USA : Apple procède à la suppression des apps en lien avec les cigarettes électroniques

app store logo icon ios 11Aux États-Unis depuis plusieurs mois, la cigarette électronique est devenue la bête noire des autorités. San Francisco a d’ailleurs interdit la vente de cigarettes électroniques avant l’été et l’État de New York a fait pareil lors de la rentrée. Il faut dire que le constat est bien triste puisqu’aux USA, il y a eu 39 morts et 2000 malades chez les consommateurs réguliers voire très réguliers.

 

Apple supprime les apps iOS en relation avec les cigarettes électroniques

Après l'interdiction des cigarettes électroniques dans plusieurs États des USA, Apple a pris la décision d'agir aussi de son côté en procédant à la suppression des applications iOS qui vendent, qui font la promotion ou qui facilitent la localisation des commerces de recharge de liquide. Ce sont pas moins de 181 applications iOS qui vont être retirées très prochainement. La firme californienne aurait expédié plusieurs mails informant les développeurs du retrait de leur application sur l'App Store.

cigarette electronique

Pour Apple, la cigarette électronique est dangereuse

Dangereux ou non ? Le débat est mis sur le devant de la scène dans les médias américains. Moins nocif qu'une vraie cigarette, la version électronique aurait fait trop de bruit pour être ignoré par le gouvernement américain.

L'Académie de médecine française en avait déduit en 2015 :

Même s’il est difficile de quantifier précisément la toxicité à long terme de la cigarette électronique, celle-ci est à l’évidence infiniment moindre que celle de la cigarette traditionnelle.

Pour les autorités sanitaires américaines, il n'y a plus aucun doute qu'il faut interdire la vente des cigarettes électroniques partout aux États-Unis. Et les problèmes commencent à émerger un peu partout dans le monde.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions

6. Protocolexe

15/11/2019 à 21h18 :

@Yoyom60 - iPhone :
Encore une fois...des $$ avec le tabac, mais la cigarette électronique vient d'Asie très majoritairement, c'est tout.

5. Protocolexe

15/11/2019 à 21h15 :

Gouvernement ------> Apple
Et vous dîtes que je fabule en parlant de magouilles pour stopper la montée de Huawei coûte que coûte pour favoriser Apple qui sont à genou devant Trump pourtant bien critiqué au début de son mandat.
Huawei ainsi que cigarette électronique c'est Trump, sur ses Tweets...

4. Yoyom60 - iPhone

15/11/2019 à 20h44 :

Les lobby du tabac gagnerons toujours beaucoup trop d’argent en jeu .
Et pourquoi pas interdire la cigarette normal elle tue autant et sa ils le savent depuis longtemps mais toujours en vente .

3. bravely sword - iPhone

15/11/2019 à 17h49 :

On ne comprend toujours pas la raison exacte pour laquelle il y a eu 39 morts et 2000 malades aux USA. Dire que c’est a cause de la cigarette électronique, c’est trop vague :/

2. tintinin - iPhone premium

15/11/2019 à 17h30 :

@LePetitLutin - iPhone premium
Oui parce que en France c’est régulé.
Les américains ne fument pas la cigarette classique comme on le fait en France (c’est culturel). Ils fument la cigarette électronique non pas pour arrêter mais pour paraître « cool ». Seulement là où JUUL est limité à 3% de nicotine en France, aux USA ils en consomment à 5%. Alors oui, toi ça aide, mais eux ça les tue...

1. LePetitLutin - iPhone premium

15/11/2019 à 17h19 :

Ça fait perdre trop d’argent à l’état c’est clair ! Faut la bannir ! En tout cas moi depuis 5 ans je me suis jamais autant mieux que aujourd’hui grâce à elle ! Maintenant c’est clair que c’est pas inoffensif non plus mais bien moins grave que la clope c’est certain.

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus