Apple tient tête aux autorités néerlandaises et voit sa sanction s'élevée à 20 millions

app store logo icon ios 11Apple a fait des modifications pour se plier aux exigences des autorités néerlandaises au sujet de son App Store mais cela ne suffit pas. Résultat des comptes, après quatre semaines, l'amende réclamée à Apple s'élève à 20 millions d'euros. Encore quelques semaines et nous atteindront le forfait maximal établit à 50 millions d'euros d'amende.

L'amende s'élève désormais à 20 millions d'euros

Comme nous l'avons évoqué au début du mois de janvier, Apple a dorénavant l'obligation de laisser les applications de rencontre utiliser le système de paiement alternatif aux Pays-Bas. Une nouvelle règle qui est loin de plaire au géant américain à tel point qu'il avait décidé de ne pas s'y plier.

En réponse à cette acte illégal, l'Autorité de la concurrence du pays (ACM) a infligé à Apple une amende progressive de 5 millions d'euros par semaine pouvant grimper jusqu'à 50 millions tant que la marque ne respecte pas la loi. Se retrouvant sous la contrainte d'une sanction financière, Apple a décidé de faire quelques modifications mais complètement à sa sauce.

Une initiative qui a fortement déplu aux autorités tant elle n'avait rien à voir avec ce qui avait été demandé de base. Pour faire simple, Apple offre la possibilité aux développeurs concernés de passer par un système de paiement extérieur à l'App Store mais les répercussions sont bien trop lourdes alors qu'elles ne devraient pas l'être. On peut par exemple citer le fait qu'il faille choisir un système sur les deux (impossible d'utiliser les deux en même temps) ou encore le fait de payer une taxe (une fois de plus) pour proposer le paiement alternatif.

app store

Bref vous l'aurez compris, cette situation est loin d'être réglée et après quatre semaines de guerre, nous en sommes désormais à 20 millions d'euros d'amende pour Apple. Si la situation n'est pas régulée d'ici six semaines, soit début mars, l'amende maximale de 50 millions d'euros sera réclamée à la marque.

La question finale à cette histoire reste toujours la même, que feront les autorités si Apple ne paye pas ? Oseront-elles bloquer les services du géant américain dans le pays alors que des millions de résidents sont des utilisateurs de produits siglés d'une pomme ? Une initiative difficile à envisager et qui nous permet par ailleurs de comprendre pourquoi Apple se sent en position de force et se permet de tenir tête.

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

2 Tim64 - iPhone

17/02/2022 à 13h22 :

S’élever pas s’élèvée

1 wilfridparis - iPhone

15/02/2022 à 14h14 :

« Et voit sa sanction s’éleveR à « 

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.