iOS 16 : une avocate demande la réduction du temps accordé pour supprimer un iMessage

imessage macos 11 iconSuite à la récente annonce d'Apple d'offrir aux utilisateurs d'iMessage la fonction de suppression/modification d'un message après son envoi, une avocate réclame un changement au niveau du temps accordé. Elle juge celui-ci beaucoup trop long et par conséquence néfaste pour les victimes de harcèlement.

Une réclamation qui mérite réflexion

Lors de la WWDC en début de mois, Apple a annoncé l'arrivée d'une fonction attendue de longue date par les utilisateurs d'iPhone, à savoir la possibilité de supprimer ou de modifier un message déjà envoyé.

La pomme a défini les règles à respecter pour que cela fonctionne et parmi elles, on retrouve le temps laissé à l'envoyeur pour réaliser l'une des deux actions, qui sera de 15 minutes. Passé ce délai, le message en question ne pourra plus être modifié ou supprimé.

Un nombre de minutes qui semble bien trop long pour Michelle Simpson Tuegel, avocate américaine. Dans une lettre disponible sur internet, elle demande au PDG d'Apple d'ajuster cette fonction qui serait un désavantage pour les victimes de harcèlement, surtout sur une messagerie aussi populaire que celle du géant américain.

D'après sa vision personnelle, les agresseurs pourraient se servir de ce "long délai" pour supprimer ou modifier un message une fois que la victime est tombée dessus. Son souhait serait de passer de 15 minutes à seulement 2 minutes. Une modification qui peut paraître banale pour une personne extérieure au sujet mais qui en réalité est très importante.

ios 16 imessage nouveautes

Elle explique également que la plupart des modifications et suppressions de messages surviennent dans les secondes qui suivent l'envoi. Soit car l'envoyer se rend compte qu'il s'est trompé de destinataire, soit parce qu'il s'aperçoit qu'il a fait une faute de frappe.

Michelle Simpson Tuegel estime donc que le fait de réduire le temps serait bénéfique pour les victimes de harcèlement et sans conséquences pour les autres utilisateurs. Étant donné qu'iOS 16 ne sera disponible que dans trois mois, attendons de voir si Apple prendra en considération cette demande.

Pour rappel, Apple fait son maximum pour aider les personnes victimes de harcèlement en ligne. Lors de ce même Keynote, la marque a dévoilé Safety Check, un outil qui doit justement apporter de l'aide à celles et ceux qui sont victimes de harcèlement dans leur quotidien.

Qu'en pensez-vous ?

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6 tintin17 - iPhone

17/06/2022 à 08h40 :

On devrais élargir le temps mais que si le destinataire a cliquer sur le message même si elle n’a pas la confirmation de lecture

5 tompro1998 - iPhone

17/06/2022 à 07h20 :

Pourtant sur Facebook Messenger ont a 20 minute pour effacer notre message?😂

4 Brune - iPhone

17/06/2022 à 04h28 :

En effet ça mérite réflexion…à savoir cette fonctionnalité existante, on pourrait aussi faire des captures d’écran des messages harceleurs, et on aurait 15 minutes pour le faire avant un éventuel effacement.
A suivre la de is ion d’Apple…

3 florent55238 - iPhone

16/06/2022 à 22h34 :

Elle a raison

2 Rosa Luciano - iPhone

16/06/2022 à 22h23 :

Ça sent le vécu 😂

1 PLH - iPhone

16/06/2022 à 22h12 :

Je trouve que c’est une bonne idée. Qui modifie un message presque un quart d’heure après l’avoir envoyé ?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.