Une application pour faire face à la violence domestique en cours d'expérimentation

app store logo icon ios 11Les violences domestiques sont l'un des fardeaux dans ce monde, souvent ignorés, ou encore cachés par les victimes, les faits divers se font de plus en plus fréquents dans les médias. Et si la technologie avait la possibilité de lutter efficacement contre cette problématique désolante ?

Nous apprenons, pas le biais de nos confrères de 9To5Mac, qu'une application est actuellement en cours d'expérimentation. Cette dernière permet notamment d'aider les victimes de violences en leur proposant un journal crypté de preuves, mais également un bouton d'urgence déguisé pour prévenir la police.

app store header bleu

Faire face aux violences domestiques avec une application ?

Les violences domestiques ont tendance à se multiplier ces dernières années, et malheureusement, 1 victime d'homicide sur 5 succombe aux États-Unis.

Environ 35 % des survivantes de la VPI et plus de 11 % des survivants de la VPI subissent une forme de blessure physique liée à la VPI. La VPI peut également entraîner la mort. Les données des rapports de criminalité américains suggèrent qu'environ 1 victime d'homicide sur 5 est tuée par un partenaire intime. Les rapports ont également révélé que plus de la moitié des femmes victimes d'homicide aux États-Unis sont tuées par un partenaire intime masculin actuel ou ancien.

Des statistiques alarmantes qui donnent de bonnes idées à certains, comme c'est le cas de Stefanie Knaab, auteure d'une application actuellement en cours d'expérimentation, utilisant un nom secret. Cependant, nous avons quelques informations sur cette dernière :

Les utilisateurs auront la possibilité d'accéder à des informations importantes sur les violences domestiques et de signaler une agression. Ils pourront ainsi recueillir des preuves telles que des photos de blessures ou des entrées de journal, qui seront stockées dans l'application sous une forme cryptée et pourront être utilisées ultérieurement devant un tribunal.

En cas de danger de mort, les femmes peuvent appeler la police dans l'application sans leur parler. L'application peut également prévenir une personne de confiance.

En outre, les utilisatrices recevront des références essentielles vers des structures de soutien au cas où elles souhaiteraient mettre fin à leur relation.

Comme indiqué plus haut, la fonction de camouflage de l'application est un élément crucial, qui peut être utilisé même si l'agresseur a accès au téléphone de la victime.

Croisons les doigts pour que cette application allemande soit un succès et traverse les frontières.

Source

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

Aucun commentaire pour le moment, lancez la discussion.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.