La fuite d'un document de l'UE parle de changements pour l'App Store, Messages, Siri...

apple black iconeNous l'avons vu à une multitude de reprises, Apple est très protecteur et peu ouvert d'esprit dès qu'il s'agit de faire des changements majeurs dans la distribution des applications, dans les applications préinstallées sur ses différents produits... Le problème, c'est que cette fermeture ne plaît pas à l'Union européenne qui veut remplacer beaucoup de choses avec une "loi sur les marchés numériques (DMA)" qui devrait bientôt sortir.

Un document qui fuite

Le média MacRumors a eu accès aujourd'hui à un document inédit mentionnant ce que pourrait provoquer comme changements la loi sur les marchés numériques (DMA) que veut mettre en place l'Union européenne au cours de l'année 2022.
Comme le révèle le document (censé être secret), l'UE pourrait obliger Apple à réaliser des modifications historiques et jamais envisagées sur des services populaires comme Siri, FaceTime, les navigateurs internet tiers, l'application Messages et... le fameux App Store !

Quand on regarde de plus près ce document, celui-ci dévoile que l'UE pourrait contraindre Apple à ouvrir le téléchargement des applications en dehors de l'App Store, les utilisateurs pourraient installer de nouvelles apps directement depuis les navigateurs internet comme Safari, Chrome ou Firefox en allant sur le site internet d'une entreprise ou d'un développeur indépendant.

Le document cite également le cauchemar d'Apple : l'ouverture obligatoire aux stores tiers, la firme de Cupertino serait obligée de partager sa distribution d'applications avec d'autres sociétés. Pourquoi un cauchemar ? Car, ça annonce de la difficulté pour récupérer la commission, pour la vigilance contre les applications d'arnaques et les malwares...
Pour les utilisateurs, c'est moins de sécurité et de confidentialité, pour Apple, c'est une gigantesque perte de revenus.

Toujours concernant l'App Store, l'UE planifie d'ouvrir les systèmes de paiements alternatifs, fini l'unique paiement via l'Apple ID, il deviendra possible de payer un achat intégré dans une app avec PayPal, Skrill, Amazon Pay... Pour les consommateurs, c'est une excellente nouvelle !
Ce sera open-bar pour les développeurs qui pourront choisir ce qu'ils veulent, sans qu'Apple ait son mot à dire.

drapeaux europeens

L'UE prévoit aussi de donner la liberté aux navigateurs internet dans le choix des moteurs pour leurs applications sur smartphones et tablettes :

Le document élargit les dispositions visant à empêcher les entreprises d'obliger les développeurs à utiliser un moteur de navigateur particulier. Ce changement est probablement destiné à répondre directement à l'exigence d'Apple selon laquelle tous les navigateurs fonctionnant sur iOS et iPadOS doivent utiliser sa propre technologie WebKit, et permettrait aux navigateurs tiers comme Chrome, Edge, Brave et Opera de cesser d'utiliser WebKit et de passer à Chromium comme leurs homologues de bureau.

Du changement est aussi à prévoir du côté des assistants vocaux. L'Europe veut qu'un utilisateur puisse choisir son assistant par défaut, avec ce changement, on pourrait obtenir Alexa ou encore Google Assistant sur un iPhone, un Mac, un HomePod... Bien sûr, il faudra que les entreprises concernées souhaitent partager leurs assistants vocaux avec Apple.
La bonne nouvelle, c'est que la firme de Cupertino ne pourra plus vous imposer Siri par défaut !

Dernier point : les messageries instantanées et les apps de conversations vidéos. Avec la loi sur les marchés numériques (DMA), Apple devra garantir à ses utilisateurs (dans certaines circonstances) un fonctionnement avec des services concurrents et un cryptage complet de bout en bout.
Comme l'explique MacRumors, il est difficile de savoir dans quelle mesure Apple devra modifier ses services pour satisfaire les futures exigences de cette loi.

Et si Apple refuse de se conformer ?

Le document révèle des amendes extrêmement lourdes pour faire en sorte que des géants comme Apple respectent bien la loi plutôt que de payer une amende pour être tranquille.
On parle d'une sanction financière pouvant atteindre 10% du chiffre d'affaires annuel mondial de l'entreprise, en cas de résistance cela peut aller jusqu'à un désinvestissement forcé.

La loi sur les marchés numériques (DMA) doit maintenant être approuvée par le Parlement européen et le Conseil avant sa mise en place. Selon la responsable de la concurrence numérique, Margrethe Vestager, cela pourrait être effectif en octobre 2022.
On imagine qu'Apple va créer un monumental coup de pression dans les prochaines semaines.

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

18 wsunn - iPhone premium

24/04/2022 à 03h52 :

@X2Stone - iPhone
Parfaitement

17 Mat Matt - iPhone

24/04/2022 à 03h22 :

L’Europe n’a qu’à sortir son propre smartphone et arrêter de nous les briser avec leur règles, franchement ils ont pas mieux a faire comme uniformisation des prix ou reconnaître les contrats de travail pour obliger pole emploi a tous les prendre en compte pour l’indemnisation, interdire a des pays comme le Portugal de recruter des français au tarif local un demi smic ….

Sérieux l’Europe veux trop imposer ses idées au entreprise étrangère

16 jbond - iPhone premium

23/04/2022 à 17h05 :

« l'UE pourrait contraindre Apple à ouvrir le téléchargement des applications en dehors de l'App Store » : comme ça on pourra choper tous les virus et autres malwares exactement comme sur androïd et son playstore. svp en quoi c’est une bonne nouvelle ça ?

15 X2Stone - iPhone

23/04/2022 à 13h09 :

Vraiment je ne comprends pas cette lubie, quelqu’un qui achète un iPhone est tout à fait conscient et même volontaire au fait qu’il fasse parti d’un écosystème fermé et sécurisé, donc s’il voulait un téléphone ouvert il achèterait un Android. Point ! Je ne sais pas quelles personnes l’europe pense « sauver » en votant ces lois débiles mais franchement, ça fait penser à la Russie qui est persuadée de « sauver » l’Ukraine alors qu’elle n’a rien demandée… 🙄 Personnellement, si tout ça passe, y’aura plus aucun intérêt à acheter un iphone, et je pense qu’Apple en a tout à fait conscience et qu’il se barrera comme jamais pour que ça n’arrive pas. Avec 3000 milliards, il devrait y arriver 😅

14 iSebw - iPhone

23/04/2022 à 12h48 :

Si Apple fait cela Apple n’est plus 😡🤬😱
Bravo l’Europe ils réfléchissent ou pas !!
On veut de la sécurité et de la liberté les 2 seraient ils incompatibles ?????
Je préfère adhérer à un système sécurisé le système iOS me convient très bien !!!! L’obliger à changer atteint ma sécurité

13 Wb Ler - iPhone

23/04/2022 à 06h45 :

@Steven Teurtrie - iPhone
Bah oui et non

Juste qu’a présent le système os était maîtrisé par apple, son système de validation des app est hyper strict et doit respecter le consommateur, mais la n’importe qui fait une app tu l’installe et c’est la porte ouverte ou data minage, vole de données, app espions etc? Les androïdes sont des putain de passoires a merde. Pour preuve t’a des antivirus sur androïde et pas sur ios donc non Ue veux encore faire n’importe quoi surtout que ca ne lui
Apporte rien

12 Wb Ler - iPhone

23/04/2022 à 06h38 :

en allant sur le site internet d'une entreprise ou d'un développeur indépendant.


Oh min dieux! C’est la putain de boite de pendore

11 slobodane - iPhone

22/04/2022 à 23h27 :

En faite j’ai eu l’impression de lire une description d’android.
En gros l’Europe veut faire de ios une android prime.

10 Mediadirect - iPad

22/04/2022 à 23h22 :

L’EU veut seulement donner le choix à l’utilisateur d’un iPhone. Si certains veulent garder les restrictions imposées par Apple, ils seront toujours libres de le faire. Et que les autres fassent ce qu’ils veulent sachant que cela pourrait être au détriment de leur sécurité. Qu’on nous assure notre liberté et qu’on nous responsabilise. C’est tout ce qu’on demande.

9 HelloChinese

22/04/2022 à 22h59 :

Ou comment ruiner des produits et la qualité de l’expérience l’utilisateur… Cette commission n’a jamais rien compris à la tech.

8 Steven Teurtrie - iPhone

22/04/2022 à 20h41 :

Bonne nouvelle tout ça… cela sera disponible seulement pour ceux qui le veulent a mon avis. Je comprends pas comment cela peut ennuyer des gens alors qu’il pourront sûrement continuer comme maintenant…

7 Wacko - iPhone premium

22/04/2022 à 19h58 :

Le message qui passe à travers ces documents est très clair : l'UE veut détruire l'écosystème d'Apple en "androidisant" - ruinant, tant qu'à faire - l'iPhone.

L'ouverture, oui. Mais pas imposé à tous ! L'UE doit laisser à Apple la possibilité de donner à chaque utilisateur le choix entre le mode de fonctionnement actuel et un mode plus ouvert. Ouvert mais avec des restrictions sur toute application téléchargée en dehors de l'App Store : interdiction totale d'accès à Apple Pay, à Siri, etc, accès extrêmement restreint aux données de l'iPhone... L'iPhone ne doit pas être un vulgaire smartphone sous Hemoroïd !

6 JayPasLTemps - iPhone

22/04/2022 à 19h52 :

@SamSuffit - iPhone premium
Quand l’Europe s’en mêle… no comment

5 SamSuffit - iPhone premium

22/04/2022 à 19h45 :

Donc d’après eux Leclerc devrait vendre des produits carrefour… le nike Store des paires de adidas et ainsi de suite… ah! Non on me dit dans l’oreillette que j’ai rien compris… lol

4 pioupiou555 - iPhone

22/04/2022 à 19h37 :

Laissez nous tranquilles ! Nous avons signé pour Apple et son écosystème. Si nous avions voulu un monde plus « ouvert » et moins sur nous serions allés chez Android.

3 mdr68 - iPhone premium

22/04/2022 à 19h32 :

d'autant que cela ne sera plus optimiser du coup

2 mdr68 - iPhone premium

22/04/2022 à 19h31 :

non je trouve qu'un apple sans siri n'est pas un apple

1 Synchro - iPhone

22/04/2022 à 19h27 :

Pas tres charlie tout sa dis donc

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.