Un recours collectif contre Apple pour les frais et limites d'Apple Pay

apple pay iconUne proposition de recours collectif déposée au nom d'émetteurs de cartes de paiement accuse Apple de tirer illégalement profit d'Apple Pay et d'enfreindre les lois antitrust. Dans la plainte déposée auprès du tribunal de district des États-Unis en Californie du nord figure l'Affinity Credit Union de l'Iowa. Le document allègue qu'en limitant les paiements sans contact sur les appareils iOS à Apple Pay et en facturant aux émetteurs de cartes de paiement des frais d'utilisation du portefeuille mobile, le fabricant de l'iPhone adopte un comportement anticoncurrentiel.

Apple est plus gourmand que Google

Alors que les utilisateurs d'Android disposent d'options pour les portefeuilles mobiles sans contact, les utilisateurs d'iOS ne peuvent utiliser la technologie tap-to-pay que par le biais d'Apple Pay. En d'autres termes, si les utilisateurs d'iPhone peuvent télécharger l'application Google Pay, ils ne peuvent pas l'utiliser pour effectuer des paiements sans contact dans les magasins. Android ne facture pas les émetteurs de cartes de paiement pour l'utilisation d'un portefeuille mobile. Mais c'est une autre histoire pour Apple Pay, qui facture aux émetteurs de cartes des frais de 0,15 % sur les transactions de crédit et de 0,5 % sur les transactions de débit. Ces frais ont rapporté jusqu'à 1 milliard de dollars par an à Apple, selon l'action en justice.

apple pay logo blue

Dans l'écosystème Android, où de multiples portefeuilles numériques sont en concurrence, il n'y a aucun frais d'émetteur. Le résultat est que les émetteurs de cartes paient un milliard de dollars par an en frais sur Apple Pay et 0 $ pour accéder à des portefeuilles Android fonctionnellement identiques. Si Apple était confrontée à la concurrence, elle ne pourrait pas maintenir ces frais substantiels.

La plainte prétend qu'en limitant les utilisateurs d'iOS à Apple Pay pour les paiements sans contact, Apple bloque les portefeuilles mobiles concurrents sur le marché. Les émetteurs de cartes de paiement sont essentiellement contraints de payer les frais de transaction d'Apple s'ils veulent offrir leur service aux utilisateurs d'iPhone.

Apple est confronté à un défi similaire concernant son système de paiement dans l'UE, où une commission anticoncurrentielle a déclaré en mai que le géant de la technologie bloquait illégalement les développeurs tiers pour permettre les paiements sans contact. Apple a nié les allégations de l'Union Européenne, arguant que l'accès des développeurs tiers constituerait un risque pour la sécurité. C'est un argument qu'Apple a déjà utilisé pour expliquer pourquoi il n'ouvre pas sa plateforme, comme dans le cas des magasins d'applications tiers et du sideloading.

La rédaction vous conseille

Vous aimerez peut-être


Nos derniers articles


Suivez-nous avec notre app iSoft
Articles populaires
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

8 Arcadian - iPhone

21/07/2022 à 15h32 :

@Mediadirect - iPhone
Google pay n’est pas assez sécurisé pour certains services
Beaucoup de banque refusent le payement par Google pay par exemple contrairement à Apple Pay

7 kulseep - iPhone

20/07/2022 à 08h04 :

@Redweek - iPhone
Je conçois que c’est fragile mais comment tu fait pour en être à ton 3eme ? Perso j’utilise encore le câble et le chargeur d’origine de mon ancien iPhone 12 ( achat day one) sur mon 13 mini actuellement… et du coup ce fameux chargeur sert encore aussi pour le 12 puisque je l’ai i donné à mon fils

Y a un moment où je pense que c’est toi le problème

6 lospollos - iPhone

19/07/2022 à 20h07 :

Mdr bah malgré leur technologie, ils se gavent. Un moment faut pas exagérer même si on apprécie tous Apple…

5 malgache - iPhone

19/07/2022 à 19h46 :

@Mediadirect - iPhone
Ils n’ont qu’à acheter des téléphones androïd dans ce cas
Personne ne vous force a acheté un iPhone

Les gens gens achètent des iPhones pour avoir des appli d’autre concurrents autant acheter leur produit directement

4 Mediadirect - iPhone

19/07/2022 à 19h03 :

Ah, le fameux argument qui tue d’Apple : la sécurité.

Sur Android, les paiements Google Pay, Samsung Pay, Paylib etc fonctionnent depuis des années sans aucun problème de sécurité et sans qu’une commission soit demandée. Cherchez l’erreur.

Il ne faut pas être dupe. Cet argument fumeux utilisé par Apple est juste là pour que l’entreprise se sucre sur notre dos à chaque transaction passée par Apple Pay.

3 gangsta - iPhone

19/07/2022 à 12h55 :

Encore des râpeux qui on flairer l’occasion de se faire du fric quand Apple affiche ses résultats qui battent des records. Ils aimeraient utiliser la technologie Apple à leur compte. Apple ferait mieux de partir de la bourse pour ne pas publier ses résultats.

2 ouevazzy - iPhone premium

19/07/2022 à 12h23 :

C’est quoi les limite de Apple Pay ?

1 Redweek - iPhone

19/07/2022 à 10h31 :

Et les chargeurs on en parle ? J’en suis à mon 3e a 25e sans chute ni rien. Sans parler que le 12 mini de ma femme ne capter même plus le gros MagSafe

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.