Fausses accusations autour du travail d'enfants sur les batteries Apple ?

Actu AppleUn véritable scandale s’est déclenché dans l’actualité Apple hier matin. Une association avait annoncé attaquer Apple, Microsoft, Google, Dell et Tesla pour collaborer avec des sous-traitants qui font travailler des enfants dans les mines du Congo. Une « fake news » d’après Apple.

 

Apple sélectionne ses sous-traitants avec attention

Enfin ! Après 24 heures de bad buzz pour les entreprises concernées par cette plainte, Apple a tenu à réagir pour remettre les choses au clair, puisque cela impacte son image dans le monde entier. La firme californienne l’atteste haut et fort, les personnes qui l’accusent de travailler avec des sous-traitants sans scrupules exploitant des enfants de familles pauvres au Congo, ont complètement tort.

cobalt congo apple

Suite à ces graves accusations, Apple a expliqué le fonctionnement avec ses sous-traitants. Bien évidemment, la firme californienne a besoin de cobalt pour les batteries qu’on retrouve dans tous ses produits, mais elle est très vigilante par rapport aux sous-traitants qu’elle sélectionne.

L'entreprise s’est dite être au courant de ce tragique quotidien que vivent de milliers d’enfants au Congo, cependant pour être sûr que le cobalt qui lui est vendu n’est pas récolté par des enfants, elle oblige le sous-traitant à se confronter à un audit de ses salariés.
Si celui-ci refuse, Apple abandonne immédiatement l’idée de signer un contrat avec ce sous-traitant, puisque la firme californienne estime qu’avoir l’assurance orale que des enfants ne sont pas exploités, n’est pas assez.

D'après CBS News qui a récupéré cette déclaration d’Apple, la firme est certaine qu’aucun enfant au Congo travaille pour le cobalt dans les batteries de ses appareils.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

7. Onenparles

18/12/2019 à 11h47 :

@AlexLeGeek - iPhone :
pourquoi parler d'Apple ?
Juste que le marketing chez eux est simplement mensonger.
Souvenez vous des affiche "ce qui est sur votre iphone y reste...) et Boum ! partage de position, de vidéo Face ID, et j'en passe...
Les Macs Pro 2019 Made in China (parlent d'usines spéciales US, mais on sait que les Macs se vendent + aux USA qu'ailleurs, donc plus grosses usines qui n'existent pas ;-)
Fuites de données à répétition car n'ont pas de contrôle sur les applis installéses comme Facebook etc...
Il y a la réalité et leur business.
Que ne ferait pas l'être Humain pour le fric...
Il y a même le parjure au tribunal, alors...
Des discutions avec les sous-traitants ne prouvent rien.

6. AlexLeGeek - iPhone

17/12/2019 à 20h03 :

@AlexLeGeek - iPhone
ÉDIT : j'ai oublié le mot "penser" dans ma dernière phrase 😅

5. AlexLeGeek - iPhone

17/12/2019 à 20h01 :

C'est dingue comme certaines "associations" ne manquent pas de culot dès qu'il s'agit de viser une grande marque telle qu'Apple (on entend moins parler d'autre firmes, bizarrement 🙄). Bientôt, à en croire les ONG, on pourra un jour, pourquoi pas, qu'Apple a collaboré avec on sait qui dans les années 1940, tant qu'on y est 🙄

4. momoindo - iPhone

17/12/2019 à 18h04 :

@Lau NX - iPhone
Je peux t’assurer qu’ils y vont eux même j’ai déjà pu assister à ce genre d’audit par Apple. Et crois moi ils ne rigolent pas.

3. Lau NX - iPhone

17/12/2019 à 17h59 :

Enfumage...

2. Lord Redemptor - iPhone

17/12/2019 à 17h58 :

@minileul - iPhone premium
Bah ils vont sur place justement ^^

1. minileul - iPhone premium

17/12/2019 à 17h50 :

Et si les enfants ne sont pas déclarés comment vérifier ?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus