Les banques américaines n'en peuvent plus de la commission Apple Pay

apple pay iconDécidément, Apple et les commissions, c'est deux choses qui ne font pas bon ménage. Un récent rapport publié par le Wall Street Journal met en avant une relation assez tendue entre Apple et les établissements bancaires américains. En cause : la commission que prend Apple sur chaque transaction récurrente réalisée via Apple Pay.

Vers la même révolte que la commission de l'App Store ?

Plusieurs banques américaines (JPMorgan Chase, Capital One et Bank of America) seraient actuellement en colère contre Apple et le fonctionnement "abusif" d'Apple Pay. Malgré un contrat signé et des clauses entièrement acceptées, les banques n'en peuvent plus de la commission prélevée à chaque paiement Apple Pay de leurs clients.
Une demande a été faite à Visa pour changer la façon dont sont traitées les transactions avec des paiements récurrents (du type abonnement à renouvellement mensuel), cela permettrait de réduire la commission distribuée à Apple.
Du côté de Visa, on ne voit pas d'inconvénient à changer certains éléments des transactions Apple Pay, mais du côté d'Apple, c'est évidemment un refus catégorique puisque cela va générer une perte de revenus.

Selon certaines personnes proches du dossier, Apple et Visa seraient en ce moment en discussion. Les dirigeants de la firme de Cupertino ont pour objectif de bloquer les changements à venir dès l'année prochaine. Sans surprise, Apple s'oppose fermement à la demande express des établissements bancaires.

apple pay

Le rapport explique :

Lorsque les consommateurs chargent leur carte de crédit sur Apple Pay, Visa émet un jeton spécial qui remplace le numéro de carte. Cela permet à la carte de fonctionner sur Apple Pay et aide également à protéger la carte en cas de violation potentielle de données, entre autres avantages.

Visa prévoit de commencer à utiliser un jeton différent sur les paiements automatisés récurrents. Cela signifie effectivement qu'après un premier paiement effectué sur un abonnement, Apple n'obtiendra pas de frais sur les transactions suivantes.

Le Wall Street Journal dévoile également une entente plutôt surprenante entre Apple et Mastecard/Visa. Les entreprises ont accepté qu'Apple choisisse les établissements bancaires qui pourront proposer Apple Pay ainsi que les cartes qui pourront être enregistrées dans Wallet.
En échange, on retrouve un certain chantage puisque Apple s'est engagé à ne pas créer son propre réseau de cartes bancaires et donc ne pas concurrencer Visa et Mastercard. 

Vous aimerez peut-être


Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

5 kurtis110 - iPhone

06/10/2021 à 17h38 :

Que dire des banques avec leur frais de fonctionnement ! C’est l’hôpital qui se fout de la charité

4 SamSuffit - iPhone premium

06/10/2021 à 08h29 :

@N103 - iPad
Tu as tout dis…

3 N103 - iPad

06/10/2021 à 01h34 :

En fait les banques elles se rendent compte que ça marche bien et elles ont peur; elles veulent leur part du gâteau alors que ce ne sont pas elles qui ont innové.

2 N103 - iPad

06/10/2021 à 01h32 :

Non mais attends? Ils acceptent tous de signer; intègrent Apple Pay et ensuite se rendent compte 7 ans plus tard (2014 Apple Pay) que quelque chose va pas?

1 pifpaf - iPhone

06/10/2021 à 00h23 :

Et les clients en ont marre des frais exorbitants et n’ont pas tellement le choix, sauf d’accepter leur conditions

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.