Les journalistes chinois vont devoir se méfier d'iCloud

iCloudEn Chine, il faut savoir faire plaisir à un régime autoritaire pour avoir l'autorisation de faire du business dans le pays le plus peuplé du monde en venant de l'étranger.

Ce n'est pas une nouveauté et Apple n'est pas la seule firme occidentale à se plier aux souhaits du Parti tout-puissant. Ces derniers jours, l'association Reporters Sans Frontière a lancé une alerte à destination des journalistes chinois utilisant iCloud.

l'icloud chinois bientôt complètement surveillé ?


A compter du 28 février, l'exploitation de l’iCloud chinois passera sous le contrôle de Guizhou-Cloud Big Data (GCBD), une entreprise liée au gouvernement provincial de Guizhou et cela n'augure rien de bon.

Selon Cédric Alviani, directeur du bureau RSF Asie de l’Est, "Apple promet qu’elle ne donnera jamais aux autorités la possibilité d’accéder aux contenus [via le système dit de porte dérobée], mais il n’existe aucun moyen d’en avoir la certitude. Connaissant la détermination et l’étendue des moyens de pression du pouvoir chinois, il finira tôt ou tard par obtenir satisfaction, si ce n’est pas déjà le cas".

Les journalistes chinois sont habitués à devoir se méfier de l'état. Ils devront désormais faire encore plus attention en ce servant d'iCloud.
 

iwork syncro icloud

Source


Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

1. vampirehilare - iPhone

13/02/2018 à 05h42 :

Et Apple qui dit qu’une de leur priorité est la protection de nos données. Honte à toi Apple!

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicité !

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à la publicité. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus