Le Minesotta veut également changer les règles de l’App Store

app store logo icon ios 11Après l’échec d’un nouveau projet de loi au Sénat du Dakota du Nord visant à obliger Apple à autoriser les propriétaires d'iPhone à installer des applications comme ils le souhaitent et à utiliser des systèmes de paiement alternatifs au sein des apps, c’est au tour du Minnesota de présenter son équivalence.

 

Apple et Google encore une fois épinglés par un état américain

Le Minnesota, tout comme l’Arizona, a l’intention de suivre les traces du Dakota du Nord. Rappelons que ce dernier avait échoué avec 36 voix contre 11 la semaine dernière.

Rapporté par StarTribune, le nouveau projet de loi du Minnesota déposé il y a quelques jours vise à réformer le pouvoir d'Apple et de Google quant à la suppression des applications de leurs magasins. L’idée est d’obliger les deux géants de la technologie à conserver les produits des développeurs du Minnesota dans leurs magasins d'applications, même si ces derniers les vendent via d'autres canaux. On parle évidemment des stores alternatifs.

Voici ce que le parrain du projet de loi, le représentant Zack Stephenson, a déclaré :

Beaucoup de gens sont préoccupés par l'influence et le pouvoir accrus de la Big Tech, et je pense qu'il y a un grand intérêt à essayer de nous assurer que nous avons une économie numérique juste et ouverte.

app store 2020 top

Apple et Google n'ont pas commenté, mais le StarTribune a déclaré qu'ils étaient tous deux en train de faire du lobbying contre le projet de loi du Minnesota.

L’un des alliés d’Apple et de Google est le groupe «Américains pour la prospérité». Jason Flohrs, directeur de ce groupe du Minnesota, a déclaré qu'il y avait des préoccupations concernant la confidentialité et la sécurité de l'autorisation d'autres fournisseurs de traitement des paiements dans l'App Store, et le groupe est fondamentalement opposé à toute législation où le gouvernement tente de mettre un "mandat sur les entreprises privées. »

Il ne faudra probablement pas longtemps avant de savoir comment les législateurs du Minnesota et de l'Arizona voteront sur les nouveaux projets de loi. En cas d’issue positive, cela pourrait être le début d’une série noire pour Apple qui résiste depuis des années face aux enquêtes antitrust. Mais Tim Cook et ses acolytes ont des moyens financiers sans limite pour prêcher la bonne parole, notamment sur les aspects confidentialité.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 Wacko - iPhone premium

27/02/2021 à 12h18 :

A la limite, s'il devait y avoir des stores alternatifs sur iOS, il faudrait que les apps distribués par ce biais ait un accès encore plus strict aux données de l'utilisateur, et un accès interdit aux contacts, messages, appels, Apple Pay, etc. La sécurité et la confidentialité avant tout.

2 2frais - iPhone premium

27/02/2021 à 12h00 :

😂

1 Francois53 - iPhone

27/02/2021 à 09h40 :

👍😂

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.