Double Dragon : le test sur iPhone

doubledragonDouble Dragon : le testNous vous en parlions récemment, et réclamé par un certain nombre d'entre vous, voici aujourd'hui le test complet du célèbre jeu d'arcade lancé en 1987 par Technos, j'ai nommé DoubleDragon (VO, 37.1 Mo, Game Center), dans sa version adaptée sur iOS.

Si il n'est pas du tout le précurseur du genre, Double Dragon a su grâce à son mode co-opération avant-gardiste à l'époque (qui est depuis en standard sur tous les jeux du genre) se faire un nom dans le domaine du beat'em-up dans les bornes d'arcades et deumeure aujourd'hui encore l'icône emblématique du genre, adapté et réadapté depuis la fin des années 80' sur toutes les plateformes existantes à ce jour.

double-dragon-1.jpg

 

C'est d'ailleurs Double Dragon qui est le plus souvent appelé à la barre pour l'utilisation courante du terme "Boss" à la fin d'un niveau. Il a également l'une des fins les plus mémorables (et mémorablement interactive) faisant de lui une pierre angulaire dans l'histoire du jeu vidéo.

La version iPhone est une adaptation remaniée de la version arcade, conservant le même level design que le premier du nom tout en ajoutant quelques effets graphiques, niveaux supplémentaires et la possibilité de débloquer et jouer d'autres personnages que les deux frères.

double-dragon-2.jpg

Apparemment cette version iPhone aurait à l'origine été conçue pour une console brésilienne de premier prix du nom de Zeebo, mais outre l'hideuse et large barre de contrôles au bas de l'écran ceci n'apporte aucun problème d'ordre technique et ne rend en aucun cas le jeu moins bon.

Bien que les beat' em-up en scrolling à l'horizontale soient souvent dénoncés pour leur trop grande simplicité, ils restent cependant toujours un défi à réaliser sur un support dépourvu de boutons physiques, tel que l'écran tactile que possèdent nos très chers iDevices.

double-dragon-3.jpg

Parlons gameplay, la fonction de contrôles automatiques simplifie quelque peu les manipulations mais n'est pas réellement d'une grande utilité puisque la croix directionnelle reste relativement fiable (bien qu'un peu imprécise par moments) et comme de toute façon votre but dans le jeu est de vous déplacer de la gauche vers la droite pour tabasser à grands coups de pralines les "méchants", simplifier les choses au niveau des contrôles ne vous apportera pas véritablement de challenge lors de votre quête. A noter qu'en tapant deux fois successives sur une direction votre personnage se mettra à courir.

Le personnage une fois au sol prendra des plombes à se relever, petit clin d'oeil à la version d'origine du jeu qui en fera certainement rager plus d'un.

double-dragon-4.jpg

Le nombre de coups a été revu à la hausse offrant ainsi au joueur quatre boutons bien distincts (coup de poing, coup de pied, saut et spécial) si vous utilisez le mode de contrôles manuels.

L'éditeur à jugé intéressant l'ajout de "limit breaks" (attaques spéciales), une jauge en dessous de votre barre de vie se remplira lorsque vous aurez savaté suffisamment d'adversaires. Une fois celle-ci pleine, le super pouvoir de votre personnage se verra activé, il se retrouvera alors en mode rage décuplant de ce fait sa force et le nombre de combos que vous pourrez sortir.

double-dragon-5.jpg

A ce propos, un système de points vous pemettra au fur et à mesure que vous progressez de débloquer de nouveaux combos, dont la liste sera accessible dans le menu "pause" du jeu. Vous pourrez comme dans la version d'origine également ramasser et utiliser les diverses armes et éléments du décor : couteaux, fouets, battes de baseball et tonneaux qu'il faudra savoir manipuler à bon escient afin d'administrer à vos ennemis le traitement qui leur est approprié. (Vous êtes là pour sauver votre donzelle, ne l'oubliez pas !)

Les graphismes quant à eux ont agréablement été mis à jour tout en conservant l'aspect authentique du jeu d'origine et la partie audio, bien qu'un peu antidatée, fera clin d'oeil à l'époque des années 80' et leurs influences rock.

double-dragon-6.jpg

La plus importante des options restera sans doute la partie bluetooth multi-player, le coeur originel du jeu, sa raison d'être pour ainsi dire et fera battre la chamade le cœur des plus nostalgiques d'entre nous.

Bien entendu le jeu est bien moins prenant seul, toutefois un mode Time Attack et quelques personnages débloquables donneront aux joueurs de quoi assouvir leurs plus grandes envies de se mettre dessus. Le studio Brizio à clairement tout fait pour compenser les limitations inhérentes au jeu.

double-dragon-7.jpg

Côté scénario, le jeu reprend celui de la borne d'arcade, vous incarnez Billy et Jimmy Lee dans un New-York post-apocalyptique, deux frères experts en kung-fu qui enseigneront dans leur dojo leur savoir-faire aux quelques survivants de l'apocalypse.

Seulement un jour Machine Gun Willy, la tête des Black Warriors, le plus important des syndicats de criminels de New-York, réputés pour leur cruauté, fera capturer la dulcinée de Billy, Marian (et pour laquelle Jimmy gardera des sentiments cachés), dans le but d'obtenir des deux frères le parchemin sacré contenant tous les secrets des arts martiaux de Sosetu.

Les frères Lee devront alors traverser les six niveaux proposés afin de tabasser à grands coups de mandales et autres frivolités du genre tout ce qui se trouvera sur leur chemin, racailles, ninjas ou autres experts en explosifs, dans le but de sauver la douce et belle Marian.

double-dragon-8.jpg

Nous sommes donc ici en présence de l'un des meilleurs remakes dans le domaine du retro-gaming sur iOS, puisque tout en conservant son essence et ton d'origine, Double Dragon iOS apporte son lot de nouveautés sans pour autant dénaturer ou retirer quoi que ce soit au charme du premier jeu du nom.

En revanche, nous ne restons pas convaincus que ceux d'entre vous qui ne sont pas familiers avec le titre d'origine pardonneront l'aspect quelque peu basique du jeu, à savoir exploser tout ce qui bouge sur l'écran et ce sans exceptions, mais pour les fans, ceci est précisément ce qu'ils attendaient depuis déjà un bon moment.

double-dragon-9.jpg

Enfin, vous aurez la possibilité de partager vos scores sur la plupart des réseaux sociaux, que ce soit Facebook, Twitter ou Game Center le jeu assurera l'accès à ces plateformes afin de comparer ses scores et succès avec le reste de la planète.

Conclusion

En bref : Une excellente mise à jour de la version classique du beat' em-up qui maintient l'emblématique mode multi-joueur et ajoute à cela quelques plus qui sont les bienvenus.

Les plus : Tout le charme du titre d'origine avec des niveaux et combos supplémentaires, l'ajout de "limit-breaks"(coups spéciaux) ainsi que de nouveaux personnages débloquables puis jouables. Un mode multi-joueur via bluetooth.

Les moins : L'interface utilisateur est très laide et occupe pratiquement un tiers de l'écran. Pas très fun en solo. Un peu cher pour un jeu iPhone. Bien que très correcte, la croix directionnelle n'est pas sans faille.

Télécharger DoubleDragon à 2.99€ sur App Store.

 

Notre avis sur Double Dragon

Double Dragon (combat)
 
Prix
2,99€
Réalisation
4 / 5
Prise en main
3,5 / 5
Durée de vie
4 / 5
Equilibre In-App
NC
Notre avis
4 / 5
 
 
Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

5. Ska - iPhone

11/03/2011 à 21h43 :

Et bien depuis le temps que j'attendais le test, pour au final l'acheter le lendemain de sa sortie, je reste neanmoins satisfait de ce petit bijoux remit a jour sur iphone.

4. Yoann

11/03/2011 à 18h46 :

Super, je cours l'acheter pour me rappeler mon enfance alors ;)

3. Criss

11/03/2011 à 17h59 :

Excellent ce test !!!

2. Atif - iPhone

11/03/2011 à 16h03 :

Trop class . Oh double dragon quand tu nous tien! Ca eapel mais 10 ans. Merci iphonesoft

1. MoiNew - iPhone

11/03/2011 à 15h47 :

Rien ne vaut tetris!
Les dragons c'est du passé!
Je dirais meme plus les dragons c'est du Ball classé Z!

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus