Le rachat de Kustomer par Facebook inquiète la Commission européenne

facebook icone app ipa iphone ipadÀ cause des nombreuses affaires liées aux données personnelles, Facebook se fait surveiller de près par la Commission européenne, celle-ci veille minutieusement à éviter tout nouveau débordement. Une récente acquisition réalisée en novembre 2020 a attiré l'attention... Facebook a racheté Kustomer, une start-up spécialisée dans le service client.

Une enquête est ouverte

La Commission européenne ne lâche plus le groupe de Mark Zuckerberg depuis plusieurs années, au point de passer au crible les différentes acquisitions du réseau social.
Il y a moins d'un an, Facebook a racheté Kustomer pour 1 milliard de dollars, une start-up qui avait développé son activité dans le service à la clientèle, autrement dit par le développement de logiciels qui étaient après vendus aux entreprises de différents secteurs.
Cette acquisition a fait l'objet d'une ouverture d'enquête, en effet,  la Commission européenne craint que Facebook adopte une position de "leader agressif", autrement dit que le réseau social vienne réduire la concurrence sur le marché des logiciels de gestion des relations avec la clientèle.

facebook kustomer

Kustomer entre les mains de Facebook, c'est aussi un risque d'un renforcement de la position du réseau social sur le marché de l'affichage publicitaire en ligne. Cela pourrait augmenter d'une manière considérable les données personnelles que récupère le groupe de Mark Zuckerberg, la Commission européenne sait que l'entreprise est très vive à ce sujet et qu'elle est prête à tout pour récupérer toujours plus de données.

En acquérant Kustomer, Facebook pourrait plus facilement obtenir des données auprès d'entreprises utilisant le logiciel de gestion des relations avec la clientèle de Kustomer, notamment les «données relatives aux transactions effectuées par le client», qui comprennent les données relatives au sexe du client, à l'historique des commandes et des achats et les «données relatives aux autres événements», telles que les sites web consultés par le client, les ajouts sur une liste de souhaits et les boutiques visitées. Les données que les entreprises stockent dans le logiciel de gestion des relations avec la clientèle de Kustomer et qu'elles peuvent partager avec Facebook semblent procurer à l'entreprise un avantage important sur le marché de l'affichage publicitaire en ligne. 

Cela ne serait pas gênant si Facebook respectait la vie privée de ses utilisateurs, mais les nombreuses affaires qui ont visé le groupe ont toutes prouvé le contraire !
Mme Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence a déclaré :

Il importe d'examiner attentivement les acquisitions potentiellement problématiques par des entreprises qui occupent déjà une position dominante sur certains marchés. Cela vaut en particulier pour le secteur numérique, où Facebook occupe une position de premier plan, à la fois sur le marché de l'affichage publicitaire en ligne et sur celui des canaux de messagerie par contournement, tels que WhatsApp, Messenger ou Instagram.

Désormais, l'objectif de la Commission européenne est de s'assurer que le rachat de Kustomer ne cache pas une sombre opération de récupération de masse des données personnelles. L'enquête devra certifier que Facebook ne portera aucun préjudice aux entreprises ni aux consommateurs. 
La Commission européenne a jusqu'au 22 décembre 2021 pour bloquer ou valider l'acquisition de Kustomer.

 

Télécharger l'app gratuite Facebook



facebook capture app ipa iphone ipad

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.