CurrentC : le concurrent d'Apple Pay déjà piraté

walmart-wireless-mobile-backup ipa iphoneLes commerçants américains qui se sont alliés pour lutter face à l'arrivée d'Apple Pay voient déjà les ennuis s'accumuler.

Alors que des groupes comme Walmart, BestBuy, Gap ou encore CVS se vantaient de vouloir concurrencer la solution de paiement d'Apple, par leur application CurrentC, une faille de sécurité pourrait remettre en cause leur plan.


current c

Alors que le système n'est même pas encore lancé officiellement, certains participants à la phase de test ont reçu un mail pour leur indiquer que leur compte venait d'être piraté. Rien de pire pour lancer un nouveau moyen de paiement.

Les responsables du développement ont d'ailleurs dû expliquer cette faille auprès de la presse, en rapportant que des adresses e-mails ont été récupérées par des services tiers.

Il ne s'agit peut-être pas d'une faille majeure, mais si la même chose était arrivée à Apple Pay, on imagine déjà les multiples polémiques en ligne.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

3. mustafa26140 - iPhone

31/10/2014 à 00h21 :

@papatango Tu est sérieux ? Ou c'est juste un commentaire humoristique ?

2. papatango

30/10/2014 à 19h44 :

Il est certain qu'avec toutes les failles d'ios Apple Pay va pas faire long feu.

1. splatch2 - iPhone

30/10/2014 à 15h42 :

Pfff si ils arrivait' la même chose pour Apple Pay ils l'auraient crier partout.
Alors que Apple eux ne s'en occupe pas et va pas le commenter comme à chaque fois

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus