Un recours collectif contre Apple sur les données personnelles a échoué

Actu AppleApple a régulièrement des actions judiciaires à son encontre. À la fois par ses concurrents, mais principalement par des clients mécontents qui se rassemblent à plusieurs pour apporter plus de poids et essayer de faire mal au géant californien ! Un recours collectif organisé au printemps a échoué.
 

 

Trois plaignants perdent face à Apple

Pour anéantir un géant comme Apple, il faut avoir de solides arguments, car les juges le savent, les grandes entreprises qui sont attaquées par des consommateurs, c'est très souvent pour pas grand-chose, avec un objectif qui est toujours le même, celui de récupérer un joli chèque lors de la décision finale !

Au printemps de cette année, trois Américains s'étaient regroupés pour attaquer Apple parce que la firme californienne aurait volontairement partagé des données personnelles de ses clients iTunes et Apple Music, avec une autre entreprise qui ne dépend pas d'Apple Inc.

apple poursuivi en justice

L'entreprise qui aurait racheté ses informations n'a pas été mentionnée, mais il s'agissait d'une entreprise spécialisée dans le rachat des données personnelles.

Confiants et déterminés dans leur démarche, les trois Américains ont apporté un document un peu spécial en pièce à conviction. Ce document était apparemment une très longue liste avec des millions d'informations personnelles sur les clients iTunes et les clients Pandora !
D'après les trois plaignants, l'entreprise qui a racheté les informations aurait payé très cher Apple pour obtenir cette tonne d'informations afin de les vendre (très probablement) à des annonceurs par la suite.
Dans cette liste, il suffisait de cliquer sur une petite enveloppe et là, les noms, prénoms, adresses postales, numéros de téléphone... de chaque personne apparaissaient.

Un véritable scandale qui n'a pas été jusqu'au bout, puisque les plaignants ont été incapables de prouver que ces informations provenaient de la base de données de la firme californienne.
Le juge curieux de voir jusqu'où cette affaire pouvait aller, à laisser quand même trois semaines aux trois plaignants pour apporter les preuves nécessaires qu'Apple était coupable, mais au bout de trois semaines, le juge n'avait toujours rien sur son bureau.
Du coup, l'affaire a été clôturée.

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Réagir
Si vous avez besoin d'aide sur un autre, rendez-vous sur notre Forum iOS.

 





Les réactions
Aucun commentaire pour le moment.
Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus