Apple Pay : Les plaintes auprès de la Comission Européenne ne s'arrêtent plus

apple pay iconMais que se passe-t-il avec Apple Pay ? La Comission Européenne serait submergée de plaintes contre le service de paiement sans contact d'Apple. Toutes les plaintes dénoncent la même chose, les pratiques anticoncurrentielles d'Apple qui ne cessent de poser des difficultés aux concurrents qui essaient de s'imposer eux aussi sur le paiement via smartphone.
 

 

La polémique continue

Côté consommateur, on adore Apple Pay, on l'utilise quotidiennement et le taux d'utilisation de la solution de paiement sans contact d'Apple explose partout dans le monde ! Cependant, ceux qui sont fâchés à propos d'Apple Pay sont les concurrents qui ne cessent de relancer la Commission Européenne pour exprimer leur exaspération sur la position dominante organisée par Apple, depuis le tout premier jour de la disponibilité d'Apple Pay.

apple pay

L'enquête est en cours

La Commission Européenne a l'habitude que les entreprises se plaignent pour quelque chose qui n'est pas forcément problématique, mais quand elle reçoit une tonne de plaintes à propos du même sujet, elle n'a pas d'autre choix que d'enquêter et d'y accorder une importance toute particulière.
Margrethe Vestager est l'ancienne ministre danoise de l'Économie et de l'Intérieur, elle est devenue le 1er novembre 2014 commissaire européenne à la concurrence. Son travail est de sanctionner les pratiques anticoncurrentielles et les abus en général dans le secteur du numérique !

Margrethe Vestager a partagé ses inquiétudes à propos des pratiques qu'utilise Apple pour son service Apple Pay. Le service de la firme californienne est bien déployé en Europe et ne cesse de prendre une grosse ampleur fur à mesure que le temps passe.

Pourquoi des plaintes contre Apple Pay ?

Le problème qui revient est toujours le même depuis maintenant plusieurs années. La fermeture de la puce NFC !
De nombreux concurrents veulent utiliser la puce intégrée dans nos iPhone, cependant Apple verrouille volontairement la puce NFC, ce qui empêche les concurrents d'Apple Pay de proposer leurs services sur l'iPhone. À l'heure actuelle, il est difficile de se passer de l'iPhone qui est en position de force sur le marché mondial des ventes de smartphones. Les concurrents d'Apple Pay ne semblent donc pas se satisfaire des smartphones Android et souhaitent profiter eux aussi de la puce NFC de l’iPhone.

Que dit Apple à ce sujet ?

Bien évidemment la firme californienne défend sa position et avance le fait de la sécurité. Pour Apple, une puce NFC limitée à Apple Pay permet d'apporter la tranquillité aux utilisateurs iOS. L'ouvrir à d'autres solutions de paiement sans contact ne garantirait pas toute la sécurité et toute la confidentialité qu'apporte Apple Pay !

On ignore jusqu'où va aller cette histoire, mais si la Commission Européenne prend la décision de sanctionner le géant californien, ça risque de coûter très cher.


Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

8. max314

09/11/2019 à 22h06 :

@ankelikalk - iPhone :
au lieu de se demander pourquoi Apple n'ouvre pas sa puce NFC aux développeurs tiers. On devrait se demander qui ça dérangent le plus que les paiement sans contact passe par le smartphone plutôt que directement par la carte.

Pour rappel, les cartes bancaires sont la propriété de la banque émettrices et est fourni par deux gros consortiums qui sont VISA et MasterCard.
Personne n’enquêtent sur la position dominante qu'occupent ces deux géants.
Sur chaque transaction CB, un pourcentage est prélevé par la banque souvent 1 à 2 cts et dans ce prevelement, il y encore une partie pour VISA/MAstercard donc un manque à gagner pour quelqu'un dans cette balance

7. Xblade28 - iPad premium

08/11/2019 à 02h20 :

@iPhoneur - iPad

Justement tu as mis le doigt sur le problème, je travail dans le milieu de la high-tech et je vois tout les jours des utilisateurs qui n’y connaissent rien et les gens on besoin d’être assistés car ils ne savent pas ce qui est bon pour eux, tout ouvrir et tout autoriser sur nos appareils high-tech c’est ouvrir la porte à pleins de problèmes comme sur android ou j’ai vu pleins d’utilisateurs complètement perdu car ils ne savent pas, ils ne connaissent pas.
Donc oui laisser Apple prendre ce genre de décision pour nous les utilisateurs lambdas qui n’y connaissent rien est complètement logique, eux ils savent quoi faire pour notre sécurité et faciliter notre expérience utilisateurs.
C’est pour cette raison qu’Apple est toujours aussi réputé car on paie pour avoir la sécurité et la facilité d’utilisation garce a eux qui en amont mettent en place tout ces systèmes pour nous faciliter l’utilisation de tout ces produits.
Donc oui je suis complètement d’accord avec les choix d’Apple quand à fermer leur service Apple Pay car ça évite comme chez android de pourvoir (sur certaine appli) pouvoir payer avec une simple photo de la personne, suffit de prendre la photo de profil d’un réseau social de la personne et tu pourras payer à ça place, même pas besoin d’imprimer la photo, juste tu l’as montre à la caméra depuis un autre tel ou écran et sa autorise le paiement (on a fait le test).

6. iPhoneur - iPad

07/11/2019 à 19h57 :

@anpiwwww - iPhone
Oui c’est ça : si Apple fait ce qu’il veut de sa puce, c’est ce qu’on appelle un monopole.
Sur le principe, c’est anti concurrentiel que de se réserver l’utilisation.
C’est comme si tu étais développeur et que Apple t’interdisait de faire des applis pour AppStore ...

Sinon, à lire certains qui prône la sécurité : ça me gêne de voir que certains ont besoins d’être bridés afin d’être protégé ?!?
Que Apple ouvre sa puce et qu’on arrête d’être des assistés : qu’on soit assez « grand » afin de ne télécharger les applis/services non sécurisées et qu’on soit libre de prendre une alternative à Apple Pay si on en a envie !!!

5. ankelikalk - iPhone

07/11/2019 à 19h49 :

@anpiwwww - iPhone
Donc si votre matériel est Apple et que Apple fait ce qu’il veut avec son matériel, Apple peut faire ce qu’il veut votre téléphone ? Arrêter de le faire fonctionner, faire fonctionner la caméra a votre insu, ..?
Ce genre de raisonnement ne marche pas. Il y a des lois de protection du consommateur. Il en va de même pour les marchés, il y a des lois de régulations de monopole ou pour éviter qu’une entreprise abuse de sa position dominante. Et c’est exactement ce que fait Apple : abuser de sa position dominante (et sa main mise) sur le marché des Smartphone pour rafler la mise sur le marché des paiements mobile.

Ouvrir la puce NFC ne leur ferait pas beaucoup de mal, la majorité des personnes garderaient Apple Pay, beaucoup plus pratique !

4. anpiwwww - iPhone

07/11/2019 à 19h43 :

Mais je comprends pas... Apple fait ce qu’il veut avec sa puce non ? Il n’a aucune obligation de l’ouvrir aux autres, c’est SON matériel, c’est lui décide de le rendre compatible avec certaines choses ou non. Si un juriste passe par là 🤷🏻‍♂️

3. tintinin - iPhone premium

07/11/2019 à 19h42 :

Apple a prévu le coup. Une fois que l’Apple Card sera sortie en Europe, ils ouvriront la puce tout en gardant la clientèle actuelle

2. Alain Zuber - iPhone premium

07/11/2019 à 19h35 :

Il est où le problème ??? Quand je vois la merde que c’est sur Android pour ce genre de service (qui d’ailleurs arrive tout juste à maturité là-bas) c’est surtout que les divers acteurs n’ont pas envie de jouer le jeu d’Apple et de passer par Wallet (sauf certaines banques)
la sécurité avant tout!! Les données bancaires ne sont pas à mettre dans les mains de n’importe qui

1. Lolo - iPad

07/11/2019 à 18h54 :

La sécurité avant tout surtout avec mes comptes bancaires

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus