Apple achète discrètement des pubs Google pour des apps tierces (màj)

apple finance iconUn nouveau rapport en provenance de Forbes affirme qu'Apple achète "secrètement" des publicités pour des applications de grande valeur sur son App Store dans le but d'augmenter ses revenus. On ne parle pas d'applications développées par la firme, mais des services populaires qu'on trouve sur son magasin en ligne.

Apple fait la promotion d'applications populaires... chez Google

Voici un extrait du rapport :

Apple achète secrètement des annonces Google pour des applications de grande valeur afin de collecter potentiellement des millions de dollars de revenus d'abonnement. Apple place les annonces sans le consentement des développeurs d'applications, et Google ne les supprimera pas, disent-ils.

Le coût : potentiellement des millions de dollars de revenus perdus. De plus, des coûts publicitaires élevés pour leurs propres campagnes.

Les applications en question incluraient Tinder, Bumble, Plenty of Fish (POF) et HBO, ainsi que Masterclass et l'application linguistique Babbel. Le rapport indique que les publicités ne sont pas estampillées Apple et font semblant de provenir des développeurs représentés, cependant :

Les annonces ne révèlent pas qu'elles proviennent d'Apple et ressembleraient simplement, pour la plupart des observateurs, à des annonces des marques et des éditeurs d'applications eux-mêmes qui vont directement sur l'App Store. Cependant, ils ont des liens de suivi similaires avec des paramètres quasi identiques qui indiquent qu'un organisme les place probablement tous.

Le rapport n'a fourni aucune preuve concrète qu'Apple est derrière les publicités (à part des captures d'écran), sauf que les liens de suivi indiquent "qu'une seule agence les place probablement toutes".

google ads mac

Selon les sources de Forbes, Apple "essaye de maximiser l'argent qu'elle gagne en stimulant les achats intégrés que les gens contractent sur l'App Store", et "a déterminé qu'elle pouvait gagner plus d'argent avec ces développeurs s'ils poussent les gens vers l'App Store pour consommer par rapport à un flux Web classique".

Pour appuyer leurs dires, nos confrères expliquent avoir contacté plusieurs grandes marques mobiles qui ont affirmé que cette pratique nuisait à leurs entreprises parce que les clients qui passaient par l'App Store valent 30 % de moins (la fameuse commission). Le rapport indique aussi que parce qu'Apple aurait acheté les publicités, les entreprises elles-mêmes ont également dû payer plus cher en marketing, le système d'enchères faisant automatiquement augmenter les prix.

Un spécialiste du secteur a déclaré à Forbes que "beaucoup de marques qui connaissaient ce problème étaient de plus en plus enclines à l'idée de contourner les politiques de l'App Store en matière de monétisation", et que la tactique consistant à placer des annonces pour les produits d'autres entreprises était "un peu sournoise".

La nouvelle tombe mal puisse la question de la commission des achats intégrés est toujours dans le viseur des enquêtes antitrust et du procès Epic Games où un juge a ordonné à Apple de cesser d'interdire aux développeurs de parler aux utilisateurs d'autres moyens de payer des biens numériques et y compris des liens vers des méthodes de paiement externes.

Mise à jour, 16 novembre - Apple dit que le rapport Forbes est une "mauvaise caractérisation" de ce que fait l'entreprise

Dans une déclaration à MacRumors, Apple dit que le rapport Forbes est une "mauvaise caractérisation" de ce que fait l'entreprise. Apple explique qu'elle a acheté des annonces sur des plateformes comme Google et que c'est une pratique commerciale courante d'acheter des annonces pour des produits qu'une entreprise vend dans son magasin.

Apple a indiqué que ce n'est pas différent des détaillants qui diffusent des annonces pour les produits qu'ils vendent, et c'est un modèle d'affaires très standard. Apple se voit accorder des droits légaux conventionnels de faire de la publicité de cette manière dans les accords qu'elle a conclus avec les développeurs.

Apple affirme que l'allégation selon laquelle il achète "secrètement" ou "silencieux" des publicités pour les développeurs à leur insu ou sans leur consentement est une mauvaise caractérisation manifeste. Au contraire, l'entreprise dit qu'elle engage régulièrement une conversation avec les développeurs au sujet des annonces qu'elle place et de nombreux développeurs expriment leur appréciation pour ce soutien.

Apple dit qu'elle s'engage à fournir aux développeurs les ressources dont ils ont besoin pour réussir sur l'App Store. Ces ressources comprennent des compilateurs, des outils de test et de débogage, un support technique, des SDK, des bibliothèques, des API et plus encore, mais elles comprennent également de la publicité à l'intérieur et à l'extérieur de l'App Store.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.