Le groupe propriétaire de Tinder critique les règles de l'App Store

tinder icone app ipa iphoneL'App Store est une nouvelle fois le centre de l'attention d'une nouvelle contestation d'un gros développeur. Après le coup de gueule d'Epic Games et de Facebook, c'est désormais au tour du groupe "Match" qui est le propriétaire des célèbres applications Tinder, OKCupid et Meetic de venir s'exprimer.

Une politique incohérente et injuste

Les règles de l'App Store sont une nouvelle fois mises en avant dans les médias par Match. En effet, Shar Dubey la dirigeante du groupe s'est exprimée chez Axios à propos de la gestion de l'App Store qu'elle trouve injuste.
Alors bien sûr, le premier argument est la commission de 30% qui lui parait excessive et non équitable entre tous les développeurs. Mme Dubey met par exemple en avant le cas "Uber", elle estime que ce n'est pas normal que la commande des courses ne soit pas taxée de 30% puisque l'application met en relation le client et le chauffeur. Mais ce qui l'énerve par-dessus tout, c'est le blocage de l'assistance commerciale que vit au quotidien le groupe Match vis-à-vis de ses clients qui sont sur iOS.
Elle accuse Apple de mettre en place une politique incohérente et injuste :

L'App Store été une grande source d’insatisfaction pour un certain nombre de nos clients, car nous ne pouvons pas vraiment les aider lorsqu’ils ont des difficultés sur leur abonnement et la facturation

match group

Une frustration qui ne cesse de perdurer avec les années... Comme toutes les transactions sont gérées par Apple, dès qu'il y a un problème ou une contestation de facturation, le support commercial de l'app est impuissant et invite le client à prendre contact avec Apple.
Aujourd'hui, Match ne peut pas gérer soi-même la partie commerciale de ses applications, un problème selon Shar Dubey.
D'autant plus que le groupe dit n'avoir aucune transparence sur les procédures internes d'Apple envers ses clients mécontents. Pour la dirigeante de Matchgroup, il faut que Apple laisse le choix à l'utilisateur, celui de voir avec Apple ou avec la société éditrice de l'application.

Dubey a expliqué que son groupe était en discussion permanente avec Apple à ce sujet. Elle espère qu'une décision va arriver prochainement et que la firme de Cupertino va revoir sa façon de procéder. Pour faire pression au géant californien, la dirigeante de Matchgroup a quand même précisé en fin d'interview qu'elle n'excluait pas de faire comme Epic Games ou encore Facebook et d'attaquer Apple en justice. Même si elle préfèrerait trouver une solution plutôt que de passer par cette voie...

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus