Facebook annonce la fin de Parse

facebook ipa iphone ipadFacebook vient d'annoncer la fin de Parse, le service qui facilitait les développeurs pour la création et la monétisation d’applications mobiles.

Rachetée en 2013 par Facebook pour 85 millions de dollars, la plateforme fournissait différents services dans le cloud pour simplifier le développement du backend d'une application (notifications à la base de données ou encore les statistiques) et se concentrer uniquement sur le frontend.

Même si le nouveau propriétaire de Parse n’a pas justifié l’arrêt du service en janvier 2017, on se doute que c'est à cause de sa rentabilité.

La bonne nouvelle, c'est que Parse propose un outil de migration de base de données et passe le serveuren open source afin de permettre aux utilisateurs de continuer à faire fonctionner les API déployées sur Parse.

« Un outil de migration de base de données vous permet de migrer les données à partir de votre application Parse pour toute base de données MongoDB. Au cours de cette migration, l’API Parse continuera de fonctionner comme d’habitude en fonction de votre nouvelle base de données. [...] Nous allons mettre le serveur Parse en open source, ce qui vous permettra d’exécuter la plupart des API Parse depuis votre propre serveur Node.js ».

parse-facebook-cloud-storage.jpg

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

1. JM - iPhone

30/01/2016 à 10h38 :

Oh les boulets ils se cognent 85 millions pour tout arrêter 3 ans après .... Se serait pas plutôt une mise au placard stratégique plutôt que financière?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus