11Steve Jobs est souvent présenté à raison comme un visionnaire, mais même les génies ne sont pas infaillibles. Le Wall Street Journal vient tout juste de publier une interview encore inconnue de Steve Jobs et il y a quelques surprises.

Cette interview remonte au mois d'août 2008, soit un mois tout juste après le lancement de l'App Store et c'est l'occasion de se rendre compte que le fondateur d'Apple n'avait pas envisagé à quel point l'App Store deviendrait une poule aux oeufs d'or pour sa compagnie.

 

app store 2008

steve jobs n'envisageait pas le carton de l'app store

Si la première partie de l'analyse est très juste :

Nous pensons que c’est stratégiquement quelque chose d’important. Nous avons plus de 1 500 applications aujourd’hui. Nous pensions que les développeurs allaient ralentir, mais ils accélèrent. L’industrie de la téléphonie n’a jamais vu quelque chose comme ça. Pour être honnête, l’industrie informatique non plus ! 60 millions de téléchargements d’apps dans les trente premiers jours, c’est du jamais-vu.


C'est bien moins vrai au moment d'aborder l'aspect financier :

Qui sait ? Peut-être que cela sera un marché à un milliard de dollars (…) 60 millions de dollars dans les trente premiers jours, je n’ai jamais vu ça dans ma carrière dans le logiciel.

Aux dernières nouvelles, l'App Store a rapporté 26 milliards de dollars à Apple en 2017.

Source


Ne manquez rien avec notre app
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus