Neuralink est à 6 mois du premier essai sur l'homme d'après Elon Musk

elon musk iconLors d'un événement "show and tell" mercredi, Elon Musk a déclaré que sa société d'interface cerveau-ordinateur, Neuralink, pourrait implanter le premier dispositif dans la tête d'une personne dans les six prochains mois - ce qui signifie que cela ne se produira pas cette année mais en 2023. Il a également affirmé qu'il se ferait implanter le dispositif dans sa propre tête à un moment donné dans le futur.

Elon Musk est très optimiste

Au cours de la présentation, le nouveau patron de Twitter a déclaré que la société avait soumis la plupart des documents nécessaires à un essai clinique sur l'homme à la Food and Drug Administration (FDA), qui réglemente les dispositifs médicaux aux États-Unis. Auparavant, Musk avait dit qu'il espérait que les essais sur l'homme commencent en 2020, puis en 2022. Aujourd'hui, cette date a été donc repoussée à 2023.

L'objectif de Neuralink est de créer un dispositif qui peut être implanté dans le cerveau, et de l'utiliser pour contrôler un ordinateur avec l'activité cérébrale. En 2019, Musk a révélé que l'entreprise testait son dispositif sur des singes. En 2020, il a présenté ses implants sur des cochons. Et l'année dernière, Neuralink a publié une vidéo montrant un singe jouant au Pong avec son cerveau.

Cette année, les singes sont de retour. Dans une vidéo de démonstration, l'un d'eux a aidé à "taper" la phrase "Welcome to Show and Tell" à l'aide de son implant en se concentrant sur les mots et les lettres mis en évidence. Une autre vidéo montre comment les singes ont été entraînés à charger les appareils en s'asseyant sous un chargeur sans fil. Plus tard dans la présentation, les chercheurs de Neuralink ont également montré un cochon sur un tapis roulant, qui, selon eux, les aide à étudier comment résoudre les problèmes de mobilité des personnes à l'avenir.

neuralink singe

Comment ça marche Neuralink ?

Les dispositifs Neuralink eux-mêmes sont petits, avec de multiples "fils" flexibles qui peuvent être insérés dans le cerveau. "C'est comme remplacer un morceau de votre crâne par une smartwatch, faute d'une meilleure analogie", a déclaré M. Musk.

En un quart d'heure environ, 64 de ces "fils" peuvent être implantés dans le cerveau à l'aide d'un système robotique, a déclaré DJ Seo, vice-président d'Implant et cofondateur de Neuralink, lors de la présentation - tout en utilisant un mannequin pour montrer comment le processus pourrait fonctionner.

La raison d'être des robots chirurgiens se résume à la taille minuscule de ces fils. Christine Odabashian, responsable de l'équipe d'insertion de matériel de Neuralink, a déclaré :



Imaginez que vous preniez un cheveu de votre tête et que vous l'enfonciez dans de la gelée recouverte de film alimentaire, que vous le fassiez à une profondeur et une précision précises, et que vous le fassiez 64 fois en un temps raisonnable.

Les démonstrations de l'entreprise en 2019 et 2020 ont été conçues comme des événements de recrutement, et celle-ci n'est pas différente ; l'entreprise a admis que le recrutement était son principal objectif de la soirée. Neuralink cherche actuellement à pourvoir de nombreux types d'emplois différents alors qu'elle passe du "prototype au produit", d'après son fantasque patron.

L'événement a surtout consisté en une présentation technique du dispositif, montrant comment le système a été construit, les défis auxquels l'équipe a été confrontée, comment la technologie s'est améliorée jusqu'à présent et quels développements sont à venir. Les chercheurs de l'entreprise ont expliqué qu'ils développaient des traitements qui pourraient contribuer à améliorer ou à restaurer la vision, ou à rétablir le mouvement chez les personnes paralysées. Sur le plan technique, l'entreprise a pour ambition de faire en sorte que le dispositif lui-même puisse être mis à niveau facilement.

neuralink brain

Musk a d'ailleurs conclu avec un parallèle qui fera sourire les fans d'Apple :

Je suis pratiquement sûr que vous ne voudriez pas avoir un iPhone 1 dans votre tête si un iPhone 14 était disponible.

Rendez-vous dans six mois donc !

PS : savez-vous comment Elon Musk trouve le temps de dormir ?

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

4 Thibault974 - iPhone premium

01/12/2022 à 18h58 :

@greg62 - iPhone premium
Aller retourne à l’âge de pierre va !

3 dkl - iPhone

01/12/2022 à 16h43 :

@greg62 - iPhone premium
T’en fais pas c’est pareil avec son ia rien ne se fait réellement

2 greg62 - iPhone premium

01/12/2022 à 14h51 :

L’humanité, dans toute sa splendeur 🤦‍♂️.
Pauvre monde …

1 NicoAsg - iPhone

01/12/2022 à 14h35 :

Mmh… Les dates et Elon Musk 🙄

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.