L'Apple Watch peut-elle détecter le Covid-19 ? Une étude cherche à le savoir

icon apple watchLa montre connectée d'Apple est une merveille dans le monde de la santé. Elle est capable de détecter une fibrillation auriculaire et vous conseiller d'aller consulter un médecin, mais saurait-elle détecter une infection au Covid-19 ? Une étude de l'Université de Stanford cherche à répondre à cette question.

Stanford recherche des participants pour une étude sur l'Apple Watch et le coronavirus

Vous avez plus de 18 ans et vous possédez une Apple Watch ou une montre connectée d'une autre marque ? Vous pouvez dès maintenant participer à cette étude.
Le but ici est de déterminer si les données collectées à partir des appareils disponibles au grand public peuvent servir à prédire l'apparition d'une maladie comme celle du Covid-19. L'objectif est de mettre au courant la population avant que des symptômes réels apparaissent.
Dans l'étude, il est recueilli des données comme la saturation en oxygène du sang, la température corporelle, la fréquence cardiaque...
Si l'Apple Watch ne possède que les capteurs nécessaires pour détecter une irrégularité du rythme cardiaque , d'autres montres/traqueurs d'activité possèdent plus de fonctionnalités santé qui pourraient faire avancer l'étude.

Si vous vous inscrivez, vous aurez des obligations.
L'Université Stanford exige que vous portiez votre montre connectée en continu (le seul moment où vous avez le droit de l'enlever est quand vous la rechargez et quand vous êtes sous la douche), que vous téléchargiez une application et que vous répondiez à une enquête quotidienne sur les symptômes.

ecg apple watch

La participation à cette étude sera sur une durée de 24 mois. L'enquête quotidienne vous prendra que 2 minutes maximum.
L'étude n'est pas rémunérée, mais vous aurez la fierté d'avoir contribué à une grande découverte !
La participation est gratuite, il vous faut juste une montre connectée.

Le média Gizmodo a eu plus d'informations :

Une fois que suffisamment de personnes se sont inscrites sur le site de Stanford et que leurs données ont été collectées, la deuxième phase consiste à créer un tableau de bord personnel qui peut avertir les gens lorsqu'ils tombent malades. Et bien que l'algorithme original de l'étude de Stanford ait été développé à l'aide d'une montre Basis et de quelques autres appareils abandonnés, cette nouvelle étude se veut agnostique aux appareils. Fitbits, Apple Watch et Oura Rings ne sont que quelques-uns des accessoires portables inclus.

Les montres connectées (qui sont déjà sur les poignets de centaines de millions de personnes dans le monde), s'améliorent pour apporter toujours plus de fonctionnalité de santé capable de détecter des maladies pouvant mettre en danger votre vie.
L'étude de l'Université de Stanford tentera de répondre à la question "peut-on détecter une maladie comme le Covid-19 avec une montre connectée ?". L'Apple Watch (comme beaucoup des concurrentes) pourraient révolutionner la détection des maladies pour à l'avenir ne plus avoir besoin des tests fournis par les gouvernements en cas de pandémie comme celle que nous vivons aujourd'hui.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3. Samesuffit - iPhone premium

15/05/2020 à 09h37 :

Désolé je dors pas avec et sur 24 mois... non merci et oui j’apprécierais comme tout le monde des avancées dans le Dolto...

2. Headinstars - iPhone premium

15/05/2020 à 03h14 :

Double Ahaha !

1. Darlito - iPhone

14/05/2020 à 17h11 :

Vous pensez qu’une Apple Watch série 1 est suffisant ?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus