App Store en Chine : Apple supprime des dizaines de milliers de jeux (MAJ)

app store logo icon ios 11La politique du gouvernement chinois devient de plus en plus stricte envers les applications iOS et Android. En effet, désormais pour être téléchargée sur l'App Store comme sur le Play Store, les développeurs doivent obtenir une licence spéciale qui représente l'approbation des autorités de réglementation du pays.

Apple n'a pas le choix que d'exécuter ce que le gouvernement chinois lui demande

C'est une nouvelle loi que doit mettre en place Apple. Désormais, tous les jeux soumis à la validation par l'équipe de l'App Store doivent avoir l'accord du gouvernement chinois avant d'être mis à disposition aux utilisateurs.
Tous ceux qui ne l'ont pas, Apple doit les refuser. Voici la réglementation obligatoire que doit appliquer Apple si elle ne veut pas avoir de problème avec le gouvernement chinois.

Cette nouvelle décision de la Chine interviendra à partir du 1er juillet, elle s'inscrit dans une volonté constante de contrôler ce qui se passe sur internet. Les développeurs iOS qui possèdent un ou plusieurs jeux sur l'App Store viennent de recevoir une communication du géant californien par mail. Ils sont tous invités à apporter la licence délivrée par le gouvernement. Dans le cas contraire, leur application sera immédiatement supprimée dès le 1er juillet.

app store

Les développeurs devront donc passer par une procédure préparée par Pékin. Si leur application est conforme aux exigences, ils pourront obtenir cette fameuse licence (qui en plus est payante !).
Cette mesure que s'apprête à intégrer Apple, l'entreprise a toujours essayé de l'éviter. Cependant, il est difficile de repousser indéfiniment l'inévitable. Côté concurrence, Google a limité les jeux sur l'App Store depuis 2016, la firme exige la preuve d'une licence en échange d'une publication sur le Play Store.

C'est loin d'être la première fois que Apple répond aux demandes de la Chine. Précédemment, la firme californienne avait supprimé l'application qui permettait de suivre la police lors des manifestations à Hong Kong avant que commence le Covid-19.
En 2017, des applications de VPN qui possédaient le talent de contourner le pare-feu chinois sur internet ont également été retirées du jour au lendemain. À chaque fois, c'est la déception chez les développeurs qui veulent proposer une application, mais qui ne peuvent pas parce qu'ils n'ont pas de numéros de licences.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2013, le président Xi Jinping ne cesse d'essayer de prendre le contrôle sur l'internet chinois. D'après plusieurs mouvements contestataires dans le pays, son objectif est de censurer les choses que ne doit pas voir son peuple sur les réseaux sociaux, sur les boutiques d'applications... En plus de la surveillance dans les rues, les chinois voient également leurs moindres faits et gestes minutieusement observés pendant leur navigation internet.
De plus, cette volonté de contrôler les entreprises ne cesse de perdurer dans le temps. Malheureusement, celles-ci n'ont pas d'autres choix que d'exécuter les obligations émises par le gouvernement, sinon les sanctions peuvent tomber. Perdre le marché chinois serait une catastrophe pour une firme comme Apple, il s'agit de l'un des pays qui rapportent le plus dans les résultats trimestriels.

Mise à jour 1/07/2020 : Comme la loi l'oblige, Apple n'a pas eu d'autres choix que de supprimer les applications de jeux sans licence du gouvernement chinois. Il y a quelques heures, plusieurs milliers de jeux ont été supprimés de l'App Store. Une estimation indique que la perte financière pourrait tourner aux alentours des 879 millions de dollars pour Apple. À noter également que de nombreux développeurs indépendants et studios vont connaître, dès le mois de juillet, des difficultés financières à cause du retrait de leur application.

Mise à jour du 3/08/2020 : Apple a réitéré avec la suppression de près de 30 000 applications et jeux sur l’App Store chinois. Une sacrée razzia qui représente 15% environ du total des applications. Elles n’ont vraisemblablement pas montré patte blanche avant le 31 juillet,

Source

Vous aimerez peut-être

Suivez-nous avec notre app iSoft
Donner votre avis
Si vous avez besoin d'aide sur un autre sujet, rendez-vous sur notre Forum iPhone.

 





Les réactions

6. Wormhole - iPad

03/08/2020 à 12h00 :

@Dewey - iPhone premium
Google a annoncé le 20 mars dernier qu’il quittait la Chine pour cause d’espionnage.

5. vampirehilare - iPhone

02/07/2020 à 08h35 :

Je conseillerais aux Chinois de sortir de leur pays, installer un VPN et revenir chez eux pour pouvoir jouer à n’importe quel jeu 😉

4. Jeanvaljean - iPhone

01/07/2020 à 20h10 :

Froc en bas ! Apple n’a pas de pommes (dans son pantalon) !

Il est temps que le Monde bannisse les Chinois ! Sans violence mais économiquement, politiquement et scientifiquement !!

3. Dewey - iPhone premium

01/07/2020 à 19h42 :

@eduardo - iPhone
Comme indiqué dans l'article, "perdre le marché chinois serait une catastrophe" pour Apple, qui n'a pas d'autres choix que de baisser son pantalon pour quelques milliards de bénéfices de plus.

Par le passé, Google avait fait pareil en refusant de céder à la censure chinoise avec son moteur de recherche. Ils ont fini par céder.

2. eduardo - iPhone

22/06/2020 à 18h22 :

Et ils parlent d'égalité, de démocratie.. 😂
Ils se plient à n'importe quelle dictature pour de l'argent.

1. vampirehilare - iPhone

22/06/2020 à 16h29 :

C’est beau la liberté 🗽…

Bloqueur de publicité

iPhoneSoft finance la production de son contenu et ses serveurs grâce à une publicité modérée et non intrusive. Merci d'ajouter iPhoneSoft.fr en exception de votre bloqueur de publicité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site et nos partenaires tiers pour personnaliser le contenu, la publicité ainsi que pour les mesures d'audience. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

En savoir plus