Test du traqueur d'activité connecté Runtastic Orbit

runtastic-me-tracker-d-aoactiv ipa iphonePendant un peu plus d'un mois, nous avons eu entre les mains le Runtastic Orbit. Après une utilisation quotidienne, voici notre test de ce traqueur d'activité, premier de la firme autrichienne spécialisée dans les applications sportives.

Le Runtastic Orbit offre un suivi précis des activités quotidiennes, mais aussi du sommeil. Ces dernières peuvent être ensuite analysées sur un smartphone. Revenons en détail sur ses différentes fonctions.

Contenu de la boite

1 orbit boite

Le packaging de l’Orbit est soigné. On y trouve un petit câble de recharge USB, ainsi que 3 supports pour le fixer à savoir : un clip et deux bracelets, l’un de couleur noire, et le second de couleur bleue. Je n’ai utilisé que le bracelet noir que je trouvais plus sobre et plus neutre pour s’accorder à toute variété vestimentaire. Ceux qui souhaitent plus de fantaisie pourront par la suite acheter des bracelets supplémentaires. Runtastic propose d’autres couleurs vendues par lot de 3 pour une vingtaine d’euros. Selon la tenue, il arrive que porter un bracelet ne soit pas très adéquat et l’attache fournie en plus des deux bracelets est alors bien utile, permettant d’emporter avec soi l’Orbit et éviter d’interrompre le suivi. Ce dernier peut alors se porter à la ceinture, sur une poche ou n’importe quel autre endroit où il peut être clipé.


2 orbithabit

Configuration

L’Orbit s’insère par l’arrière du bracelet où il est ensuite bien logé. Cette précision est importante. En effet, lors de notre test du Shine de Misfit, il est arrivé que le traqueur s’échappe de son bracelet qui l’entoure seulement. Là, il n’y a pas de risque de chute ou de perte et il est par ailleurs simple de changer le bracelet. Point positif pour un bracelet d’activité.

3 orbit+accessoires

Le bracelet est en silicone avec perforations et sa taille est ajustable grâce aux picots. Pour commencer à utiliser l’Orbit, il est nécessaire d’installer Runtastic Me disponible gratuitement sur l’App Store pour iOS et le Play Store pour Android. Au premier lancement, l’application guide l’utilisateur pour la configuration de son traqueur. C’est simple, très rapide et en moins de deux minutes il est prêt à l’emploi.

4 orbitconfiguration

Il suffit d’activer le Bluetooth pour ensuite se connecter à l’Orbit. C’est également de cette façon que l’on peut par la suite synchroniser les données enregistrées. Étant déjà utilisateur des applications Runtastic, il m’a suffi ensuite de me connecter sinon il est nécessaire de créer un compte (gratuit).

Fonctionnement

5 orbit nu

L’Orbit a un petit écran de 1 cm de hauteur pour 1,5 cm de large. En dessous, un petit bouton permet de naviguer entre les différents menus. En appuyant une fois il indique l’heure. En mode « jour », une seconde pression affiche le nombre de pas, un appui supplémentaire affiche le nombre de calories dépensées, et enfin un dernier appui affiche le nombre de minutes actives. Pour passer en mode sommeil, il faut presser 3 secondes sur le bouton jusqu’à la petite vibration et la petite icône du lit (on répète la même opération pour en sortir). Comme pour le mode jour, un appui indique l’heure. Par contre le deuxième appui n’affiche plus les résultats du podomètre, mais la durée du sommeil. Pour étudier le suivi avec plus de précisions, il suffit de synchroniser au quotidien l’Orbit avec l’application Runtastic Me évoquée ci-dessus et sur laquelle nous allons revenir plus en détail. Notez qu’il est possible d’utiliser l’Orbit sans application ni smartphone, mais ses fonctions se limitent à celle d’un podomètre qui donne l’heure. Un peu dommage lorsque l’on débourse une centaine d’euros.

Utilisation au quotidien

L’Orbit se porte sans souci au quotidien, il est discret lorsqu’on le porte avec le bracelet noir et se fait vite oublier à tel point qu’après une heure d’inactivité il nous rappelle son existence par une petite vibration. Cette fonction intéressante que l’on peut activer via l’application permet de rappeler que cela ne fait pas de mal bouger un peu. Cela plaira aux personnes plutôt sédentaires ou à celles qui veulent remplir l’objectif quotidien. En effet il est possible de fixer un objectif de pas ou de minutes actives qu’il faudra battre chaque jour. Si la limite établie au préalable est atteinte, l’Orbit se met à vibrer joyeusement indiquant par un drapeau sur son petit écran OLED que l’objectif a été atteint.

 

Comme vous avez pu le comprendre précédemment, le suivi du sommeil se fait manuellement. Avant d’aller se coucher, on appuie 3 secondes sur le bouton pour activer le mode « sommeil » de même qu’au réveil pour basculer sur le mode journée. Rendu paresseux par les bracelets qui offrent un suivi automatique (par détection) du mode sommeil, il m’est arrivé d’oublier de basculer sur le mode jour au réveil. Résultat, l’Orbit continuait d’analyser ce qu’il devait considérer comme une nuit très agitée puisque je ne dormais plus du tout ! Runtastic nous a indiqué qu’ils ont fait le choix d’une gestion manuelle de cette fonction pour gagner en précision dans la collecte des informations. Et c’est vrai que sur ce point l’Orbit est très bon, l’analyse du sommeil est bonne et précise.

L’Orbit peut être utilisé comme réveil. Il ne fait pas un bruit, ce qui n’empêche pas une très bonne efficacité, car il réveille avec des petites vibrations ! Enfin on peut enregistrer les moments où l’on se sent bien en appuyant deux fois sur le bouton, un smiley apparaît et enregistre dans les données le moment de bonheur, amusant.

Et la batterie ?

L’Orbit a une autonomie annoncée d’une semaine, la première semaine d’utilisation (plutôt intensive) était de 5 jours, mais il semblerait que sans l’utilisation du réveil-vibreur notamment, on puisse tenir un peu plus. Il se recharge via USB plutôt rapidement, il faut donc s’en séparer une bonne heure par semaine pour le recharger à bloc. Une autonomie satisfaisante en résumé.

6 orbitrecharge

Son câble de rechargement, de bonne facture, fait penser au MagSafe des MacBook Pro/Air puisque c’est un connecteur magnétique à deux broches. Notez aussi que malgré l’absence de cache sur l’Orbit, ce dernier est étanche jusqu’à 100 m. Enfin, sachez qu’il est possible de se déconnecter du Bluetooth et même de supprimer l’application du multitâche afin de préserver la batterie de l’iPhone. L’Orbit continue d’enregistrer les données et peut même les accumuler pendant quelques jours avant d’être synchronisé avec l’application.

Application(s)

7 orbit+runtasticme

L’application Runtastic Me est très intuitive. Comme expliqué précédemment, elle fait office de compagnon du bracelet. De la configuration à la consultation des données relevées par ce dernier, tout passe par le biais de l’application. Dès l’ouverture, elle présente une vue journalière avec toutes les statistiques. À savoir : le nombre de pas réalisés, le temps d’activité, les calories, la distance parcourue et le temps de sommeil de la nuit passée.

8 orbit runtasticmestats

En appuyant sur chacune des statistiques, ces dernières se déroulent permettant d’avoir plus de détails sur ces résultats heure par heure et laissant aussi la possibilité de fixer ses objectifs : un certain nombre de pas ou un temps de « minutes actives ». Un slide vers la gauche permet d’accéder aux données des jours précédents. Enfin le menu et les réglages sont rapidement accessibles via un bouton situé en haut à gauche. On peut y consulter le niveau de batterie du traqueur, mais également programmer jusqu’à 3 réveils ainsi que l’option de rappel en cas d’inactivité.


8 orbit runtasticmestatsbis

Les utilisateurs de Runtastic Pro seront heureux de savoir que l’application supporte le traqueur. Si le Bluetooth de l’iPhone est allumé, l’Orbit s’y connecte automatiquement, il vibre et affiche un message de bienvenue (« Track your workout with Runtastic ! »). Lors d’une course à pied, on peut suivre ses performances depuis son poignet : en appuyant sur le bouton, on obtient successivement le temps écoulé depuis le départ, la distance parcourue en km, le rythme moyen, la vitesse et les calories dépensées.

9 runtasticproorbit
 

Runtastic a récemment sorti Sleep Better une application que nous vous avions présentée ici et qui propose non seulement un suivi du sommeil et des statistiques avancées, mais aussi de nombreuses autres fonctions dont notamment des paramètres de réveils avancés ou un aperçu des facteurs d’influences. Malheureusement l’application ne supporte pas (encore ?) l’Orbit. Comparé à Sleep Better, les données tirées de l’Orbit via Runtastic Me sont très basiques et c’est assez frustrant. On peut maintenant espérer que Runtastic ajoute l’intégration de l’Orbit à Sleep Better ou apporte plus de fonctions à son application compagnon dans une prochaine mise à jour.

Télécharger gratuitement Sleep Better − Réveil Smart ...


sleep-better-na-rb-veil-smart- ipa iphone

On note enfin que les données sont accessibles uniquement depuis l’application Runtastic Me, et nous avons eu beau chercher, impossible de consulter ses statistiques sur le site de Runtastic. C’est dommage, car toutes les autres applications signées Runtastic sont accessibles depuis le portail en ligne.

Verdict

Fidèle à la réputation que la marque s’est construite ces dernières années dans les applications de sport, Runtastic fait de l’Orbit son premier traqueur d’activité, un très bon produit et facile à porter. Le petit écran OLED qu’il intègre est bien exploité, il indique l’heure et les données principales sans superflu. En effet, pour le détail des données récoltées, il faut passer par l’application où l’on peut se satisfaire de la précision des statistiques. On adopte vite l’interface de Runtastic Me, qui a peut-être un peu trop l’exclusivité du bracelet. Runtastic a en effet un important catalogue d’applications dédiées au sport, mais seul Runtastic Pro supporte l’Orbit pour l’instant. Avec quelques fonctions et options supplémentaires, la firme autrichienne pourrait faire de l’Orbit un produit qui se démarque vraiment de la concurrence. Beaucoup de potentiel, mais on en voudrait plus ! Par exemple, à l’instar du ChargeHR ou du Pulse, on attend de l’Orbit 2.0 un capteur pour suivre la fréquence cardiaque. Amis sportifs, l'Orbit est un très bon compromis pour suivre vos activités de plus près.

5bisorbit nu

Le Runtastic Orbit est disponible pour 120 € sur son site officiel, et un peu moins de 115 € chez Amazon et la FNAC.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

9. leblaireau

11/03/2016 à 19h05 :

Bonjour

J'ai depuis un orbit runtastic et je n'arrive pas à le synchroniser avec runtastic Me par bluetooth
J'ai un iphone 4s et quand je vais dans le bluetooth ne vois pas mon orbit : est-ce normal ????

Merci

8. jisse33

22/01/2015 à 13h48 :

Détenteur de l'Orbit depuis sa sortie, il est très décevant.
Déja attention sur les premières pubs il était annoncé que ce traqueur n'avait besoin de rien et qu'il faisait office de gps telles diverses montres au prix il est vrai plus élevé. Il n'en ait absolument rien et sans runtastic, il s'agit juste d'un vulgaire podomètre qui vous donne le nombre de pas effectué dans la journée et le nombre de calories perdues.

Donc pas la peine essayer de courir avec sans tel cela ne vous donneras rien.
Runtastic me nécessite android 4.3 au minimum, malheureusement ma femme avec son ancien galaxy ace ne pouvait donc pas l'installer, dommage c'est pour elle que je l'avais acheté.
Par contre, erreur il fonctionne tout de même avec runtastic, même si ce n'est pas la version pro.

La batterie ne tient vraiment pas longtemps, en tout cas bien moins que ce que vous annoncez.
La connexion par Bluetooth (sur mon iphone) ne fonctionne pas bien, et lorsque le soir vous essayez de connecter pour faire le relevé quotidien, il est fréquent de devoir s'y reprendre plusieurs fois.

En résumé, bel objet mais très très limité qui n'arrivera jamais à la hauteur de bien d'autres, même si il est vrai que le Orbit est moins cher, mais bon...

J'ai fait l'erreur de le commander dès son annonce car j'étais très satisfait des applis runtastic, la déception est grande

JC

7. aurore - iPhone

21/01/2015 à 20h42 :

Bonne idée d'article
Mais je penche toujours pour l'achat du fitbit charge HR

6. Oliver Colomb

21/01/2015 à 19h28 :

Je recherchais des informations sur ce produit et je viens de trouver ce test très intéressant sur Google Actualité. Je vais aller l'acheter à Best Buy, je l'ai vu à 80$. Merci pour vos conseils

5. ak44 - iPhone

21/01/2015 à 13h51 :

Merci pour cet article complet.
Perso j'ai un jawbone up24 depuis 1 mois et c'est un très bon bracelet également.

4. Christophe - iPhone

20/01/2015 à 19h23 :

Super article très complet et qui m'est plutôt convaincant ! Merci iSoft ;)

3. Rachel - iPhone

20/01/2015 à 18h32 :

C'est un peu comme le fitbit en plus cher et avec moins d'autonomie.

2. Xnov57 - iPhone

20/01/2015 à 15h02 :

@Killian - iPhone
Oui la montre est étanché voilà le paragraphe qu'il le mentionne.
Notez aussi que malgré l'absence de cache sur l'Orbit, ce dernier est étanche jusqu'à 100 m.

1. Killian - iPhone

20/01/2015 à 14h07 :

Il manque un petit tableau comparatif avec les autres montres connectée puis est elle étanche ?

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus