SFR n'aurait aucun remords à limiter le débit de Disney+

sfr forfait iphoneSuite à la forme augmentation du trafic sur les réseaux de nos fournisseurs d'accès à internet, Les Échos ont eu l'idée de prendre la température chez SFR. C'est le directeur général Grégory Rabuel qui a répondu aux questions et a expliqué comment l'augmentation d'utilisation d'internet par ses abonnés était perçue en interne du carré rouge.

SFR prend des mesures

Interdiction de tomber en panne. C'est le mot d'ordre chez SFR. Chaque technicien qui participe au bon maintien du réseau le sait, il ne faut surtout pas que les infrastructures lâchent, sinon c'est la catastrophe !
Pour éviter que cela arrive, Grégory Rabuel a expliqué qu'il a pris la décision avec le reste de son équipe d'augmenter les capacités au niveau de l'interconnexion avec les autres opérateurs. Il reconnait quand même que la semaine dernière, SFR a rencontré des difficultés, même si cela ne s'est pas ressenti chez les abonnés.

En plein confinement, la croissance de certains services sont inquiétante. Le directeur général de SFR a dévoilé que comme les gens restent confinés chez eux, ils consomment nettement plus que d'habitude. Il a pris l'exemple de Netflix, qui est l'un des services de streaming les plus sollicités dans le monde : "on commence à voir des volumes de certaines plateformes extrêmement significatifs comme Netflix qui fait 100 % de croissance depuis une semaine. Cela pose la question de l’engorgement".

sfr logo

Même si la situation peut être incontrôlable à n'importe quel moment, Grégory Rabuel se veut rassurant en déclarant que le réseau de SFR tient bon et encaisse le choc.

Le lancement de Disney+ fait peur à SFR

Si jusque-là le directeur général de SFR adopte la positive attitude, elle disparait soudainement quand on lui parle de Disney+.
Beaucoup voient le service du créateur de Mickey comme un raz-de-marée. Après un lancement couronné de succès aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, c'est au tour de la France. Le lancement qui était prévu le 24 mars a été repoussé au 7 avril à la demande du gouvernement, cependant ce n'est pas pour autant qu'il ne risque pas de poser problème.
Le Covid-19 est parti pour durer et nous serons le 7 avril probablement encore confinés à domicile.
Le lancement de Disney+ en France est un réel challenge pour tous les opérateurs, puisque tout le monde va vouloir y aller, en même temps ! C'est un peu comme si une nouvelle route ouvrait et vous faisait gagner 30 minutes chaque matin sur votre trajet pour aller au travail. Beaucoup de personnes la prendraient et elle serait vite bouchée. Avec Disney+, c'est un peu pareil. Ce que craint SFR c'est "l'effet de nouveauté" qui risque de provoquer un énorme engouement, surtout après une attente de plusieurs mois à cause du lancement en décalé.

Dans l'interview, le directeur général de SFR explique que si le lancement de Disney+ a été repoussé en France, c'est non pas à cause du gouvernement qui a décidé de le faire du jour au lendemain, mais c'est suites aux FAI qui ont contacté Bercy en urgence pour que celui-ci demande au groupe Disney de retarder son lancement.
Que ça soit SFR, Bouygues, Orange ou Free, on craint l'arrivée de ce nouveau service de streaming, surtout en période où les réseaux sont fortement sollicités par l'ensemble des Français.
Grégory Rabuel explique : "Si plusieurs millions de clients s’y connectent dans les premiers jours, comme cela a été le cas aux États-Unis, cela pourrait entraîner un engorgement de façon significative. C’est une situation qui nous paraît extrêmement inquiétante".

Disney+ a retardé une fois sa disponibilité en France, mais n'acceptera pas de le faire une seconde fois. SFR le sait et c'est pour cette raison qu'à partir du 7 avril, le trafic sera particulièrement observé afin de voir si Disney+ n'a pas un impact trop important. Si c'est le cas, le carré rouge n'hésitera pas à limiter le débit des utilisateurs sur Disney+ afin de conserver la qualité du réseau SFR. Malgré tout Grégory Rabuel espère ne pas en arriver là.

La consommation du mobile explose

Si la période est tendue sur la partie box, elle l'est aussi sur la partie mobile. Énormément d'abonnés utilisent le partage de connexion pour diverses raisons comme des problèmes de synchronisation sur leur box, une saturation de la bande passante à cause de toute la famille qui est sur le WiFi... La consommation de voix et de data a explosé depuis le début du confinement. Chez SFR, on observe une consommation excessive de certaines applications. WhatsApp en est l'exemple parfait, l'app serait utilisée 4 fois plus que d'habitude !

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

14. daminator - iPhone

24/03/2020 à 04h42 :

@vampirehilare - iPhone
Quel pays de l’Est? Soit plus précis stp.

Beaucoup de pays en Europe on fait le choix de déployer la fibre en fttb tandis que la France a fait le choix du ftth.
Le ftth mets beaucoup plus de temps à être déployé mais offre une qualité de connexion bien supérieure.

De plus la fibre en France revient environ à 30€ mensuel pour un smic a environ 1150€. Ce qui représente environ 3,3% du budget d’un smicard.

Donc quel pays de l’Est? Pour quel type de connexion? Et pour quel budget?
J’ai fait mon calcul approximatif sur le smic français. Si tu préfères le faire sur un autre modèle (salaire moyen local, rsa local ou smic local) libre à toi.

13. vampirehilare - iPhone

23/03/2020 à 18h19 :

@daminator - iPhone
Certains pays de l’Europe de l’Est font mieux que nous depuis longtemps.

12. Risitas - iPhone

23/03/2020 à 14h46 :

Faut lancer dinsey comme c’était prévu , de toute façon si les français ne vonsome pas du streaming sur disney ils le feront sur d’autres support , twitch , netflix , youtube etc...
Je lance netflix sur l’iphone , amazone prime sur l’ipad , twich sur la tv et lance faceit avec csgo pour faire mes propre tests sur mon réseau 😅

11. papyzebike - iPhone premium

23/03/2020 à 12h58 :

@greg62590 - iPhone premium
Exactement .... C’est loin d’être le plus important .

10. SupC - iPhone

23/03/2020 à 12h39 :

Pas étonnant de la part de SFR, déjà qu’ils rajoutent des options payantes sans demander l’avis des clients 😂

9. Michael Riethmuller - iPhone

23/03/2020 à 12h23 :

L’Etat n’a eu aucun remord à reporter le lancement de Disney + en période de confinement alors...

8. greg62590 - iPhone premium

23/03/2020 à 11h38 :

Détendez vous. Il y a pire en ce moment ! Vous avez quel âge ?

7. anteez - iPhone

23/03/2020 à 11h38 :

@Teddy Smith - iPhone
Je crois qu’ils l’ont fermé...😢

6. Teddy Smith - iPhone

23/03/2020 à 11h36 :

Quelqu’un a la nouvelle adresse du site de streaming de disneyhd ?

5. Ramazan - iPhone

23/03/2020 à 11h30 :

Moi je suis en adsl. 9 méga mais sa va je regarde netflix et Amazon prime tranquille. Ya juste l'iptv qui bloque par moment suivant les heures mais bon.....

4. daminator - iPhone

23/03/2020 à 11h18 :

Que des enfants. Y a pas Mickey je pleure je chouine. Y a pas des devoirs à faire? L’internet en France est l’une des meilleurs au monde pour un prix dérisoire.

3. Florian Douillet - iPhone

23/03/2020 à 11h12 :

Il serait peut-être tant qu’en France les opérateurs face de vrais investissements aux niveaux de leur réseau merde on est en 2020 tout le monde a une connexion internet et le pire c’est que la fibre n’est pas partout ! Imaginons si c’était le cas !!!!!

2. Lord Redemptor - iPhone

23/03/2020 à 11h09 :

C’est avec des challenges que l’on réalise de grandes choses. Même si là faut avouer c’est un challenge niveau hard

1. Federline - iPhone premium

23/03/2020 à 11h03 :

Hâte de payer un abonnement pour regarder tous mes programmes en 520p, merci 🇫🇷

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus