Dans le cadre du recours collectif contre iCloud, Apple va payer 14,8 millions de dollars

icloud drive iconeSouvenez-vous, en 2019 un rapport dévoilait qu'Apple ne stockait pas toutes nos données iCloud sur ses propres serveurs, mais directement chez Amazon, Google et Microsoft. Face à ce malentendu, plusieurs clients aux États-Unis avaient décidé de se réunir pour former un recours collectif afin d'attaquer Apple en justice. Souhaitant mettre fin à cette poursuite judiciaire qui dure trop longtemps, le géant californien vient de verser une grosse somme d'argent pour être tranquille.

14,8 millions de dollars, le prix pour avoir la paix

Avec iCloud, Apple a choisi de stocker vos données personnelles chez des partenaires comme Amazon, Google et Microsoft. Si la firme de Cupertino s'était faite discrète sur ce sujet pendant de longues années, un média américain avait dévoilé tous les secrets de ce stockage externe. Évidemment, cela a frustré certains clients qui y ont vu un "mensonge" de la part d'Apple et une absence de communication sur le stockage des données iCloud.

Alors qu'un recours collectif avait été lancé aux États-Unis quelques semaines après le début du scandale, Apple souhaite maintenant y mettre fin, l'entreprise estime qu'il est temps de clôturer cette histoire et qu'elle ne doit pas aller plus loin dans un tribunal.

Comme le révèle le site storageclassactionsettlement.com, un accord a été finalisé entre le recours collectif et l'Apple Park, même si le géant californien nie avoir violé les conditions du contrat iCloud avec ses utilisateurs, l'entreprise accepte tout de même de payer pour que la procédure à son encontre s'interrompe.

Un accord a été conclu avec Apple Inc. (« Apple » ou « défendeur ») dans un recours collectif alléguant qu'Apple a violé son contrat avec les utilisateurs en stockant des données iCloud sur des serveurs tiers. Apple nie qu'il y ait eu violation de tout contrat et nie toute allégation d'acte répréhensible.

icloud drive

L'accord qu'a accepté Apple consiste à déposer la somme de 14,8 millions de dollars sur la table et de la répartir entre toutes les personnes qui voudront être dédommagées.
Évidemment, il y a quelques conditions pour cela, il faut avoir été :

  • Abonné iCloud entre le 16 septembre 2015 et le 31 janvier 2016.
  • Avoir une adresse postale aux États-Unis associée à votre compte iCloud sur cette période.

Dès que vous serez inscrit, vous recevrez un paiement dans les prochaines semaines par virement bancaire ou par chèque (si vous n'êtes plus abonnés iCloud). Dans le cas où vous avez toujours un abonnement iCloud actif, Apple effectuera un dédommagement sur le moyen de paiement que vous utilisez sur votre Apple ID.

Comme vous pouvez le constater, le geste d'Apple ne concerne que les États-Unis, comme il n'y a pas eu de plainte en Europe ou dans le reste du monde, Apple n'a pas poussé la compensation financière en dehors de son pays natal.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.