Spotify parle du pouvoir abusif d’Apple au procès

spotify musique et podcasts icone app ipa iphone ipadEn ouverture du procès antitrust contre Apple et son App Store qui a eu lieu hier, Spotify et Match Group (la société derrière Tinder) ont accusé la firme d'abuser de sa position pour désavantager les services concurrents.

Le directeur juridique de Spotify, Horacio Gutierrez, a déclaré que les règles d'Apple ne sont "rien de plus qu'une prise de pouvoir abusive".
 

Spotify vs Apple : le procès a démarré

Horacio Gutierrez a déclaré au législateur américain :

Apple abuse de sa position dominante en tant que gardien de l’App Store pour s'isoler de la concurrence et désavantager des services concurrents comme Spotify. Les restrictions d'Apple sur les développeurs ne sont rien de plus qu'une prise de pouvoir abusive et une confiscation de la valeur créée par d'autres.

Spotify est en guerre contre Apple depuis les débuts d'Apple Music.  ‌Apple Music‌ est proposé à 9,99 €, un niveau de prix que Spotify ne peut pas égaler en raison de la commission de 30% qu'Apple prend, car cela ne laisse pas suffisamment de marge à l’entreprise suédoise qui doit rémunérer les artistes, ses employés et payer ses factures.

spotify vs apple music

Spotify s'est plaint de ne pas avoir d'autre choix que de facturer plus cher sur les appareils iOS car Apple ne lui permet pas de proposer des options d'inscription ou de paiement alternatives dans son application.

Match, quant à lui, s'est plaint de vouloir ajouter des règles de vérification d'identité pour renforcer la sécurité de l'application à Taïwan, mais Apple ne lui a pas permis de le faire. Match a contacté un dirigeant d'Apple, qui aurait dit à l'entreprise qu'elle devrait être heureuse qu'Apple ne prenne pas tous ses revenus. "Vous nous devez chaque centime que vous avez gagné", aurait déclaré le dirigeant d'Apple. Bonjour l’ambiance...

L'audience "Antitrust Applied: Examining Competition in App Stores" examine les magasins d’applications et la concurrence mobile, et se concentre donc sur Apple et Google. Le directeur de la conformité d'Apple, Kyle Andeer, était présent pour défendre Apple.

Comme le rapporte Bloomberg, Andeer s'en est tenu aux points de discussion standard d'Apple sur la façon dont l’App Store a révolutionné la distribution de logiciels et a permis aux développeurs d'atteindre plus facilement de nouveaux utilisateurs.  Andeer a déclaré que les règles strictes de l'App Store d'Apple sont conçues pour répondre aux normes de confidentialité, de sécurité et de performance. Un refrain qui a déjà été entendu du côté de Tim Cook et autres responsables de la firme.

Les règles de l'App Store d'Apple font également l'objet d'une enquête antitrust du ministère de la Justice des États-Unis, et Apple se prépare actuellement à une confrontation sur ses politiques de l'App Store avec Epic Games. Le procès contre l’éditeur de jeux est prévu pour la mi-mai.

Pour aller plus loin

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

3 Titank - iPhone

22/04/2021 à 19h08 :

D’habitude je fais plutôt parti de ceux qui pensent qu’apple à raison de profiter de sa position de constructeur de téléphone

Mais je me demande si  ne devrait pas baisser sa commission ou bien changer son mode de fonctionnement ? Je vais m’expliquer . Les constructeurs d’ordinateurs comme hp dell ou bien alienware fabriquent les ordi, Microsoft crée le système d’exploitation (ou autre), et ensuite vous (le client) pouvez profiter du système dans son ensemble et pour autant vous pouvez télécharger une application sur le web sans forcément passer par le store et donc payer indirectement une commission
Les téléphone sont tellement puissant aujourd’hui qu’ils sont plus puissants que certains ordi, ils pourraient fonctionner de la même manière, à savoir télécharger une app sur le web et donc l’entreprise ne paierait pas de commission

Oui apple doit se rémunérer mais avec un prix à 1k l’iPhone , entre nous , il est déjà en grande partie payer l’OS non ?


2 Steven Teurtrie - iPad

22/04/2021 à 14h57 :

Au départ quand Apple n’était pas concurrent direct d’une application, mais maintenant que des applications ont beaucoup fonctionné comme Spotify et d’autre, je comprends le point de vu de Spotify. C’est injuste de vendre le même produit dans son propre magasin et de taxer spécifiquement la concurrence de son produit. Je vois souvent que tout ça c’est grâce à Apple, en parti je dirais oui, mais je dirais aussi que sans tout ces développeurs Apple ne serait rien. Ça a la même valeur qu’un patron n’est rien sans employé qui font le travail.

1 mdr68740 - iPhone premium

22/04/2021 à 08h56 :

lol y râles pcq c'est eux qui veulent gagner de l'argent si y gagne le procès d'autant plus c'est l'appstore d'apple c'est leurs règles ça n'a pas changé depuis le début spotify et co profites du moment pour essayés de gratter lol

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.