Faille : un simple tweet pourrait forcer votre iPhone à appeler la police

ios 10 iconMeetkumar Hiteshbhai Desai est un jeune américain de 18 ans qui risque gros, après avoir voulu démontrer ses qualités de hacker.

Récemment, il a réussi à développer un script permettant de forcer des iPhone à appeler le numéro de la police aux Etats-Unis, le 911, simplement après avoir cliqué sur un tweet, comme le rapporte Gizmodo. Et plusieurs centaines de coups de fil ont été passés.

 

Arrêté par la police, le jeune homme va être prochainement présenté à un juge, alors qu'il cherchait juste à "faire une blague" selon lui.

En tout cas, les victimes de cette attaque potache sont nombreuses à avoir eu un peu peur, en voyant leur iPhone appeler la police jusqu'à 20 fois de suite :

Ou encore : "Tu est une bi**. J'ai appelé le 911 et je ne pouvais pas décliner, donc j'ai dû expliquer qu'un gars sur Twitter m'a fait cliquer sur un lien"

Et : "Donc je glandais sur Twitter. Je clique ce lien et ça appelle le 911 à plusieurs reprises avant de s'arrêter. APRÈS, ILS M'ONT RAPPELÉ. Je me hais".

En revanche, on ne sait rien ou presque sur la faille exploité dans iOS pour l'instant.

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

2. Haricot Vert - iPhone

29/10/2016 à 18h29 :

@Thibault974 - iPhone premium
T'es pas bête toi 😏

1. Thibault974 - iPhone premium

29/10/2016 à 16h42 :

Le mec est bon ! Mais il aurait pu l'utiliser comme une très grosse arnaque ! Genre ca appelle un numéro surtaxé et il devient très vite très riche ^^

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus