Le Royaume-Uni conteste le rachat de Giphy par Facebook

facebook icone app ipa iphone ipadSouvenez-vous il y a plus d’un an, Facebook annonçait qu'il acquérait la populaire plate-forme de GIF nommée Giphy pour environ 400 millions de dollars. Alors qu’on pensait l’affaire entérinée, l'acquisition passe mal au Royaume-Uni, car un organisme de réglementation local estime qu'elle peut potentiellement nuire à la concurrence.

Facebook entravé dans son rachat de Giphy

Selon la « Competition and Markets Authority » du Royaume-Uni, Giphy joue un rôle important sur Internet et les plateformes de médias sociaux. Une acquisition par le plus grand réseau social pourrait affecter l'ensemble du marché numérique, car personne ne sait exactement quels sont les plans de l'entreprise pour le service gratuit de publication de GIF.

giphy header
 

L'AMC fait valoir que Facebook pourrait exiger et collecter plus de données auprès des utilisateurs de Giphy provenant d'autres réseaux sociaux comme TikTok et Snapchat, ou même restreindre certaines des fonctionnalités à ses propres plateformes, ce qui a déjà été vu a de nombreuses reprises par le passé chez les grandes entreprises, Apple y compris. Voici la déclaration du régulateur :

Des millions de publications chaque jour sur les sites de médias sociaux incluent maintenant un GIF. Toute réduction du choix ou de la qualité de ces GIF pourrait affecter considérablement la façon dont les gens utilisent ces sites et s'ils passent ou non à une autre plate-forme, telle que Facebook. Comme la plupart des grands sites de médias sociaux qui font concurrence à Facebook utilisent des GIF Giphy, et qu'il n'y a qu'un seul autre grand fournisseur de GIF - Google Tenor - ces plateformes ont très peu de choix.

L'AMC a provisoirement conclu que la propriété de Giphy par Facebook pourrait l'amener à refuser à d'autres plateformes l'accès à ses GIF. Alternativement, cela pourrait modifier les conditions de cet accès - par exemple, Facebook pourrait exiger des clients de Giphy, tels que TikTok, Twitter et Snapchat, qu'ils fournissent plus de données utilisateur afin d'accéder aux GIF Giphy. De telles actions pourraient augmenter la puissance commerciale de Facebook, ce qui est déjà important.

Lorsque l'acquisition a été annoncée, de nombreux utilisateurs ont également fait part de leurs préoccupations concernant la confidentialité des données. Facebook pourrait utiliser les GIF intégrés sur Internet pour collecter des informations à partir de plusieurs sites Web, ce qui ne leur donnerait qu'encore plus de pouvoir et de contrôle sur la toile, à l’heure où les navigateurs, Safari en tête, limitent l’utilisation des cookies qui permettaient jusqu’à présent de suivre le parcours des utilisateurs.

Un porte-parole de Facebook a déclaré à The Verge qu'il n'était pas d'accord avec les allégations de l'AMC et qu'il travaillerait avec l'organisme de réglementation pour "régler la fausse idée selon laquelle l'accord nuit à la concurrence".

En attendant un accord éventuel, plus de 100 employés de Giphy ne peuvent pas devenir officiellement des employés de Facebook. De plus, la société refuse de fournir des détails sur les questions financières de l'acquisition.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.