San Francisco, première ville américaine à interdire la reconnaissance faciale

face id iconVoilà une drôle de contradiction pour la ville américaines pionnière dans les nouvelles technologies. San Francisco va en effet devenir la première ville des États-Unis à interdire la reconnaissance faciale aux agences gouvernementales et à la police. Il est ici question de garantir les droits civils des habitants et d'éviter tout abus ou discrimination.

face id demo
 

San Francisco ne veut pas de reconnaissance faciale dans la rue

Depuis hier, mardi 14 mai, huit des neuf membres du Conseil municipal de la ville ont voté une nouvelle réglementation pour interdire l'utilisation de la reconnaissance faciale. Il faudra encore un vote de procédure la semaine prochaine pour que le texte soit définitivement adopté.

Malgré des arguments plausibles envers la lutte contre la criminialité, les élus de la ville ont pris cette décision pour éviter tout usage dévoyé pouvant mettre à mal les libertés individuelles avec un fichage précis et facile par le gouvernement.

Ce point de vue est d'ailleurs partagé par l'Association de défense des droits civiques (ACLU) pour qui la reconnaissance faciale peut être utilisée pour la surveillance générale et sans le consentement de la personne concernée. C'est ce qui est arrivé à un certain nombres de citoyens qui ont été identifiés à tord par la police avec ce genre de moyen.

Enfin, seuls les aéroports et les sites régulés par les autorités fédérales pourront continuer à utiliser la reconnaissance faciale.

On pense forcément à Apple, aussi basée en Californie, qui a rendu célèbre cette technologie avec l'iPhone X auprès du grand public. Par contre, elle a toujours fait en sorte que les données restent privées et ne servent qu'à votre identification par le téléphone.


Ne manquez rien avec notre app
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

8. ybudoka - iPhone premium

15/05/2019 à 23h58 :

On doit sûrement comprendre ici que ça n’a pas de lien avec Face ID. Seulement la reconnaissance faciale avec les caméras de sécurité publiques. Il sera interdit au agences gouvernementales d’utiliser cette technologie pour savoir qui était où en tout temps. Il me semble que c’est plus une protection de la vie privée que le contraire.

7. macstaw - iPhone premium

15/05/2019 à 19h47 :

@gotlibe - iPhone
Absolument. Quand le « progrès » devient synonyme de discrimination ou privation de liberté peut on encore parler de progrès ?

6. vamp - iPhone

15/05/2019 à 19h31 :

@Pallmalls
J’ai toujours du mal à comprendre tes raisonnements, tu devrais développer parce que c’est incompréhensible.

5. Paul Moltoni - iPhone premium

15/05/2019 à 19h25 :

SanS Francisco c’est un jeu de mots pour Sans Face ID à SF ?

4. Adrien - iPhone premium

15/05/2019 à 19h11 :

Plus possible d’utiliser son iPhone X à San Francisco ?
Quand même pas

3. kensei - iPhone premium

15/05/2019 à 18h41 :

@gotlibe - iPhone
Voiiiiiiila bnnn

2. gotlibe - iPhone

15/05/2019 à 18h32 :

@Pallmalls
La nouveauté n’est pas forcément un gage de progrès.. il suffit de voir l’utilisation de cette technologie en Chine !

1. Pallmalls

15/05/2019 à 18h14 :

Encore un pas en arrière aux USA par apport au Monde.
Si les données sont dans les aéroports c'est du pipo de parler interdiction ailleurs.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus